L'aquariophilie pour des aquariums modernes

Aurelia aurita : Méduse bleue

Aurelia aurita : fiche pour maintenance et élevage en aquarium.

Description de Aurelia aurita, Méduse bleue

La belle méduse bleue Aurelia aurita a préalablement été décrite comme Aurelia coerulea, la couleur bleue est indéniable avec ce cnidaire. Un site entièrement, dédié à l'étude de cette méduse commune, explique tout sur tout avec Aurelia aurita.
Aurelia aurita
Aurelia aurita

Cette espèce Aurelia aurita a une distribution géographique circumglobale, elle est répandue dans toutes les mers du globe, de l'équateur vers les pôles, évoluant dans une grande couche d'eau, depuis la surface jusqu'à 120 m de profondeur. D'une hauteur de 10 à 12,5 cm, le diamètre des méduses bleues adultes peut atteindre 40 à 50 cm. Toutefois, les spécimens les plus fréquents mesurent de 15 à 30 cm.

La méduse bleue est en forme typique de ce groupe, et il ne faut pas la confondre avec une physalie. Le chapeau à dôme plat forme comme un parachute, comprenant un très grand nombre de tentacules sur la périphérie du disque. On compte 4 bras oraux et 4 organes sexuels. La couleur, généralement translucide ou avec un patron habituellement hyalin, présentent des reflets légèrement rose, bleu ou violet et les organes sexuels sont plus clairement de couleur rouge ou rose.

Le genre connaît une vie libre près de la surface de l'eau dans les zones pélagiques, proche des côtes, et offshore, mais il peut également être trouvé dans les eaux saumâtres, les baies côtières, les fjords et les estuaires. On le comprend, l'adaptation aux conditions de vie est facile, ce qui explique en partie sa très vaste aire de répartition.

Fiche de maintenance et élevage de Aurelia aurita

Comment maintenir, associer, nourrir, reproduire et élever Aurelia aurita (Méduse bleue) ? Quels paramètres choisir ?

Cohabitation et comportement :

Quel comportement a l'animal ? Avec quels autres animaux est-il compatible ? Est-il sociable ?Ces méduses s'échouent dans la fin du printemps et début de l'été, lorsque les touristes sont monnaie courante sur nos plages. Leurs cnidocytes ne peuvent pas transpercer la peau humaine.

Alimentation et nourriture :

Comment le nourrir ? Quelle alimentation convient le mieux ? À quelle fréquence ?L'alimentation, de type suspensivore, comporte un grand nombre de proies pélagiques de type zooplancton, et on compte ainsi dans les aliments suspenseurs : des tintinnides, rotifères, cladocères et les larves de copépodes (harpacticoïde), les balanes (nauplius) et sur ​​les larves de poissons.

Protocole d'élevage et reproduction Aurelia aurita :

Comment reproduire A. aurita ? Où et quand peut-on le reproduire et l'élever ?La strobulation des polypes puis le stade éphyra se déroulent au cours des trois mois suivants la naissance du polype fixé, et ce, jusqu'à des proportions de méduse juvénile à sub-adulte.

Des abondances élevées d'éphyra ont lieu à la fin de l'automne, et cette abondance peut être expliquée par le grand nombre de polypes en forme de disque, les scyphistome, précédent à l'apparition des éphyras. Les polypes commencent à se développer en Août-Septembre, vient à échéance en Octobre et meurt en Novembre.

Données scientifiques sur Aurelia aurita

Classification et taxonomie de A. aurita :
Classe :Scyphozoa
Ordre :Semaeostomeae
Famille :Ulmaridae
Genre :Aurelia
Espèce :aurita
Rang :Espèce
Descripteur :Linnée
Année description :1758
Nom scientifique :Aurelia aurita
Synonymes :Aurelia coerulea
Noms communs :(fr) Méduse bleue
(en) Moon jelly, Common jellyfish
Origine géographique, abondance :
Habitat naturel :Circumglobale
Continent d'origine :
Abondance :Très rare
Maintenance de A. aurita :
Maintenance :très difficile
Volume ou type :Aquarium moyen
Taille :2 à 50 cm
Auteur: anemone-clown, dernière modification le , publié le 14/05/2012. 14829 lectures.
Commentaires (via Disqus)