L'aquariophilie pour des aquariums modernes

Définition de estuaire

Que signifie estuaire ?

Définition estuaire:

Un estuaire est une embouchure d'un fleuve, un plan d'eau côtier créé par un cours d'eau se jetant dans le milieu marin et dans lequel les organismes qui y vivent sont sujets à des variations de salinité créées par les marées. L'estuaire est la partie terminale plus ou moins évasée d'un fleuve, caractérisée par la prédominance des phénomènes marins sur les phénomènes fluviaux.

Par conséquent, il est une partie généralement élargie d'un cours d'eau douce à proximité de son exutoire où se fait sentir l'influence du plan d'eau marin où il s'écoule. La ligne de démarcation est le niveau moyen des marées, délimitant une zone amphibiotique.

Un estuaire fluviatile:
Un estuaire débouchant d'un fleuve dans une baie
Un estuaire est un corps côtier partiellement fermé, avec de l'eau saumâtre issue du mélange de l'eau douce d'un cours d'eau qui s'y jette, et avec une connexion ouverte ver la mer. L'estuaire se distingue du delta par l'unicité du cours d'eau contre la pluralité.


Les estuaires forment une zone de transition entre les milieux dulcicoles et les milieux maritimes. Ils sont soumis à la fois à des influences marines comme les marées, les vagues, et l'afflux de l'eau salée et aux influences dulcicoles telles que les flux d'eau douce, les sédiments et les alluvions. Les apports d'eau de mer et d'eau douce fournissent des niveaux élevés de nutriments à la fois dans la colonne d'eau et dans les sédiments, faisant des estuaires les habitats naturels les plus productifs au monde.

La plupart des estuaires existants ont été formés au cours de l'ère holocène, avec l'inondation des vallées érodées ou des glaciers récurés lorsque le niveau de la mer a commencé à augmenter il y a environ 10 à 12000 ans. Les estuaires sont généralement classés en fonction de leurs caractéristiques géomorphologiques ou aux modèles de circulation d'eau. Ils peuvent avoir plusieurs noms différents, comme des baies, des golfes, des ports, des lagunes, des criques, bien que certains de ces plans d'eau ne respectent pas strictement la définition ci-dessus d'un estuaire et puissent être entièrement salins.

Les rives de nombreux estuaires sont parmi les zones les plus peuplées du monde, avec environ 60% de la population mondiale vivant le long des estuaires et de la côte. En conséquence, de nombreux estuaires souffrent de dégradation par de nombreux facteurs, y compris la sédimentation du sol, l'érosion, la déforestation, le surpâturage, et d'autres mauvaises pratiques agricoles, ou encore la surpêche, le drainage et le remplissage des zones humides, l'eutrophisation due à un excès de nutriments provenant des eaux usées et les déchets animaux, les polluants, y compris les métaux lourds, les biphényles polychlorés, des radionucléides et des hydrocarbures à partir des entrées d'eaux usées.

La construction, de digues ou de barrages pour la lutte contre les inondations ou la dérivation de l'eau, modifie aussi considérablement les estuaires.

Le mot "estuaire" est dérivé du mot latin aestuarium signifiant "entrée de marée de la mer". De nombreuses définitions ont été proposées pour décrire un estuaire. La définition la plus répandue est la suivante: un plan d'eau côtier semi-clos, qui a une connexion libre avec la mer ouverte, et de l'eau de mer diluée de façon mesurable avec de l'eau douce provenant du drainage des terres. Cependant, cette définition exclut un certain nombre de plans d'eau côtiers tels que les lagunes côtières et les eaux saumâtres des mers. Une définition plus complète d'un estuaire est un milieu aqueux semi-fermé relié à la mer jusqu'à la limite de marée ou à la limite de l'intrusion de sel et de réception d'eau douce de ruissellement, mais l'apport d'eau douce ne peut pas être pérenne; la connexion à la mer peut être fermée pour une partie de l'année et l'influence des marées peut être négligeable. Cette définition large comprend également les fjords, les lagunes, les embouchures des rivières et des ruisseaux de marée.

Un estuaire est un écosystème dynamique avec une connexion avec la mer ouverte à travers laquelle l'eau de mer pénètre au rythme des marées. L'eau de mer entrant dans l'estuaire est diluée par l'eau douce qui coule des fleuves. Le mode de dilution varie entre les différents estuaires et dépend du volume d'eau douce, de la marée et de l'évaporation de l'eau dans l'estuaire.

Les caractéristiques variables les plus importantes de l'eau de l'estuaire sont la concentration en Oxygène dissous, la salinité et la charge sédimentaire et alluvionnaire. Il existe une variabilité spatiale extrême de la salinité, avec une gamme de près de zéro à la limite de marée des affluents à 3,4% à l'embouchure de l'estuaire. À un moment donné, la salinité varie considérablement au fil du temps et des saisons, ce qui en fait un environnement difficile pour les organismes. Les sédiments installent souvent des vasières intertidales qui sont extrêmement difficiles à coloniser. Aucun point de fixation n'existe pour les algues, donc l'habitat en fonction de la végétation n'est pas établi. Les sédiments peuvent aussi obstruer l'alimentation et des structures respiratoires des espèces et des adaptations particulières existent au sein des espèces de vasières pour faire face à ce problème. Enfin, les variations l'oxygène dissous (dioxygène) peuvent causer des problèmes pour les formes de vie. Les sédiments riches en éléments nutritifs provenant de sources artificielles peuvent favoriser les cycles de vie de la production primaire, conduisant peut-être éventuellement à éliminer l'oxygène dissous de l'eau, avec le développement possible de milieux hypoxiques ou anoxiques.

Les estuaires fournissent des habitats pour un grand nombre d'organismes et soutiennent une productivité très élevée. Les estuaires fournissent des habitats pour de nombreuses nurseries de poissons, en fonction de leur emplacement dans le monde, tel que le saumon et la truite de mer, et globalement pour les espèces amphidromes, anadromes ou potamodromes, l'estuaire facilite la migration des poissons. Le poisson migrateur profite de l'estuaire, de l'estran, ou de l'étier pour sa migration amphibiotique.

Synonyme, antonyme, traduction estuaire:

Type: nom commun. Genre: masculin.

Traduction estuaire en anglais: estuary.

Synonyme estuaire: estran, aber, embouchure, étier.


Revoir la définition estuaire ... La définition ESTUAIRE a été vue 17390 fois. Publié le 14/09/2007. Modifié le .
Commentaires (via Disqus):