L'aquariophilie pour des aquariums modernes

Description du genre Egeria (plantes) et ses espèces

Le genre Egeria:

vignette EgeriaLe genre Egeria décrit par Planchon en 1849, des plantes, contient 2 espèces et variétés décrites dans le guide des espèces. Les plantes Egeria sont des herbacées vivaces, des hydrophytes enracinées sessiles inféodées aux milieux aquatiques d'eau douce. Le genre comprend seulement 3 espèces. Ces plantes aquatiques ont une distribution géographique très vaste, initialement natives d'Amérique du Sud, mais naturalisées sur la plupart des continents à climat tempéré chaud comme en Europe.

Chaque espèce était historiquement classée dans le genre Elodea, mais de subtiles différences dans la reproduction et la morphologie (feuilles groupées par 4 au lieu de 3) ont séparé les deux genres. D'autres élodées sont classées dans le genre Lagarosiphon, mais celles-ci sont exclusivement tropicales. L'espèce E. densa est une espèce envahissante.

Les élodées ont une croissance rapide et leur feuillage épais résiste aux animaux végétariens. Elles font partie de ces rares plantes compatibles avec les carpes ou les poissons rouges; elles ne sont généralement pas consommées par les mollusques, y compris des escargots comme les physes, les limnées, les planorbes, qui les ignorent.

Les feuilles submergées, sans stipules, sont caulinaires, disposées sur une tige ramifiée. Les élodées du genre Egeria sp. sont hétérophylles avec des feuilles verticillées et les feuilles basales sont parfois opposées.

Les élodées ne supportent pas l'exondation et toute culture émergée est vouée à l'échec.

Les Egeria, des plantes vivaces entomophiles, sont considérées comme des adventices, des mauvaises herbes. La plante n'a pas de rhizome et se présente sous la forme d'une tige dressée, allongée qui s'enracine dans le substrat. La couleur de la plante varie avec les conditions de croissance, vert tendre dans des eaux propres, nettement plus foncée dans des eaux très chargées en nutriments.

Les plantes sont dioïques, les fleurs unisexuées étant soit mâles ou femelles. Les fleurs femelles sont généralement solitaires, avec les parties florales de la fleur portées au-dessus de la surface de l'eau par un tube du périgone allongé. Les fleurs portent des staminodes. Les fleurs mâles sont agrégées en inflorescences avec de longs pédoncules et s'ouvrent au-dessus de la surface de l'eau. Le périanthe des fleurs mâles et femelles ont une calice et une corolle distincte mais la corolle des fleurs femelles est plus petite que le périanthe mâle. L'androcée produit un nectar attirant des insectes pollinisateurs.

Les fruits obtenus sont charnus, déhiscents, en forme de capsule. Les graines ellipsoïdes, et collantes, sont dispersées dans l'eau. Le semis est possible, mais la multiplication en culture est surtout végétative car les Egeria sont des plantes à tiges faciles à bouturer par simple étêtage et repiquage de la bouture dans le substrat.
L'espèce type du genre est Egeria densa.

Liste des espèces des plantes Egeria:

miniature Egeria densa
;
Elodée dense;
miniature Egeria najas
;
Elodée flottante;