L'aquariophilie pour des aquariums modernes

Clibanarius striolatus : Bernard l'ermite commun

Clibanarius striolatus : fiche pour maintenance et élevage en aquarium.

Description de Clibanarius striolatus, Bernard l'ermite commun

Une sorte de star parmi les bernard l'ermite : c'est l'un des plus courants, et sûrement le moins cher (d'où son attrait aux yeux de certains récifalistes). Pourtant, l'attrait de Clibanarius striolatus n'est pas visuel... il suffit de se référer à la photo de présentation de cette fiche invertébré pour s'en convaincre. Si on ajoute que sa taille est finalement assez grande pour un clibanarius, qu'il est ni plus ni moins efficace que d'autres espèces du genre, c'est réellement l'aspect économique qui prime pour son intégration dans un aquarium récifal.
Clibanarius striolatus
Clibanarius striolatus

La distribution géographique de cette espèce facilite sa mise à disponibilité dans le commerce car Clibanarius striolatus est présent depuis la mer Rouge, dans tout l'océan Indien (Kenya, Mozambique, Afrique du sud, Madagascar, Réunion, Maurice, Seychelles, Maldives, etc), jusque les côtes nord en mer de Chine par exemple, et dans toute la zone ouest de l'océan Pacifique!

Fiche de maintenance et élevage de Clibanarius striolatus

Comment maintenir, associer, nourrir, reproduire et élever Clibanarius striolatus (Bernard l'ermite commun) ? Quels paramètres choisir ?

Qualité de l'eau :

Quels sont les meilleurs paramètres de maintenance ? Quel type d'eau est préféré ?bernard l'ermite très solide, et cela ajoute à sa popularité : Clibanarius striolatus tolère de nombreux écarts de maintenance; température relativement indifférente si elle reste entre 20 et 32 °C, salinité variable acceptée, etc... La seule chose que cet invertébré ne supportera pas, c'est un traitement médicamenteux à base de sulfate de cuivre.

Cohabitation et comportement :

Quel comportement a l'animal ? Avec quels autres animaux est-il compatible ? Est-il sociable ?Les relations intraspécifiques sont correctes, mais comme tout bernard l'ermite, il pourra chercher son voisin pour lui voler sa coquille. On veillera donc à proposer quelques coquilles vides d'escargots pour éviter des combats entre BH, mais aussi pour empêcher ou amoindrir leur chasse à l'escargot pour trouver une nouvelle "maison".

Alimentation et nourriture :

Comment le nourrir ? Quelle alimentation convient le mieux ? À quelle fréquence ?Totalement omnivore, Clibanarius striolatus fait partie des détritivores dans les esprits; soit... on va l'admettre pour ne chagriner personne, mais il n'est pas plus détritivore que d'autres espèces : il aime les algues filamenteuse et surtout les micro-crustacés présents sur ces algues. Il arpente l'aquarium toute la journée à la recherche de nourriture et en cela, il permet de décoller certains sédiments non chassés par le brassage.

Données scientifiques sur Clibanarius striolatus

Classification et taxonomie de C. striolatus :
Classe :Malacostraca
Ordre :Decapoda
Famille :Diogenidae
Genre :Clibanarius
Espèce :striolatus
Rang :Espèce
Descripteur :Dana
Année description :1852
Nom scientifique :Clibanarius striolatus
Noms communs :(fr) Bernard l'ermite commun
Origine géographique, abondance :
Habitat naturel :Indopacifique, mer Rouge
Continent d'origine :
Abondance :Courant
Maintenance de C. striolatus :
Maintenance :facile
Volume ou type :Nano-aquarium
Taille :2 à 4 cm
Auteur: bedotia, dernière modification le , publié le 12/11/2009. 8979 lectures.
Commentaires (via Disqus)