Que signifie barrage ?

Définition simple: Un barrage est une barrière qui emprisonne ou retient l'eau d'un cours d'eau, y compris les ruisseaux souterrains. Admis comme un ouvrage d'art, il est fabriqué en béton et pierres, généralement construit dans une gorge du cours d'eau. Les animaux tels que les castors fabriquent des barrages en bois. Des évènements géologiques peuvent créer des barrages naturels.

Définition barrage:

Un barrage est soit une élévation artificielle dans tout cours d'eau, pour élever le niveau de l'eau, soit un enclos semi-permanent ou saisonnier formé par des barrières imperméables construites par l'homme selon le relief naturel du terrain. Certains animaux comme les castors fabriquent également des barrages naturels pour retenir l'eau pour chasser ou assurer leur protection.

Les barrages peuvent également être créés par des forces géologiques naturelles. Les barrages volcaniques se forment lorsque des coulées de lave, souvent basaltiques, interceptent le chemin d'un cours d'eau ou d'un lac, ce qui entraîne la création d'un bassin de retenue naturelle.

Un barrage en Australie:
Un grand barrage sur une rivière
Un barrage est destiné à circonscrire l'eau dans le lit de la rivière pour élever leur niveau d'eau afin d'en tirer, par le biais de canaux d'irrigation, une utilisation telle que l'irrigation, la production d'électricité, ou prévenir des inondations en aval du barrage.


Il existe différents types de barrages, formant réservoir ou non: le barrage alluvial ou barrage capteur de dépôts d'alluvions, le barrage de retenue, le barrage de stériles, le barrage en terre, le barrage filtrant, le barrage régulateur, le barrage simple, le barrage souterrain ou encore le barrage-réservoir.

La production de l'énergie mécanique, due au flux d'eau, se passe par transformation de l'énergie cinétique en une autre énergie mécanique grâce à des éléments mobiles actionnés par la force de l'eau. L'énergie mécanique peut être utilisée directement, comme dans les anciennes usines (moulins par exemple) ou indirectement pour produire l'électricité, comme cela se fait dans les centrales hydroélectriques.

L'écluse est une sorte de barrage destiné à juguler les niveaux d'eau dans des canaux.

Les barrages ont plusieurs destinations fonctionnelles: barrages filtrants ou digues, barrages de contrôle des inondations, barrages de dérivation, barrages de stockage... Chaque barrage dispose d'un système pour évacuer l'eau en cas de fortes pluies qui peuvent atteindre des limites dangereuses pour la structure de l'ouvrage.

Les barrages sont construits de manière à accumuler le maximum d'eau possible, aussi bien par la pluie que par la capture de l'eau normale de la rivière existante. Le barrage est créé en joignant les deux rives, emprisonnant l'eau dans le réservoir (barrage artificiel du courant ou de l'eau de pluie, pour l'irrigation). Les barrages sont très importants pour le monde moderne, car ce sont eux qui permettent de canaliser l'eau potable dans les grandes métropoles du monde. Cependant, toute la zone où le barrage et son réservoir se rencontrent ainsi que la zone environnante, à savoir en aval, où la rivière est passée, est affectée. C'est pour cette raison qu'avant de construire un barrage, il est nécessaire de réaliser des études d'impact environnemental. De cette façon, le barrage laisse un flux écologique qui a pour fonction de préserver les écosystèmes existants dans la rivière et ses berges.

La construction d'un barrage doit toujours passer par quatre étapes fondamentales: le projet, la construction, l'exploration et l'observation. Dans le projet est déterminé, après des études sur place et des études sur la rentabilité du barrage, le type de barrage à construire.

L'impact des barrages sur les sociétés humaines est importante, mais aussi pour la faune aquacole. Les barrages sont d'ailleurs, pour les plus petits, munis de passes à poissons, pour permettre aux espèces anadromes comme le saumon ou certaines anguilles, de remonter le cours d'eau (bloqué) vers l'amont, souvent à des fins de reproduction.

Les castors créent des barrages principalement à partir de la boue et des branches pour inonder une zone habitable particulière. En inondant une parcelle de terrain, les castors peuvent naviguer en dessous ou près de la surface et restent relativement bien cachés ou protégés contre les prédateurs. La région inondée permet également aux castors un accès à la nourriture, en particulier pendant l'hiver, le barrage jouant alors un rôle similaire à un filet, un filet de pêche.

Voir les synonymes de barrage.
Revoir la définition barrage ... La définition BARRAGE a été vue 7977 fois. Publié le 16/11/2009. Modifié le .
Discuter et poser des questions sur "barrage"? Voir le forum langage biologique.