Suivez le portail aquariophile:

Condylactis gigantea : Anémone géante des Caraïbes, Passiflora

Condylactis gigantea : fiche corail pour maintenance et élevage en aquarium.

Description du corail Condylactis gigantea, Anémone géante des Caraïbes, Passiflora

L'anémone géante américaine Condylactis gigantea, ou Condylactis passiflora, a une distribution géographique assez vaste au travers de la mer des Caraïbes dans l'ouest de l'océan Atlantique. Elle est très commune au sud de la Floride, ainsi qu'aux Bahamas, mais on la trouvera aussi à St-Martin par exemple. On peut facilement la rapprocher de l'anémone européenne du même genre, C. aurantiaca, trouvée dans la chaleur de la mer Adriatique.
Condylactis gigantea
Condylactis gigantea

En mer, Condylactis gigantea, d'environ 30 cm de diamètre, est assez courante et peut être trouvée sur les zones côtières de nombreuses îles, surtout dans les Bermudes. Cette espèce d'anémone de mer a tendance à rester dans des anfractuosités à faible profondeur, de 5 à 30 m. Cette espèce peut facilement être observée dans les lagunes ou dans les récifs internes, en individu unique ou des groupes lâches, mais elle ne forme jamais de colonies.

L'anémone de mer géante des Caraïbes se trouve généralement dans les anfractuosités des parois rocheuses, attachée à un rocher ou un substrat dur dans l'eau peu profonde et elle apprécie beaucoup le flux et l'influence des marées de l'eau de mer à pleine puissance la plupart du temps, ce qui peut expliquer pourquoi l'espèce est si commune dans les Bermudes. L'anémone géante est un animal photosynthétique avec des zooxanthelles. qui consomme des organismes planctoniques, avec un régime alimentaire carnivore macrophage. Elle est souvent partenaire, en symbiose, de petites crevettes. Elle abrite naturellement aussi des poissons, en particulier des poissons nettoyeurs qui se servent de l'anémone comme "station de lavage".

Condylactis gigantea est une espèce tropicale d'anémone de mer qui se trouve dans les récifs coralliens des eaux océaniques peu profondes, dans les zones côtières de la mer des Caraïbes, plus particulièrement dans les Antilles et l'océan Atlantique Ouest, présente également dans le sud de la Floride dans les Keys. Elle est connu sous le nom d'anémone de mer géante des Caraïbes, l'anémone géante dorée, ou plus simplement comme l'anémone Passiflora, anémone haïtienne, et la "Floride Condy". Cette espèce peut être facilement vue dans les lagons ou dans les récifs intérieurs en individu solitaire ou des groupes lâches, mais jamais en colonies.

Le corps est toujours caché dans les trous dans le substrat, et seulement 15 centimètres de long tentacules dépassent, avec une teinte blanche à grise, parfois brune, jaune ou même verte. La variabilité des couleurs est de mise, en fonction des origines géographiques. Les tentacules sont longs et leurs extrémités peuvent se gonfler, s'élargir, comme chez Entacmaea quadricolor. En général, les extrémités sont colorées en violet, rose, lavande, bleu doux, jaune, etc., tandis que la colonne reste plutôt rougeâtre.

Cette anémone est généralement dioïque mais parfois hermaphrodite. Le système de reproduction de l'anémone géante des Caraïbes a été défini comme un ovipare planctonique lécithotrophe.

Informations encyclopédiques (Anémone géante des Caraïbes, Passiflora) :

Qu'est-ce que C. gigantea a de particulier ? Y'a-t-il des utilisations spéciales ?À propos de l'étymologie, le nom d'espèce, gigantea, indique bien que c'est une géante ... parmi les anémones de mer des Caraïbes car elle atteint de 15 à 30 cm de diamètre. Elle reste donc, malgré cette appellation locale, de dimensions modestes convenant pour un aquarium nano-récifal. Malgré tout, c'est la plus grande anémone de mer des Caraïbes.

Le nom de genre, Condylactis, a une origine latino-grecque depuis condylus signifiant "jointure, articulation des doigts" et depuis "actis" dont la traduction précise "rayon". Cette dernière racine grecque est d'ailleurs à l'origine du mot "actinie" ou "actiniaire". Condylactis est donc une anémone de mer dont les rayons présentent des renflements faisant penser aux articulations des doigts.

Compatibilité avec le poisson-clown :
L'anémone de mer de l'océan Atlantique, C. gigantea est théoriquement compatible avec les poissons-clowns. Quelques cas existent chez les récifalistes américains, ce qui est logique puisqu'elle accueille de nombreuses espèces dans son milieu océanique originel. Toutefois, en raison de ses tentacules très urticants, peu d'espèces de poissons-clowns sont compatibles, et presque seulement Amphiprion clarkii acceptera rapidement la symbiose. Le plus commun des poissons-clowns, A. ocellaris, est extrêmement réticent à cette association.

Données scientifiques sur Condylactis gigantea

Classification et taxonomie de C. gigantea :
Classe :Anthozoa
Ordre :Actiniaria
Famille :Actiniidae
Genre :Condylactis
Espèce :gigantea
Rang :Espèce
Descripteur :Weinland
Année description :1860
Nom scientifique :Condylactis gigantea
Protonyme :Anthea gigantea
Synonymes :Anthea gigantea, Bunodes passiflora, Condylactis passiflora, Ilyanthopsis longifilis
Noms communs :(fr) Anémone géante des Caraïbes, Passiflora
(en) Giant caribbean anemone, Florid Condy
Origine géographique, abondance :
Habitat naturel :Océan Atlantique central-ouest
Continent d'origine :
Abondance :Courant
Maintenance de C. gigantea :
Maintenance :facile
Volume ou type :Aquarium moyen
Taille :15 à 30 cm
Auteur: Jean-François Fortier alias anemone-clown, dernière modification le , publié le 02/06/2016. 2717 lectures.
Commentaires (via Disqus)