L'aquariophilie pour des aquariums modernes

Forêt : explications

Que signifie forêt ?

Définition simple: Une forêt est un écosystème où la végétation prédominante sont les arbres et les buissons, répartis sur une grande surface. Ces communautés végétales couvrent de vastes régions du globe et fonctionnent comme habitats des animaux, modulateurs de flux hydrologiques et conservateurs du sol.

Définition forêt:

La forêt qualifie une formation végétale ligneuse constituée d'arbres feuillus ou résineux qui dominent un sous-bois. La forêt de petite taille est appelée bois ou futaie selon qu'elle est naturelle ou non. Une minuscule forêt est un bosquet d'arbres. La prairie est essentiellement peuplée d'herbacées, avec peu de ligneux, ce qui en fait l'opposé de la forêt.

Une futaie dans une forêt de hêtres !
Une forêt entretenue en sylvivulture
La forêt peut être naturelle mais aussi artificielle dans le sens où l'Homme l'entretient et la gère, comme en sylviculture.


Forêts et biosphère:

Les forêts constituent l'un des aspects les plus importants de la biosphère de la Terre. Bien que souvent considérées comme des consommateurs de dioxyde de carbone dans l'atmosphère, les forêts matures sont pratiquement neutres en carbone; les jeunes forêts, elles, agissent comme ces consommateurs. Cependant, les forêts matures jouent un rôle important dans le cycle du carbone au niveau mondial, en tant que réservoirs de carbone stables et l'élimination conduit à une augmentation des niveaux de dioxyde de carbone atmosphérique.


Répartition et distribution:

Les forêts peuvent être trouvées dans toutes les régions capables de soutenir la croissance des arbres, et des espèces ligneuses, sauf si la fréquence des incendies naturels est trop élevé, ou lorsque l'environnement a été endommagé par des processus naturels ou par les activités humaines. Les forêts contiennent parfois de nombreuses espèces d'arbres au sein d'une petite zone (comme la forêt tropicale et les forêts de feuillus en climat tempéré), ou relativement peu d'espèces sur de grandes surfaces (par exemple, la taïga et les forêts de conifères des montagnes arides). Les forêts abritent souvent de nombreuses espèces animales et de plantes (streptophytes), et la biomasse par unité de surface est élevée par rapport à d'autres communautés végétales. La plupart de cette biomasse est contenue dans des systèmes souterrains, dans les racines et les détritus végétaux comme partiellement décomposé: la matière organique en décomposition forme un humus typique des forêts. Le composant ligneux des arbres forestiers en foresterie contient de la lignine, dont la décomposition est relativement lente par rapport à d'autres matières organiques telles que la cellulose et d'autres hydrates de carbone.


Types de forêts:

Une foret tropicale à son apogée climacique:
Une foret tropicale à son apogée climacique
La forêt tropicale est issu d'un climax avec des conditions climaciques, un climat stable depuis des siècles et des siècles, amenant une communauté végétale à l'équilibre dans son biome.

On distingue de l'équateur au nord: la forêt pluvieuse tropicale ou pluviisylve;la forêt tropophile ou hiémisylve; Une hiémisylve, ou hiémisilve, désigne une forêt tropicale caducifoliée dont les feuilles tombent lors de la saison sèche, donc souvent durant une période pouvant être considérée comme hivernale. Voir aussi hiémation.la forêt sclérophylle ou Durisylve; On écrit aussi bien durisylve que durisilve, celle-ci désigne une forêt sclérophylle méditerranéenne.la forêt caducifoliée ou estisylve, une estisylve, ou estisilve, distingue une forêt caducifoliée des régions tempérées.La paludisylve, qu'on écrit aussi paludisilve, est une forêt de marécages, souvent caractérisée par sa pauvreté spécifique.la forêt pluvieuse tempérée;la forêt mixte de Conifères et de feuillus;la forêt boréale de Conifères ou Aciculisylve. On écrit aussi indifféremment aciculisilve (sans "y"). C'est une forêt de Conifères, synonyme de conisylve.
Voir aussi forêt sèche, forêt-galerie, forêt primaire, forêt primitive, forêt amazonienne, forêt sous-marine (définie par de grandes algues laminaires comme certains fucus) avec la forêt de Laminariales.


La houssaie:

Une houssaie désigne un lieu dont le peuplement végétal est dominé par le houx Ilex sp., parmi les Ilicacées), dans une forêt. Une houssaie est synonyme de houssière.


Entretien et gestion:

L'entretien d'une forêt passe par des opérations de défrichement, déboisement, essartage, etc.

L'étude scientifique des forêts est appelée écologie forestière, tandis que sa gestion est généralement connue sous le nom de sylviculture, généralement dans le but d'une extraction durable des ressources. Les écologistes forestiers se spécialisent dans les modèles et les processus forestiers, généralement dans le but de clarifier les relations de cause à effet. Les forestiers se concentrent généralement sur l'extraction du bois et la foresterie, y compris la régénération (reboisement) et le processus de croissance des arbres.

La gestion des forêts naturelles peut avoir plusieurs objectifs:La production de bois et d'autres produits forestiers (produits forestiers non ligneux, décrits comme secondaires, mais d'égale importance).La protection du bassin versant.La conservation de la biodiversité.

Menaces:

Les menaces qui pèsent sur les forêts sont la déforestation, l'acidification des sols, les pluies acides... Les forêts peuvent être modifiées lorsque des événements tels que l'abattage d'arbres, les incendies de forêt, les pluies acides, les herbivores ou les parasites interviennent, ainsi que d'autres choses, causant des dommages et menaçant les forêts.

Les principales menaces environnementales pour les forêts sont les changements climatiques, la pollution ou les ravageurs, et d'autres qui sont des facteurs de stress pour les forêts. Dans de nombreux cas, l'intérêt des sociétés nomades multinationales pour les ressources minérales, la construction de barrages qui inondent de vastes zones de jungle ou la croissance des villes et des voies de communication (routes, canaux, etc.) sont autant de raisons pour la régression ou la fragmentation de la forêt.

Alors que dans le monde la superficie forestière diminue, en Europe, le massif forestier augmente. Au cours des années soixante et soixante-dix, une grande inquiétude a été soulevée par la désintégration de la forêt sur le continent, alors que 45% des forêts présentaient des symptômes de maladie: défoliation, mortalité des individus, etc. La plupart des études ont associé la décomposition de la forêt à la pollution de l'air. Le processus a été particulièrement sérieux en Europe centrale, sur des sols acides, où les fortes émissions de dioxyde de soufre ont abaissé le pH de l'eau de pluie à des valeurs dont la moyenne pourrait approcher 3.

Certains facteurs externes peuvent entraîner la détérioration ou la destruction de l'écosystème forestier, notamment l'inondation des terres du barrage pour former un réservoir avec barrage, le défrichage de la forêt pour le bétail et le pâturages, la culture itinérante et sa conversion en agriculture commerciale (caoutchouc, palmier africain, café, riz et cacao).

Voir les synonymes de forêt.
Revoir la définition forêt ... La définition FORET a été vue 11467 fois. Publié le 03/04/2011. Modifié le .
Commentaires (via Disqus):