L'aquariophilie pour des aquariums modernes

Aspidoras fuscoguttatus

Aspidoras fuscoguttatus : fiche poisson pour maintenance et élevage en aquarium.

Description de Aspidoras fuscoguttatus

Le petit poisson Aspidoras fuscoguttatus a été découvert dans le bassin supérieur du fleuve Paraná, associé à de grandes rivières au Brésil et au Pérou, dont il est endémique à quelques zones restreintes. Il y a beaucoup de petits ruisseaux, habités principalement par des petits poissons de longueur inférieure à 12 cm LS. Les Aspidoras dépendent principalement de la végétation marginale comme nourriture, habitat et reproduction.
Aspidoras fuscoguttatus
Aspidoras fuscoguttatus

De petite taille, Aspidoras fuscoguttatus mesure entre 2 à 5 cm de longueur standard. Il habite, en eau douce, dans le cours supérieur du bassin du rio Preto, rio grande, et la partie supérieure du rio Paraná. Il est beaucoup utilisé comme poissons d'ornement dans la région de São José do Rio Preto, São Paul : cet engouement est peu connu en Europe.

L'espèce reste assez difficile à distinguer de ses congénères.

Fiche de maintenance et élevage de Aspidoras fuscoguttatus

Comment maintenir, associer, nourrir, reproduire et élever Aspidoras fuscoguttatus ? Quels paramètres choisir ?

Qualité de l'eau :

Quels sont les meilleurs paramètres de maintenance ? Quel type d'eau est préféré ?Aspidoras fuscoguttatus est un petit poisson chat qui est un bon nageur : on évitera son introduction dans un aquarium de moins de 60 cm de longueur de façade. Les conditions de maintenance ne révèlent aucune surprise avec un eau à pH plus ou moins neutre à légèrement acide, de 5,5 à 7,2, tandis que la dureté, plutôt indifférente, peut être contenue entre GH 1 à 12. La température reste standard, de 18 à 25 °C. Évitez les gros coups de chaleurs, ou pensez à bien oxygéner l'eau durant une telle période.

En milieu naturel, les paramètres physico-chimiques révèlent :

Température entre 18 et 25 °C, avec une moyenne vers 21-22°C.
conductivité de l’eau entre 35 et 70 µS/cm, avec une moyenne vers 45 µS/cm.
PH de l’eau entre 6 et 7,2, avec une moyenne vers 6,7.
3 mois de faible changement d’eau et 4 mois de fort changement d’eau.

Cohabitation et comportement :

Quel comportement a l'animal ? Avec quels autres animaux est-il compatible ? Est-il sociable ?Comme tout poisson chat nain, A. fuscoguttatus doit être gardé en bande, en groupe de 5-6 poissons minimum.

Dans la nature l’Aspidoras fuscoguttatus est principalement insectivore. Selon certains sources scientifiques, il passait 42,58 ± 24,12% de son temps à creuser le sol. Il est à noter qu’une relation particulière existe entre les knodus moenkhausii, Poecilia reticulata et l’Aspidoras fuscoguttatus : il a été remarqué une corrélation entre ces poissons lorque l’aspidoras remuait le sol. Ils le suivaient non-loin. Cette forme d’entraide entre espèces s’explique par le fait que l’aspidoras remue les sédiments qui abritent des petits crustacés et larves dont les autres poissons profitent.


Légende : photos issue d’une étude scientifique sur l’entraide entre espèces. Flèche blanche : Aspidoras fuscoguttatus qui remue le sol. Points noirs : knodus moenkhausii. Points blancs : Poecilia reticulata.

L'Aspidoras fuscoguttatus a été suivie par knodus moenkhausii et Poecilia reticulata dans 30,32 ± 25,61% et 19,41 ± 10,43% des cas, respectivement, du temps l'ancien passé à creuser.

D'autres espèces syntopiques y ont été observées dans l’environnement des Aspidoras fuscoguttatus : Dianema cope, Hoplosternum, Lepthoplosternum , Megalechis reis, Astyanax sp., Astyanax fasciatus , Astyanax altiparanae , Piabina argentea ,Hasemania sp., Hyphessobrycon balbus , knodus moenkhausii , Moenkhausia sp., Planaltina myersi, Poecilia reticulata, Pseudopimelodus pulcher et Rivulus pictus.

Alimentation et nourriture :

Comment le nourrir ? Quelle alimentation convient le mieux ? À quelle fréquence ?Le régime alimentaire d’Aspidoras fuscoguttatus se compose principalement de larves benthiques de chironomes et Simuliidae. D’autres aliments trouvés en abondance dans le fond sont des fragments de matière organique, débris de plantes et autres détritus. En creusant dans le fond du cours d'eau, les individus de A. fuscoguttatus créent probablement une disponibilité alimentaire pour d'autres espèces.

