L'aquariophilie pour des aquariums modernes

Procambarus virginalis Marmor : Ecrevisse marbrée

Procambarus virginalis Marmor : fiche pour maintenance et élevage en aquarium.

Description de Procambarus virginalis Marmor, Ecrevisse marbrée:

L'écrevisse marbrée Procambarus sp. Marmor ou Procambarus virginalis pourrait bien être une forme de l'espèce Procambarus fallax f. virginalis. C'est une écrevisse parthénogénétique qui, pour la note aquariologique, a été découverte dans le commerce aquariophile en Allemagne dans les années 1990. Elle se reconnaît à sa carapace marbrée.
Procambarus virginalis Marmor
Procambarus virginalis Marmor

L'écrevisse Procambarus sp. Marmor ou Procambarus virginalis ne dispose pas de population naturelle, elle n'a d'abord été connue qu'en aquarium en Allemagne à partir de 1990. Finalement, des examens morphologiques ultérieurs et des analyses ADN ont montré que ces crustacés sont très proches de P. fallax, originaire de Floride aux États-Unis. Ainsi, les informations fournies par l'un des commerçants d'origine de l'animal sur l'endroit où ils ont obtenu cette écrevisse marbrée a ​​été jugé "totalement confus et peu fiable".

La particularité de ces écrevisses réside dans le fait que ce sont les seuls crustacés décapodes connus qui se reproduisent par parthénogenèse! De nature asexuée, toutes les écrevisses marbrées se révèlent finalement de sexe féminin, et les descendants sont génétiquement identiques au parent (au singulier).

L'écrevisse marbrée atteint une taille jusqu'à 15 cm (généralement 12 cm) de long. Elle atteint un poids vif de 15 grammes, exceptionnellement jusqu'à 30 grammes. Sa durée de vie normale est de deux ans, le record est 1610 jours, soit plus de 4 ans.

L'écrevisse marbrée Procambarus sp. Marmor se distingue aussi par la forme de sa tête:
Gros plan de la tête de Procambarus sp Marmor, l'écrevisse marbrée
La morphologie et le patron de coloration permettent d'identifier l'écrevisse marbrée.

Parce que tous les individus de Procambarus sp Marmor sont génétiquement identiques et faciles à entretenir, et se reproduisent à des taux élevés, ces écrevisses représentent un organisme avec un potentiel de "modèle", notamment pour étudier leur développement. Un inconvénient majeur, toutefois, est la longue durée de génération (plusieurs mois), comparativement à des organismes exploitée dans la recherche scientifique au cycle de vie plus court.

Ces écrevisses sont connues pour avoir été introduites en Allemagne par marronnage, mais aussi à Madagascar! On la trouve également en Italie, aux Pays-Bas et même au Japon. Si bien qu'on peut en conclure que cette espèce, désormais décrite sous le taxon Procambarus virginalis, a été introduite dans les écosystèmes naturels sur trois continents!

Spécimen de P. virginalis, la fameuse Marmorkrebs:
Spécimen de Procambarus virginalis, Marmorkrebs
Ce spécimen d'écrevisse marbrée Procambarus virginalis a été capturé à partir d'une population établie dans le sud-ouest de l'Allemagne.

Il faut également noter qu'en raison de préoccupations concernant les dommages éventuels causés par l'introduction de cette écrevisse marbrée dans un biotope déjà occupé par une autre espèce, le Missouri (aux États-Unis) a ajouté la Marmorkrebs à sa liste des espèces interdites.

Fiche de maintenance et élevage de Procambarus virginalis Marmor:

Comment maintenir, associer, nourrir, reproduire et élever Procambarus virginalis Marmor (Ecrevisse marbrée)? Quels paramètres choisir?

Qualité de l'eau:

Quels sont les meilleurs paramètres de maintenance? Quel type d'eau est préféré?Connue comme une espèce invasive, cette écrevisse s'adapte facilement à de nombreuses conditions de vie.

Cohabitation et comportement:

Quel comportement a l'animal? Avec quels autres animaux est-il compatible? Est-il sociable?Il n'est pas observé de comportement prédateur à proprement parlé, mais si un poisson malade tombe au fond de l'aquarium, l'écrevisse marbrée jouera son rôle et mangera le poisson malade.

