L'aquariophilie pour des aquariums modernes

Pourquoi un poisson pipe l'air en surface?

Pourquoi un poisson pipe l'air en surface ?

Définition poisson pipe l'air en surface

Le phénomène du poisson qui pipe de l'air à la surface pour respirer lorsqu'il vit en aquarium inquiète souvent les aquariophiles débutants, démunis devant ce comportement souvent considéré anormal. Certes, le "pipage" de l'air à la surface de l'eau doit a priori être considéré comme anormal... Mais il faut bien distinguer deux cas de figure : les poissons d'eau chaude comme les poissons tropicaux d'une part, et les poissons d'eau froide comme le poisson rouge ou les carpes d'autre part.

Des poissons pipent l'air à la surface de l'aquarium :
Des poissons pipent l'air à la surface de l'aquarium
Chacun des poissons qui semble piper et respirer l'air à la surface de l'eau dans cet aquarium peut aussi simplement attendre une distribution de nourriture.

Les causes du pipage de l'air en surface :
On dénombre 4 causes essentielles pour qu'un poisson vienne respirer l'air en surface anormalement :
un manque d'Oxygène dans le sang, dans l'hémoglobine : c'est le cas de l'empoisonnement aux nitrites NO2-;un phénomène d'acidose ou d'alcalose avec une eau sans tampon (KH presque nul) : le pH varie trop vite autour de la zone pH 7,5 et, là encore, l'hémoglobine du sang ne peut plus assurer le transport de l'oxygène dans l'organisme;une température trop élevée privant le milieu de dioxygène dissous;le cas très spécifique des orages (plus en bassin de jardin qu'en aquarium toutefois).

Envahissement par des plantes oxygénantes :
Certaines espèces végétales, incluant quelques plantes d'aquarium comme les élodées ou les myriophylles, sont des plantes oxygénantes : elles apportent du dioxygène dissous dans l'eau favorablement, sauf si elles deviennent envahissantes. Au-delà d'un certain taux de peuplement, ces plantes dégagent beaucoup d'oxygène pendant la période diurne et l'activité de photosynthèse, mais à l'inverse, ces mêmes plantes consomment le dioxygène pour rejeter du gaz carbonique en période nocturne : un excès de CO2 peut être très néfaste aux poissons !

Cas des poissons d'eau froide venant piper l'air :
Si le poisson japonais a tendance à aller chercher sa nourriture sur le sol, le poisson rouge a lui, plutôt pour habitude, de chercher sa nourriture en surface. Il ne faut donc pas confondre le geste alimentaire anodin chez une espèce avec un mouvement anormal pour capter de l'air, de l'oxygène.

Si un poisson rouge vient piper l'air en surface, c'est parfois un comportement biologiquement normal pour éliminer certaines toxines dans ses tissus, et il en va de même avec les carpes koï. La physiologie des poissons d'eau froide est sensiblement différente de celle des poissons tropicaux, et leur capacité à acquérir de l'oxygène est bien meilleure que chez les poissons d'ornement en eau chaude. Le mouvement consistant à venir à l'interface eau/air atmosphérique pour prendre une bouffée d'air n'a pas les mêmes origines chez les poissons rouges, carpes ou autres ides mélanotes, que chez les autres poissons d'aquarium tropical.

Cas des poissons tropicaux pipant l'oxygène en surface :
Il faut séparer certains groupes de poissons qui vont naturellement le faire (car ce besoin est inscrit dans leur biologie, leur physiologie) de ceux pour lesquels ce comportement de pipage de l'air à l'interface eau/air atmosphérique est anormal.

Les poissons tropicaux qui pipent l'air normalement :
Les Labyrinthidés comme les gouramis, les poissons-combattants... ont un double système respiratoire qui leur permet d'assimiler l'air atmosphérique pour oxygéner le sang et leurs tissus. Si ces poissons viennent piper l'air en surface, cela résulte le plus souvent d'un comportement naturel logique d'un point de vue biologique.

Certains poissons de fond, tels que les Corydoras, viennent faire une réserve d'oxygène atmosphérique avant de replonger au fond : il est fréquent que la zone du substrat soit très pauvre en oxygène, quasiment anoxique ; il est donc normal que des poissons cherchent de l'oxygène ailleurs. Les allers-retours rapides des corys ne doivent pas forcément inquiéter.
Les dipneustes et certaines anguilles ont également ce comportement naturel d'aller déglutir de l'air en surface.

Les poissons tropicaux au comportement de pipage anormal :
Si le pipage de l'air à la surface est considéré comme anormal, inquiétant, alors il faut mesurer le plus vite possible, et avec des tests valables (pas de test bandelette !) tels que des tests colorimétriques en gouttes ou par un photomètre, les valeurs des : nitrites NO2, du KH et vérifier la température de l'eau.

Les xiphos, les platys, et pour les autres espèces non-citées précédemment, le pipage de l'air atmosphérique est signe d'une hypoxie ! Le manque d'oxygène dissous dans l'eau apporte un milieu hypoxique néfaste aux poissons : cela s'accompagne d'un comportement lent et mou, le poisson semble totalement indifférent à son entourage !

Outre le manque d'oxygène (Nitrites NO2 trop élevés, KH trop faible, température trop élevée, plantes oxygénantes trop nombreuses) qui va vraisemblablement toucher un groupe complet (par exemple, tous les platys peuvent avoir ce comportement mais tous les tétras semblent aller bien), et si le phénomène ne semble toucher qu'un seul poisson dans l'aquarium, il peut alors subir une maladie parasitaire des branchies.

Le cas du temps orageux :
Lorsque la météo est orageuse, et c'est particulièrement vrai à l'extérieur, en bassin de jardin, les tensions électriques de l'air atmosphérique ont tendance à diminuer le taux d'oxygène dissous dans l'eau : les poissons viennent réclamer de l'air à la surface. Pas d'inquiétude dans ce cas, le phénomène est temporaire, se limitant à la durée de l'orage.

Type : locution nominale. Genre : masculin.
Traduction poisson pipe l'air en surface en anglais : fish gulping (piping) air at surface.

Revoir la définition poisson pipe l'air en surface ... La définition POISSON PIPE L'AIR EN SURFACE a été vue 52550 fois. Publié le 12/12/2014. Modifié le .
Commentaires (via Disqus)