Les larves d'insectes et de petits crustacés peuvent bénéficier de leur association avec A. fuscoguttatus qui peut leur faciliter l'accès à ces produits alimentaires. Ils diffèrent dans leurs façons d'obtenir de la nourriture mais ils sont encore disponibles pour ces espèces suiveuses.

Protocole d'élevage et reproduction Aspidoras fuscoguttatus :

Comment reproduire A. fuscoguttatus ? Où et quand peut-on le reproduire et l'élever ?Une étude scientifique portant sur 544 spécimens sauvages a démontré que la structure de la population a montré une gamme globale de longueur comprise entre 1,42 et 5,08 cm. La longueur la plus communément trouvée se situe vers 3,0 à 3,7 cm. L’échantillon type de la population, représentant 80% des spécimens, -c'est-à-dire représentative de l’espèce type- est entre 1,9 et 3,8 cm. Au-delà de 3.8 cm, le nombre d’individus décroit. Quelques spécimens sont entre 4,6 et 5,2 cm, mais ils sont très rares. Il y a une relation étroite entre le poids et la taille. Le ratio de 1 mâle pour 1 femelle a été vérifié. A noter un fait remarquable : la longueur la plus commune dans la nature est exactement la taille moyenne de la première maturation des gonades ou de maturation sexuelle (3,71 cm pour les femelles et 3,05 cm pour les mâles).



Les plus grandes valeurs moyennes de relation gonadosomatique pour les femmes a coïncidé avec la saison des pluies (Novembre à Mars). La longueur moyenne à la première maturité sexuelle était différente pour les mâles (3,05 cm) et les femmes (3,71 cm). La fécondité variait entre 51 et 166 ovocytes. Les ovocytes matures mesurent entre 159 et 1749 micromètre suivant l’âge de la femelle. De plus la femelle est capable de conserver des ovocytes à divers stades de maturation, ce qui indique qu’elle a un type de nidification fractionné et morcelé. Elle pond par petite fraction, en fonction de la disponibilité de la nourriture, tout en gardant une réserve pour des moments plus propices. Cela permet une plus grande probabilité de survie de l'espèce.

A dénoter qu’une étude scientifique a trouvé une bizarrerie : les femelles matures avaient une taille entre 3,75 et 4,68 cm. Au-delà de cette taille, les scientifiques n’ont plus trouvé de femelles ne possédant des d’ovocytes. Cela pourrait suggérer une forme de ménopause liée à l’âge ou à la taille.

Dans la nature, La distribution mensuelle des valeurs moyennes de la relation gonadosomatique femelle montre trois pics (Octobre, décembre et mars), dans une période de reproduction nette, à partir de Août à Mars. La fréquence des stades de maturation des gonades, établie à partir d' observations macroscopiques des ovaires indique une activité de reproduction plus intense à la fin de la saison des pluies, Février et Mars, mais les femelles matures se produisent dans tous les mois de l'année.

Il y a eu aussi une relation entre les longues périodes de reproduction, l’activité l'espèce et l'apparition de femelles immatures dans tous les mois de l’année, sauf Septembre et Novembre

Selon une étude scientifique sur les callichthyidés, la probabilité de réussite de reproduction d’une espèce, sera plus élevé, parce qu’une ponte fractionnée pourrait empêcher la concurrence éventuelle chez les jeunes lorsqu’un milieu est peu nutritif ou endémique

En aquariophilie, nous nous baserons vers une taille haute de 3 à 4 cm, avec parfois, un spécimen sur 10 pouvant dépasser cette taille jusqu’à 5.2 cm. Ces grandes tailles sont souvent des femelles. Cela suggère qu’en aquariophilie, vous pouvez avoir de très petites reproductions assez régulièrement toute l’année.

Données scientifiques sur Aspidoras fuscoguttatus

Classification et taxonomie de A. fuscoguttatus :
Classe :Actinopterygii
Ordre :Siluriformes
Famille :Callichthyidae
Sous-famille :Corydoradinae
Tribu :Aspidoradini
Genre :Aspidoras
Espèce :fuscoguttatus
Rang :Espèce
Descripteur :Nijssen & Isbrücker
Année description :1976
Nom scientifique :Aspidoras fuscoguttatus
Protonyme :Aspidoras fuscoguttatus
Acheter Aspidoras fuscoguttatus :
Prix moyen :9,90
Fourchette de prix :7,20 à 12,90
Statut de A. fuscoguttatus :
Statut de conservation :Non évalué (NE)
FishBase n° :46253
Origine géographique, abondance :
Habitat naturel :Brésil, Pérou
Continent d'origine :Amérique du Sud
Abondance :Rare
Maintenance de A. fuscoguttatus :
Maintenance :facile
Volume ou type :Nano-aquarium
Taille :2,0 à 5,0 cm
pH de l'eau :5,5 à 7,0
Dureté de l'eau :1 à 12 °GH
Température :18 à 25 °C
Taille du couvain :50 à 160 oeufs
Auteur: Horlack, dernière modification le , publié le 12/10/2016. 4483 lectures.
Commentaires (via Disqus)