L'aquariophilie pour des aquariums modernes

Définition de terrarium

Que signifie terrarium ?

Définition terrarium

Un terrarium est un emplacement captif et fermé, généralement une enceinte avec des parois en verre, préparé pour l'élevage, l'entretien, la maintenance et la reproduction d'animaux terrestres herptiles comme les reptiles, amphibiens, insectes et autres arthropodes tels que les araignées, en terrariophilie. Le terrarium est donc un vivarium spécialisé dont le substrat principal est constitué de terre, terreau ou sable. Le terrarium, terrestre, s'oppose directement à l'aquarium, aquatique, pour l'écosystème et le biotope reconstitués.

Un terrarium pour élever un gecko :
Un terrarium pour reptile
Le terrarium pour reptile, comme un gecko-mousse Uroplatus sikorae, est très simple de conception, les éléments de décoration étant réduit à de la terre ou du sable et du bois (ou seulement de l'écorce), avec une végétation peu abondante, voir absente pour des terrariums de désert.

Les divers types de terrariums :

Si le terrarium accueille, en plus de la partie terrestre, une zone aquatique, selon le cas, il prendra le nom d'aquaterrarium ou paludarium. Si le terrarium est spécialisé pour élever des insectes, il est désigné sous le nom d'insectarium, voire de formicarium quand les animaux maintenus sont des fourmis. L'hôtel à insectes n'est pas un terrarium car, malgré son artificialité, il est ouvert sur la nature et n'est pas captif.

Le plantarium est un terrarium avec uniquement des plantes :
Un nano-terrarium à plantes, un plantarium
Un terrarium peut accueillir des plantes en plus d'animaux terrestres. S'il n'accueille que des plantes, à l'exclusion d'animaux, le mot terrarium se réfère généralement à une serre ou un plantarium, généralement avec recréation des conditions d'un environnement tropical, à savoir une humidité constante et une température élevées, pour la culture de plantes vertes (y compris des carnivore.html" class=mot>plantes carnivores) tropicales et subtropicales.

La conception du terrarrium :

Les terrariums sont le plus souvent fermés hermétiquement, rarement ouverts, et disposent presque toujours au moins d'un grillage ou d'une plaque en verre pour empêcher l'animal de s'échapper. Les terrariums ont une certaine taille et peuvent être fabriqués en différents matériaux (PVC, pots, etc. .), pas seulement le verre : le bois pour la fabrication d'un terrarium (sec, non humide) est commun. La seule exigence pour un terrarium est d'avoir au moins une face transparente pour faciliter la visualisation de l'intérieur.

Par définition, les terrariums sont des récipients en verre généralement hermétiques contenant de la terre, pour accueillir des animaux et des plantes, qui peuvent être ouverts pour l'entretien et accéder aux éléments techniques. Cependant, les terrariums peuvent également être ouverts à l'atmosphère plutôt que d'être fermés (cas des plantariums). Les terrariums sont souvent conservés comme objets décoratifs ou ornementaux.

Les terrariums fermés créent un environnement unique pour l'élevage d'animaux et la croissance des plantes, car les parois transparentes permettent à la fois la chaleur et la lumière d'entrer dans le terrarium. Le conteneur scellé, en combinaison à la chaleur, permet la création du cycle de l'eau à petite échelle. Hors cas des terrariums secs et désertiques, dans les terrariums humides, la condensation se produit parce que l'humidité du sol et des plantes s'évapore avec les températures élevées à l'intérieur du terrarium. Cette vapeur d'eau se condense ensuite sur les parois du récipient et retombe éventuellement sur les plantes et le sol en dessous. Cela contribue à créer un environnement idéal pour la croissance des plantes en raison de l'approvisionnement constant en eau, empêchant toute dessiccation des plantes. En plus de cela, la lumière qui passe à travers le matériau transparent des terrariums autorise la photosynthèse, un aspect important de la croissance des plantes.

Dans le cas des terrariums fermés, il faut créer une circulation d'air à l'intérieur pour interdire le développement de moisissures. Dans le cas des terrariums fermés et humides avec plantes, un arrosage occasionnel est nécessaire, car l'absence de condensation sur les parois du terrarium ou tout flétrissement des plantes est un indicateur que le terrarium nécessite de l'eau. Avec la plupart des animaux, les apports d'eau douce sera obligatoire de toute façon. Les terrariums fermés nécessitent également un mélange spécial de sols pour assurer à la fois de bonnes conditions de croissance et pour réduire les risques de dommages microbiens. Un moyen couramment utilisé est un mélange de mousse de tourbe, vermiculite et perlite. Le mélange doit être stérile afin d'éviter l'introduction de microbes potentiellement pathogènes.

Les terrariums ouverts sont mieux adaptés aux plantes sèches telles que les plantes succulentes, incluant de petits cactus. Toutes les plantes ne nécessitent pas ou ne conviennent pas à l'environnement humide des terrariums fermés. Pour les plantes adaptées aux climats secs, les terrariums ouverts, mais pouvant être couvert par un grillage pour la conservation des animaux, non étanches sont utilisés pour maintenir l'air dans le terrarium sans excès d'humidité. Le terrarium ouvert travaille aussi bien pour les plantes qui nécessitent plus de lumière directe du soleil, comme les terrariums fermés peuvent piéger trop de chaleur et potentiellement tuer des plantes à l'intérieur.

