L'aquariophilie pour des aquariums modernes

Définition de substrat

Que signifie substrat ?

Définition substrat:

En botanique, le substrat est un matériau qui sert de support à un végétal, plante ou algue. Il peut prendre la forme de roche, bois, racine, vase, boue, sédiment, sable, terre, terreau, humus, tourbe...; en général, un substrat s'utilise pour un autre organisme vivant.

Le support d'un autre organisme peut être inerte ou vivant, énergétique ou stérile, naturel ou artificiel. En horticulture et jardinage, il est le support de plantation qui permet la fixation des racines. La nature du substrat diffère selon le végétal considéré et doit être adapté à la plante dans ses propriétés physico-chimiques (acidité, alcalinité, calcaire, dureté, pouvoir de rétention d'eau, sec, humide, drainant, caillouteux, sableux, argileux...).

Les branches d'un arbre sont des substrats pour d'autres plantes, épiphytes ou parasites:
Une branche est un substrat pour plantes épiphytes ou parasites
En botanique, le substrat des plantes peut prendre de nombreuses formes comme du terreau, mais aussi une branche ou une racine de bois, une pierre...

Définition large:

D'une façon plus générale et étendue et par excès de langage mais aussi de définition, le substrat est un support sur lequel se développe un organisme, micro-organisme inclus. Le substrat peut être synthétique: par exemple, un mop est un substrat synthétique de ponte pour les poissons ou invertébrés aquacoles.

En langage populaire, le substrat est synonyme de sol, avec l'idée sous-jacente de permettre la croissance de végétaux ou de servir de support organique à des animaux; en aquarium par exemple, il peut être un substrat crevette ou un substrat aquarium, ayant les multiples fonctions de lieu de plantation, support bactérien, délimitation de l'interface eau-sol, zone pédologique pour les animaux benthiques...


Le substrat géologique:

En géologie, le substrat définit aussi la substance, le matériau, concernant cette couche de surface du sol, ou plus précisément, le sous-sol. Le substrat est alors synonyme de substratum, une couche dure située au dessus de la roche-mère, mais en dessous du sous-sol. Le substrat désigne une couche sous-jacente du sol pédologique ou d'un horizon.

En géosciences, le substrat (sous-couche) est donc le matériau de départ pour la formation du sol, par exemple la roche mère sur le site. En même temps, le sol est aussi substrat (écologie) dans le sens d'un matériau sur lequel vivre et dans les organismes. Il contient le substrat respectif (biochimie) au sens d'un composé chimique à convertir par diverses biomolécules et microorganismes.


Le substrat agricole ou écologique:

En écologie, agriculture et horticulture, le substrat est un support de culture. Le substrat dans le contexte écologique se réfère au matériel sur ou dans lequel un organisme vit. Le substrat de culture Un milieu nutritif contient les composés chimiques à métaboliser par les microorganismes et les cellules.

De nombreux organismes spécialisés dépendent souvent de types de substrats particuliers. Par exemple, les cheveux et les poils sont le substrat de vie d'un pou (un ectoparasite).

Certains organismes marins sont sur substrat dur (roches, branches de corail), d'autres reposent sur un sol meuble. Le bois est le substrat sur lequel poussent les champignons et où vit le ver. On pourrait montrer que les animaux perçoivent l'odeur du substrat; une méthode qui peut être utilisée dans la recherche.

Dans le contexte écologique plus large, des significations similaires dans les sciences du sol, l'horticulture et la biologie peuvent apparaître: le substrat de l'article traite d'une part le matériau de départ pour la formation du sol et d'autre part le matériel (artificiel ou naturel).


Le substrat biochimique:

En biochimie et biologie, le substrat est le support des réactions enzymatiques ou bactériennes. En biochimie, le substrat est le milieu dans lequel a lieu une réaction chimique, un composé chimique qui réagit dans une réaction catalysée par une enzyme.


Le substrat linguistique:

Le terme de substrat a été inventé vers 1875 par le linguiste italien Graziadio Ascoli dans le cadre de ses recherches sur les causes du changement de son. Aujourd'hui, le terme est principalement utilisé en linguistique diachronique en relation avec le contact ou le mélange de la langue et se réfère à la fois:le langage source d'une région qui déclenche des changements induits par le contact dans une ou plusieurs langues nouvellement immigrées;les résultats de ce changement induit par le contact dans le langage de recouvrement.
Ces derniers sont également appelés "interférences linguistiques de substrat". Le langage sus-jacent, qui peut également déclencher un changement induit par le contact dans la direction opposée, est appelé superstrat. En cas d'influence par les langues voisines on parle d'adstrat.


diversités des sens contextuels:

La notion de substrat est variable selon le contexte; par exemple, l'humus est un substrat au sens botanique et biologique mais ne l'est pas au sens géologique.

En électronique, il est un matériau permettant la fabrication des circuits électroniques, il sert de support à leur implantation.

En aquarium, le substrat de plantation est parfois appelé un sol nutritif pour les plantes.

Pour les sols, le potentiel de gonflement et retrait indique la propriété que possède un sol de changer de volume en fonction de sa teneur en eau, il est grandement influencé par la quantité et le type d'argile contenue dans le substrat.

Voir les synonymes de substrat.
Revoir la définition substrat ... La définition SUBSTRAT a été vue 41667 fois. Publié le 26/10/2007. Modifié le .
Commentaires (via Disqus):