Suivez le portail aquariophile:

Apistogramma sororcula : Apistogramma sp. Guaporé

Apistogramma sororcula : fiche poisson pour maintenance et élevage en aquarium.

Description de Apistogramma sororcula, Apistogramma sp. Guaporé

Le cichlidé nain Apistogramma sororcula est un poisson d'eau douce originaire du bassin du Rio Guaporé et du río Iténez, présent tant en Bolivie dans le département Beni qu'au Brésil dans l'État du Mato Grosso. Il est parfois appelé Apistogramma sp. Guaporé. L'holotype a été capturé dans le rio San Martin en Bolivie.
Apistogramma sororcula
Apistogramma sororcula

Le petit Apistogramma sororcula a une taille moyenne comprise entre 3,5 à 4,2 cm LS. L'espèce se distingue de ses congénères par les caractéristiques des mâles : une tache pectorale supérieure est présente, le menton porte une bande noire juste en dessous de la lèvre inférieure, une bande suborbitale devient ventralement beaucoup plus large, les écailles antérieures abdominales sont plus courtes avec des stries verticales formant des bandes obliques, une petite tache caudale est ronde, une bande latérale atteignant la nageoire caudale ou la tache caudale est visible en stress, les lobules de la nageoire dorsale sont présents, la nageoire caudale est tronquée avec des banderoles et motifs distincts de des bandes verticales étroites, les extensions filamenteuses sont portées sur les nageoires pelviennes.

Les mâles Apistogramma sororcula ont deux couleurs :
Mâle bleu d'Apistogramma sororcula du Guaporé
Si la morphe jaune d'A. sororcula est la plus fréquente, le cichlidé existe aussi en morphe bleue.

L'espèce A. sororcula est très similaire à A. staecki, mais diffère de cette espèce par le nombre plus élevé de 10 à 12 bandes verticales sur la nageoire caudale des mâles adultes, une bande latérale atteignant la nageoire caudale ou tache caudale, de courtes bandes abdominales verticales sur écailles antérieures du corps et les lobules de la nageoire dorsale.

Fiche de maintenance et élevage de Apistogramma sororcula

Qualité de l'eau :

Les observations écologiques et hydrologiques sur le terrain ont révélé qu'Apistogramma sororcula est une espèce lentique, adaptable et capable de faire face à une relativement large gamme de conditions environnementales physico-chimiques. Les poissons vivent dans l'eau claire et les habitats d'eau blanche ou un mélange de ces deux types d'eau. Les données sur l'eau de plusieurs sites de collecte dans les drainages du Guaporé et le San Martin sont : pH 6,2 à 6.7, la dureté totale et temporaire < 1 °GH, conductivité électrique 5 à 20 µS/cm, température de l'eau de 24 à 28 °C.

Le cichlidé nain du Guaporé vit le long des berges des lagunes et des rivières dans les zones littorales avec de l'eau très peu profonde, à savoir dans une profondeur d'eau comprise entre environ 5 et 40 cm. Il prend pour biotope, soit dans une épaisse couche de feuilles mortes couvrant le bas des côtés des rives, soit parmi la végétation terrestre et aquatique submergée. Il existe une corrélation positive distincte entre l'abri disponible et l'abondance de l'espèce. La densité de population la plus élevée se produit où une épaisse couche de feuilles mortes fournit l'abondance de la couverture et de protection. La présence de plantes flottantes en aquarium pour atténuer la lumière est bienvenue.

Cohabitation et comportement :

Comme souvent avec les cichlidés nains, il est utile de composer des trios ou quatuor avec un mâle pour deux à trois femelles.

Alimentation et nourriture :

Comme pour la plupart des cichlidés nains d'Amérique du Sud, l'espèce est omnivore avec une tendance insectivore, consommant les larves d'insectes et bien d'autres petits invertébrés du zooplancton comme des puces d'eau, des daphnies, ... En aquarium, l'alimentation de l'apisto du Guaporé est similaire aux autres poissons du même genre, avec divers aliments industriels (flocons, paillettes, mini-granules) et de la nourriture vivante pour stimuler la reproduction avec une alternative en aliments congelés vermiformes : vers de vase, tubifex, ...

Protocole d'élevage et reproduction Apistogramma sororcula :

Les femelles sont habituellement de couleur beige, fréquemment avec la tête et le ventre jaune, avec une bande latérale ou parfois une petite tache latérale arrondie ne dépassant pas la bande latérale. Une remarquable bande suborbitale noir avec partie inférieure beaucoup plus large est bien visible, une raie médioventrale et hyaline à gris s'affiche sur les nageoires. La nageoire caudale et une partie postérieure de la nageoire anale molle portent un motif de taches-rayures verticales. Le dimorphisme sexuel est évident.

Une femelle jaune d'A. sororcula en parure de frai :
Une femelle Apistogramma sororcula
Femelle et mâle du cichlidé nain A. sororcula sont très facilement discernables, le patron de coloration étant franchement différent.

La reproduction est de type pondeur sur substrat dur, généralement dans une grotte ou un abri.

Le comportement de reproduction, par observations dans des conditions d'aquarium, a révélé qu'Apistogramma sororcula est un géniteur polygamique. Les mâles défendent un territoire contenant plusieurs sites potentiels de frai. Chacun d'eux peut servir au centre d'un territoire occupé par une petite femelle. Comme la plupart, ces cichlidés nains placent leurs oeufs sur la face inférieure d'une surface horizontale. Le site de frai préféré est la face inférieure d'une feuille large de plante aquatique.

À 27 °C, l'éclosion a lieu environ trois jours après la ponte. Les alevins entre en stade de nage libre environ cinq jours par la suite. Après la ponte, la femelle pousse le mâle énergiquement hors de la proximité du site de ponte. Les soins parentaux sont exclusivement maternels chez cette espèce, bien que le mâle peut aider indirectement par la défense du territoire contre les prédateurs.

Données scientifiques sur Apistogramma sororcula

Classification et taxonomie de A. sororcula :
Classe :Actinopterygii
Ordre :Perciformes
Famille :Cichlidae
Sous-famille :Geophaginae
Tribu :Geophagini
Genre :Apistogramma
Espèce :sororcula
Rang :Espèce
Descripteur :Staeck & Schindler
Année description :2016
Nom scientifique :Apistogramma sororcula
Protonyme :Apistogramma sororcula
Noms communs :(fr) Apistogramma sp. Guaporé
Statut de A. sororcula :
Statut de conservation :Non évalué (NE)
Origine géographique, abondance :
Habitat naturel :Brésil, Bolivie (Guaporé)
Continent d'origine :Amérique du Sud
Abondance :Rare
Maintenance de A. sororcula :
Maintenance :facile
Volume ou type :Nano-aquarium
Taille :3,5 à 4,2 cm
pH de l'eau :5,0 à 6,5
Dureté de l'eau :1 à 8 °GH
Espérance de vie :3 à 6 ans
Auteur: Jean-François Fortier alias anemone-clown, dernière modification le , publié le 07/10/2016. 1752 lectures.
Commentaires (via Disqus)