Attention toutefois avec des poissons de fond inattentifs, Procambarus sp. Marmor ou Procambarus virginalis peut parfaitement capturer les petites espèces de Corydoras sp. ou des Otocinclus affinis!

En milieu naturel, elle représente une immense menace pour les écrevisses indigènes comme l'écrevisse noble Astacus astacus ou encore Astacus leptodactylus.

Alimentation et nourriture:

Comment le nourrir? Quelle alimentation convient le mieux? À quelle fréquence?Cette écrevisse marbrée est omnivore, mais elle peut s'attaquer aux plantes aquatiques. En distribuant de la nourriture en flocons ou paillettes en aquarium, un complément végétal peut être fourni avec des feuilles de chêne et de hêtre commun. Des morceaux de pomme de terre sont également appréciés par l'écrevisse marbrée.

Protocole d'élevage et reproduction Procambarus virginalis Marmor:

Comment reproduire P. virginalis Marmor? Où et quand peut-on le reproduire et l'élever?L'écrevisse marbrée est actuellement la seule écrevisse connue pou se reproduire parthénogenèse, les mâles sont inconnus: c'est la forme apomictique de la parthénogenèse, ce qui signifie que la méiose a lieu pendant la formation des oeufs. Pourquoi et de quelle manière cette procréation a eu lieu dans (et seulement) cette espèce est incertain. Certaines hypothèses émettent une origine avec hybridation ou d'une infection par la bactérie Wolbachia, reconnue pour avoir causé la parthénogenèse chez d'autres espèces, sont désormais exclues.

Des ovaires à maturation permettent le développement d'ovules, à partir desquels se forment les oeufs, qui, selon la température de l'eau et la teneur en oxygène mettent de trois à six semaines environ pour l'éclosion des larves. Le couvain atteint plus d'une centaine de larves, souvent 120 jeunes écrevisses éclosent. Ce phénomène se reproduit, en aquarium toute l'année, avec une fréquence toutes les huit semaines!!! Autant dire que la multiplication de l'espèce est extrêmement rapide.

Les oeufs sont maintenus, après dépôt sur l'abdomen, le pléon, entre les pléopodes. Les femelles ne prennent, à ce moment, plus de nourriture et cherchent à se cacher 'elles sont vulnérables). Les juvéniles éclos ont une longueur de corps d'environ quatre millimètres. Les deux premiers stades juvéniles ne prennent pas de nourriture. Après l'éclosion, les juvéniles muent régulièrement jusqu'à ce qu'ils atteignent la maturité sexuelle, jusqu'à l'âge de quatre mois environ, après 15 mues (exuviations). Le temps de génération normale est d'environ six mois. Une seule femelle à l'âge adulte peut produire jusqu'à sept fois des œufs par an, et même jusqu'à dix fois.

Bien que toutes les larves sont génétiquement identiques en raison du mode de reproduction, elles diffèrent nettement dans le phénotype.

Données scientifiques sur Procambarus virginalis Marmor:

Classification et taxonomie de P. virginalis Marmor:
Classe:Malacostraca
Ordre:Decapoda
Famille:Cambaridae
Genre:Procambarus
Espèce:virginalis
Sous-espèce:Marmor
Rang:Sous-espèce
Descripteur:Martin, Dorn, Kawai, Heiden & Scholtz
Année description:2010
Nom scientifique:Procambarus virginalis Marmor
Protonyme:Procambarus fallax f. virginalis
Synonymes:Procambarus sp. Marmor, Procambarus fallax f. virginalis
Noms communs:(fr) Ecrevisse marbrée
(en) Marmorkrebs, Marbled crayfish
Origine géographique, abondance:
Habitat naturel:États-Unis, Allemagne
Continent d'origine:Amérique du Nord
Abondance:Courant
Maintenance de P. virginalis Marmor:
Maintenance:facile
Volume ou type:Mini-aquarium
Taille:8 à 15 cm
pH de l'eau:6,0 à 7,5
Dureté de l'eau:5 à 20°GH
Température de l'eau:12 à 25°C
Espérance de vie:2 à 4 ans
Taille du couvain:80 à 120 oeufs
Auteur: wistiti57. La fiche Procambarus virginalis Marmor a été vue 18067 fois. Publié le 04/12/2011. Modifié le .