Que signifie oestrogène ?

Définition simple: Les oestrogènes sont des hormones sexuelles stéroïdiennes dérivées du cholestérol, principalement féminines, produites par les ovaires, le placenta pendant la grossesse et, en plus petites quantités, par les glandes surrénales. Les principaux ½strogènes sont: ½stradiol, ½strone et ½striol.

Définition oestrogène:

Un oestrogène, ou estrogène, est un groupe d'hormones stéroïdes à 18 atomes de carbone sans chaîne latérale, synthétisées dans la thèque interne des follicules ovariens, dans le placenta ainsi que dans les corticosurrénales et les testicules. L'½strogène le plus actif est l'½stradiol.

Une molécule d'oestradiol, un ½strogène:
Un oestrogène, de l'oestradiol
Les oestrogènes dérivent d'androgènes, des hormones sexuelles mâles; l'oestradiol est l'enzyme aromatase obtenue à partir de la testostérone, quand l'oestrone vient de la progestérone et l'oestriol vient de l'androstérone.


Pour diminuer la production d'oestrogènes, notamment dans une contraception, des oestroprogestatifs sont utilisés.


Mécanisme d'action:

Les oestrogènes stimulent l'ovulation et la production d'une glaire cervicale aqueuse. Ils stimulent la croissance, la maturation et le maintien du fonctionnement des organes reproducteurs femelles et des glandes mammaires. L'½strone (ou folliculine) est l'hormone circulante. L'½striol dérive de l'½strone.

Dans sa fonction endocrine, les ½strogènes traversent la membrane cellulaire pour atteindre le noyau, dans lequel ils sont responsables de l'activation ou de la désactivation de certains gènes, régulant la synthèse des protéines.

Les ½strogènes exercent selon les cas une rétro-inhibition ou une rétroactivation de la libération de la FSH et de la LH par l'adénohypophyse.


Fonctions:

Les ½strogènes induisent des phénomènes de prolifération cellulaire sur les organes, principalement l'endomètre, le sein et l'ovaire lui-même. Ils ont un certain effet préventif des maladies cérébrovasculaires et, sur l'endomètre, agissent en coordination avec les progestatifs, une autre classe d'hormone sexuelle féminine qui induit des phénomènes de maturation. Les ½strogènes présentent leur plus forte concentration dans les 7 premiers jours du cycle menstruel.

Les ½strogènes agissent avec divers groupes cellulaires du corps, en particulier avec certains liés à l'activité sexuelle, avec le cerveau, avec la fonction endocrine et aussi neurotransmetteur.

En régulant le cycle menstruel, les ½strogènes affectent l'appareil reproducteur, les voies urinaires, les vaisseaux sanguins et cardiaques, les os, les seins, la peau, les cheveux, les muqueuses, les muscles pelviens et le cerveau. Les caractéristiques sexuelles secondaires, telles que les poils pubiens et les aisselles, commencent également à augmenter lorsque les niveaux d'½strogènes augmentent. Beaucoup de systèmes d'organes, y compris les systèmes musculo-squelettiques et cardio-vasculaires, et le cerveau, sont affectés par les ½strogènes.


Effets:

Les effets sur le corps des ½strogènes sont principalement:Ils influencent le métabolisme des graisses et du cholestérol dans le sang. Grâce à l'action des ½strogènes, les taux de cholestérol restent faibles et induisent la production de "bon cholestérol".Ils aident à la distribution de la graisse corporelle, formant la silhouette féminine avec plus d'accumulation de graisse dans les hanches et les seins.Ils contrecarrent l'action d'autres hormones telles que l'hormone parathyroïdienne (PTH), qui favorisent la résorption osseuse, ce qui rend l'os fragile et poreux. Il agit sur le métabolisme de l'os, en empêchant la perte de Calcium de l'os et en maintenant la consistance du squelette.La diminution de l'oestrogène affecte le comportement émotionnel de la femme causant des sautes d'humeur, l'irritabilité, la dépression.L'augmentation de l'½strogène encourage le sentiment de pouvoir et la compétition entre les femmes, comme l'ont montré des études récentes.Malgré l'idée largement répandue selon laquelle les ½strogènes n'influencent pas l'excitation ou l'orgasme chez les femmes, des études récentes ont déterminé qu'elles influent sur l'appétit sexuel.Ils jouent un rôle important dans la formation du collagène, l'un des principaux composants du tissu conjonctif.Ils stimulent la pigmentation de la peau en particulier dans les zones telles que les mamelons, les aréoles et les organes génitaux.

Voir les synonymes de oestrogène.
Revoir la définition oestrogène ... La définition OESTROGENE a été vue 5395 fois. Publié le 01/03/2011. Modifié le .
Discuter et poser des questions sur "oestrogène"? Voir le forum langage biologique.