L'aquariophilie pour des aquariums modernes

Theraphosa blondi : Araignée Goliath, mygale de Leblond

Theraphosa blondi : fiche pour maintenance et élevage en aquarium.

Description de Theraphosa blondi, Araignée Goliath, mygale de Leblond:

Cette mygale Theraphosa blondi bien connue pour sa taille imposante puisqu'il s'agit là de la plus grosse espèce d'araignée connue, avec les autres sp. du genre. En effet, les grosses femelles adultes dépassent parfois les 25 cm d'envergure pour un corps de plus de 10 cm, et un poids supérieur à 170 grammes ! Les mâles sont parfois encore plus grands en envergure (30 cm) mais jamais si imposants (120 g) que les femelles en taille de corps.
Theraphosa blondi
Theraphosa blondi

La mygale Theraphosa blondi est originaire de la forêt tropicale des régions du nord de l'Amérique du Sud. Les spécimens sauvages d'araignée Goliath sont une espèce de terriers et vivent en profondeur, qu'on trouve couramment dans des domaines marécageux, vivant habituellement dans des terriers qu'ils ont creusés ou qui ont été abandonnés par d'autres créatures fouisseuses.

La couleur de Theraphosa blondi est uniforme, marron foncé avec des poils rougeâtre. Cette couleur vient à ternir longtemps après la mue. Le céphalothorax a la particularité d'être très rond. Les mygalons sont bleu foncé et très velus.

La mygale de Leblond a un caractère irascible et ainsi, cette grande araignée déteste être dérangée et sait le faire entendre, en stridulant fortement, en utilisant une position typique de défense, pattes bien levées, et en bombardant ces poils urticants particulièrement dissuasifs, entraînant rougeurs, éternuements, parfois larmoiements, etc. Cela dit, notre "Araignée Goliath" est surtout une peureuse qui préférera fuir si elle en a la possibilité.

En terrarium, elle tisse peu sauf lors des mues ou des pontes, et aime creuser un terrier assez profond, pour en sortir la nuit tombée.

Maintenance:

Compte tenu de sa taille, un terrarium de dimensions 40 x 40 x 30 cm convient bien pour les mensurations du bac. On incorpore un substrat humide composé de tourbe blonde sur environ 15 cm avec une grosse écorce de chêne liège ou une grosse souche sous laquelle elle ira creuser. L'hygrométrie élevée de l'ordre de 90% avec un abreuvoir à disposition pour une température assez fraîche, 18 °C la nuit, pour 20 à 22 °C le jour.

Nourriture:

grillons, blattes, criquets, souriceaux, toutes les semaines ou 15 jours
Bien que la mygale de Leblond soit tout à fait capable de s'attaquer à de petits vertébrés comme une souris adulte, je déconseille tout de même cette pratique, une souris ayant toutefois la possibilité de blesser la mygale en se défendant.

reproduction:

La reproduction n'est pas aisée! Bien que les accouplements soient généralement calmes, ce sont les pontes qui posent problème, car souvent mauvaises ou dévorées par la mère. Celle-ci fait son cocon généralement 3 à 4 mois suivant l'accouplement. Ce dernier est composé de 50 à 150 oeufs qui donneront des jeunes 1 mois et demi plus tard environ. A noter que ces derniers on souvent de gros problèmes de mue quand le stade de développement passe de "larve" à mygalon car ils doivent, pour avoir peu de souci, muer la tête en bas.

Pour ce faire, si vous décidez de retirer la ponte à la femelle et la placer en incubateur, il faudra faire en sorte que ces derniers puissent faire leurs mues accrochés tête en bas à l'aide d'une gaze stérile fixée sous le couvercle de l'incubateur par exemple. Une fois dépassé ce stade, les mygalons sont déjà très grands, environ 2 cm d'envergure et grandissent bien.

Croissance:

3 à 4 ans pour obtenir un spécimen mature, mais il faudra compter tout de même quelques années de plus pour obtenir un très gros spécimen.

Longévité:

Une quinzaine d'années, parfois plus pour les femelles, les mâles adultes ne vivent que quelques mois après leur maturité sexuelle. Les femelles sont matures en 3 à 4 ans et ont une durée de vie moyenne de 15 à 25 ans. Les mâles meurent peu après l'accouplement et ont une durée de vie de trois à six ans.

Observation:

Une autre espèce, très proche de Theraphosa blondi fût décrite il y a peu: Theraphosa stirmi (ex Theraphosa sp."Burgundy"); elle a d'ailleurs longtemps été proposée en tant que Theraphosa blondi, et des hybridations involontaires ont donc eu lieu entre les deux espèces. Les mâles adultes sont dépourvus d'apophyses tibiales contrairement à bon nombre de Theraphosidae.

Données scientifiques sur Theraphosa blondi:

Classification et taxonomie de T. blondi:
Classe :Arachnida
Ordre :Araneae
Famille :Theraphosidae
Genre :Theraphosa
Espèce :blondi
Rang :Espèce
Descripteur :Latreille
Année description :1804
Nom scientifique :Theraphosa blondi
Synonymes :Mygale blondii
Noms communs :(fr) Araignée Goliath, mygale de Leblond
(en) Goliath birdeater
Origine géographique, abondance:
Habitat naturel :Guyane francaise, Brésil, Surinam
Continent d'origine :Amérique du Sud
Abondance :Courant
Maintenance de T. blondi:
Maintenance :facile
Volume ou type :Terrarium
Taille :8-10 cm corps, 22-25 cm envergure
Auteur: TerenceB72, dernière modification le , publié le 30/04/2011. 34069 lectures.
Commentaires (via Disqus):