Que signifie hydrozoaire ?

Définition hydrozoaire:

Un hydrozoaire est un animal invertébré marin ou dulcicole appartenant à l'embranchement des cnidaires et formant la classe des Hydrozoaires. La classe Hydrozoa est actuellement considérée comme une super-classe. Ce groupe complexe au sein duquel on trouve des espèces dont le cycle vital renferme à la fois un stade polype (hydropolype), benthique, et un stade méduse (hydroméduse), planctonique, ou seulement l'une de ces deux phases. En eau douce, un hydrozoaire est appelé hydraire, ou parfois simplement hydre.

Un hydrozoaire dans l'eau:
Un hydrozoaire, la craspédote voilée
Un hydrozoaire est un polype vagile de très petite taille, ayant la faculté de régénérer les parties de son corps qui lui sont enlevées, dont la reproduction a lieu par bourgeonnement et par oeufs, et appartenant à la classe Hydrozoa.

Les hydrozoaires sont qualifiés de "Pestes dans le Paradis" en raison des piqûres qu'elles occasionnent aux plongeurs mal équipés (vêtements, gants défectueux ou absents). Des petites méduses, fixées ou libres, assurent la reproduction sexuée. Les colonies d'hydrozoaires sont de formes variées, souvent branchues.

Les quatre caractéristiques qui différencient les hydrozoaires des autres classes de cnidaires sont:une mésoglée toujours dépourvue de cellules;un gastroderme sans cnidocytes;une cavité gastrovasculaire sans pharynx ou mésentère;des gonades ectodermiques et, dans les rares cas où ils sont gastrodérmicas, des oeufs et du sperme sont éjectés directement et non pas dans la cavité gastrovasculaire.
Les polypes des hydrozoaires sont appelés hydropolypes. La plupart des espèces possèdent une phase polype et dans la plupart des cas, ces hydropolypes sont coloniaux, à une exception connue: l'Hydre d'eau douce. Il existe des hydropolypes athéqués avec une bouche nue et des hydropolypes théqués.

Les méduses des hydrozoaires sont appelées hydroméduses. Contrairement aux scyphozoaires, la plupart des hydroméduses sont de petite taille (0,5 à 6 cm de diamètre). Le bord de l'ombrelle a un pli (appelé voile pour les craspédotes). Le nombre de base de tentacules est quatre, appelés tétramère. La bouche s'ouvre à la fin d'une extension dans le centre de l'ombrelle. La mésoglée acellulaire est gélatineuse et très épaisse, ce qui donne du volume et de la forme à l'animal.

Historiquement, les hydraires ont été divisés en un certain nombre d'ordres taxonomiques, en fonction de leur mode de croissance et de leur reproduction. Le plus célèbre d'entre eux était sans doute l'Hydroida, mais ce groupe est apparemment paraphylétique, unis par des traits ancestraux plésiomorphes. D'autres ordres concernaient les: Anthoathecatae, Actinulidae, Laingiomedusae, Polypodiozoa, les siphonophores et Trachylina.

Voir les synonymes de hydrozoaire.
Revoir la définition hydrozoaire ... La définition HYDROZOAIRE a été vue 8984 fois. Publié le 05/12/2008. Modifié le .