Le contrôle de la température est un aspect important de la conception et la fabrication d'un terrarium, tant pour les animaux que pour les végétaux. L'éclairage, si la lumière naturelle est insuffisante, doit être prévu, surtout pour certains animaux comme les reptiles qui imposent de recevoir des UV-B et des infra-rouges pour réchauffer leur corps : des lampes spéciales pour terrarium à reptile existent dans le commerce.

Les éléments de surface (substrat et décor) jouent un rôle très important. Par exemple, certains fonds de terrarium, spécialement conçu pour les différentes espèces et comment ils agissent dans leur environnement naturel permet à l'animal de se déplacer, horizontalement ou verticalement (escalade). Le fond de terrarium peut rester vierge pour une mygale et d'autres arachnides, et certains insectes.

Le concept d'enrichissement de l'environnement est également valable dans un terrarium, et ne doit pas beaucoup s'écarter de la nécessité naturelle des grandes espèces conservées.

Les animaux :

Les animaux de la faune accueillie par un terrarium sont nombreux : hormis les poissons qui demandent une partie aquatique, transformant le terrarium en aquaterrarium ou paludarium, et les oiseaux dont les cages ne sont pas fermées, la plupart des animaux de taille modeste peuvent être élevés en terrarium.

Un terrarium spécialisé pour les reptiles du désert :
Un terrarium de type désertique pour reptile
Le décor du terrarium doit être imiter, reproduire assez fidèlement, le milieu naturel des animaux maintenus. Si l'origine climatique de l'animal est du type désert, la présence de plantes n'est pas indispensable. Si l'origine climatique est plutôt tropical humide, l'ajout de plantes adaptées est obligatoire.

Les animaux de terrarium peuvent présenter un niveau élevé de stress, affectant ainsi leur comportement, leur alimentation (et leur potentiel de croissance), leur durée de vie, etc. Si l'alimentation est correcte et les paramètres (lumière, humidité, chauffage, etc.) sont appropriés, le stress diminue. Par exemple, l'absence d'un abri à l'intérieur du terrarium conduit au stress chez certaines espèces. Chaque animal a besoin d'avoir un endroit pour se sentir en sécurité et "détendu". Des éléments de refuge, permettent toutefois de continuer à observer l'animal, tout en le laissant en paix. Les reptiles sont également très territoriaux (en particulier et en général, les mâles) : beaucoup d'entre eux sont mieux en solitaire qu'en couple ou groupe, car l'élevage en groupe est souvent une source de stress pour les plus faibles, qui est constamment soumis par le plus fort.

L'ennui influe aussi négativement sur leur santé. Certains animaux nécessitent une nourriture vivante, comme des grillons pour les reptiles ou des souris pour les serpents : la possibilité de rechercher leur nourriture comme ils le feraient en liberté contribue à conserver leur instinct de chasse pour la capture de proies, et si à chaque fois que l'animal doit manger, l'aliment (vivant ou non) est placé dans un endroit différent, l'animal sera potentiellement plus actif plus longtemps en évitant l'ennui. Cela leur propose une activité physique qu'ils ont dans la nature malgré l'espace restreint.

Les plantes :

Les variétés végétales tropicales, telles que les mousses, les fougères et les plantes épiphytes comme les orchidées et broméliacées, sont généralement maintenues dans des terrariums fermés en raison d'une demande forte en humidité et en chaleur. La plupart des plantes vertes à fleurs ont une bonne demande en eau. Les plantes à fleurs ont besoin d'espace pour développer leur tige florale.

Les espèces de plantes pour terrariums sont innombrables : herbacées variées et même des plantes ligneuses (de dimensions acceptables) peuvent être intégrées à un terrarium. Tout réside dans la conception du terrarium.

Les débuts et l'histoire des "terras" :

Le premier terrarium a été développé par le botaniste anglais Nathaniel Bagshaw Ward en 1842. Ward avait un intérêt à observer le comportement des insectes et il a accidentellement laissé un des bocaux sans surveillance. Un spore de fougère s'est développé dans le bocal, a germé dans une plante, et le terrarium est né. La tendance s'est rapidement répandue dans l'ère victorienne parmi les Anglais. Au lieu du terrarium, il était connu comme la "technique Wardienne". L'histoire raconte que Ward a embauché des charpentiers pour construire des conteneurs spéciaux (des terrariums à plantes) afin d'exporter des plantes britanniques indigènes à Sydney, en Australie. Après des mois de voyage, les plantes arrivent en bon état et prospèrent. De même, des plantes d'Australie ont été envoyées à Londres en utilisant la même méthode et Ward a reçu ses plantes australiennes en parfait état. Son expérience a indiqué que les plantes peuvent être scellées dans le verre sans ventilation et continuer leur croissance : le terrarium était né. L'introduction d'animaux, ultérieure à celle des plantes, intervient quelques années plus tard, surtout par des naturalistes avides d'observer les animaux exotiques, mais aussi pour leur transport durant de longues périodes.

Type : nom commun. Genre : masculin.
Traduction terrarium en anglais : terrarium.
Synonyme terrarium : aquaterrarium, paludarium, vivarium. Antonyme : aquarium.

Revoir la définition terrarium ... La définition TERRARIUM a été vue 7949 fois. Publié le 15/04/2008. Modifié le .
Commentaires (via Disqus)