L'aquariophilie pour des aquariums modernes

Définition de cotylédon

Que signifie cotylédon ?

Définition cotylédon:

En botanique, un cotylédon est soit une partie importante de l'embryon dans la graine d'une plante, soit l'embryon d'une feuille primordiale. En anatomie zoologique, le cotylédon placentaire est une structure du placenta des mammifères qui alimente le foetus en éléments nutritifs.


Les cotylédons en botanique:

Un cotylédon est la première feuille d'un plant, une feuille primordiale constitutive de la graine chez les dicotylédones et appartenant aux phanérogames. Il existe des plantes monocotylédones et dicotylédones (dicotylédones). Parfois, une plante a plus de deux cotylédons, même jusqu'à une douzaine de gymnospermes, dont beaucoup sont des pins.

Les cotylédons sont chargés de divers types de réserves (protéines, lipides, et sucres). Ces réserves, qui existent sous des formes complexes, sont dégradées au cours de la germination par des enzymes. Les petites molécules issues de cette dégradation sont transportées vers l'embryon, qui les utilise pour continuer son cycle de développement.

Les cotylédons d'une plantule de haricot:
Les cotylédons d'un haricot vert
Les cotylédons et les premières vraies feuilles d'un jeune plant d'une légumineuse, ici un haricot vert Phaseolus vulgaris.


Le lobe des graines peut, selon les espèces végétales, tomber après quelques jours après la germination ou rester sur la plante pendant plus d'un an. Si elles restent plus longtemps sur la plante, des granules vert-feuilles se forment et contribuent à la croissance ultérieure de la plante grâce à l'assimilation.

Les cotylédons sont structurellement différents des autres feuilles, car ils remplissent une fonction spéciale pour la subsistance de cet être vivant, contribuant avec ses réserves de nutriments pour nourrir les semis en développement, alors qu'il ne peut pas encore produire suffisamment de nutriments grâce à la photosynthèse.

Trois cas peuvent se présenter:Chez de nombreuses plantes monocotylédones, les aliments de réserve sont conservés dans l'endosperme. Dans la graine, il n'y a qu'un seul lobe de germe (scutellum ou bouclier) qui, après la germination, transmet la nourriture de l'endosperme au plant. En tant que cotylédons, ils deviennent noirs. Les graines des plantes monocotylédones ont une structure totalement différente de celle des dicotylédones. Les monocotylédones semblent ne pas avoir une vraie feuille de réserve, de ce fait ils doivent être renommés en acotylédon.
Un cotylédon de graine:
Le cotylédon d'une graine monocotylédone
Le cotylédon d'une graine de graminée monocotylédone, situé dans l'endosperme, se compose du scutellum, du coléoptile et d'une coléorhize, associé à l'épicotyle et l'hypocotyle avec une radicule.
Les monocotylédones ont une racine comme une fascicule (fasciculée, elle ressemble à une perruque), des fleurs trimères (les éléments floraux sont des multiples de 3), la tige ne forme pas de tronc et ne pousse pas en épaisseur et les feuilles sont parallélinérvées.

Chez la plupart des dicotylédones, il y a deux cotylédons (cotyles) par graine, dans lesquels sont stockés les aliments de réserve.
Comparaison monocotylédone vs. dicotylédone:
Comparaison monocotylédone et dicotylédone
Une comparaison entre les monocotylédones (à gauche) et les dicotylédones (à droite).
Les dicotylédones ont des racines axiales ou pivotantes (il y a un axe principal). Les fleurs sont tétramères ou pentamères, la tige pousse en épaisseur et en forme de tronc et les feuilles sont larges et reticulinérvées.

Chez les Gymnospermes, il y a plus de deux cotylédons. Par exemple, un pin Pinus a 5 à 20 cotylédons au sommet de l'hypocotyle.

Mots dérivés:

Un acotylédon signifie "qui ne possède pas de cotylédon", notamment avec les végétaux acotylédonés.

Est acotylédoné un végétal ou d'un organe dépourvu de cotylédons, ou dont les cotylédons sont bien peu développés, comme par exemple au niveau d'une graine de Cuscute, Cuscuta sp. et acotylédoné se dit d'une plante dépourvue de cotylédons ou dont les cotylédons sont peu développés.


Autres usages:

Le mot Cotyledon (sans accent) peut également se référer à:Le genre végétal Cotyledon appartenant à la famille des Crassulacées Crassulaceae.L'espèce de plante Saxifraga cotyledon, une espèce de saxifrage (pyramidale), une plante vivant dans les montagnes de l'Europe et a des rosettes d'environ 20 centimètres à travers des feuilles en forme de langue, perles mais non dentées.

Le cotylédon placentaire animal:

En anatomie animale, le cotylédon placentaire est une partie de l'anatomie des mammifères. Les cotylédons animaux reçoivent du sang f½tal des vaisseaux chorioniques, qui ramifient les vaisseaux folliculaires dans les cotylédons qui, à leur tour, se ramifient dans les capillaires. Les cotylédons sont entourés de sang maternel, qui peut échanger de l'oxygène et des nutriments avec le sang f½tal dans les capillaires.

Détails d'un cotylédon placentaire:
Le cotylédon placentaire
Schéma d'un cotylédon placentaire: les mammifères placentaires, tels que les humains, ont un placenta chorioallantoïque qui se forme à partir du chorion et de l'allantoïde. Le placenta se connecte au f½tus par un cordon ombilical d'environ 55-60 cm de longueur, qui contient deux artères ombilicales et une veine ombilicale. Le cordon ombilical s'insère dans la plaque chorionique (a une attache excentrique). Les vaisseaux se ramifient à la surface du placenta et se divisent davantage pour former un réseau recouvert d'une fine couche de cellules. Cela entraîne la formation de structures d'arbre villeux. Du côté maternel, ces structures arborescentes villeuses sont regroupées en lobules appelés cotylédons du placenta.

Chez les ruminants, les Artiodactyles ont un cotylédon placentaire. Dans cette forme de placenta, les villosités choriales forment un certain nombre de structures circulaires séparées (les cotylédons) qui sont réparties sur la surface du sac chorionique. Les moutons, les chèvres et les bovins ont entre 72 et 125 cotylédons alors que les cerfs ont 4-6 plus gros cotylédons.

Chez l'Homme, la forme du placenta humain est généralement classée comme un placenta discoïde. À l'intérieur, les cotylédons sont les 15-25 séparations de la base décidue du placenta, séparées par des cloisons placentaires. Chaque cotylédon se compose d'une tige principale d'une villosité chorionique ainsi que de ses branches et sous-branches, etc.

Voir les synonymes de cotylédon.
Revoir la définition cotylédon ... La définition COTYLEDON a été vue 13164 fois. Publié le 08/01/2008. Modifié le .
Commentaires (via Disqus):