L'aquariophilie pour des aquariums modernes

Comment euthanasier un poisson?

Comment euthanasier un poisson ?

Définition euthanasier un poisson:

Parfois, euthanasier un poisson devient un acte utile pour éviter des souffrances à l'animal. L'euthanasie d'un poisson en aquarium découle du bon sens même si cela ne doit pas être fréquent. Lorsqu'un poisson est malade et risque de contaminer tout l'aquarium, il est malheureusement parfois préférable de sacrifier le poisson pour sauver tous les autres! C'est bouleversant mais quelques fois obligatoire.

La première étape pour euthanasier un poisson:
Préparatifs à l'euthanasie d'un poisson rouge
Quelque soit le poisson, comme ce poisson rouge, la préparation à l'euthanasie consiste à isoler l'animal dans un récipient avec de l'eau de l'aquarium.


Il faut également prendre en compte le cas du poisson qui ne s'alimente pas/plus: si le poisson, incluant le poisson rouge, le poisson combattant, les guppys, les platys, les mollys, etc., ne mange plus depuis plusieurs jours, il est forcément condamné. En général, un poisson qui ne mange plus n'a plus qu'une espérance de vie de 2 à 3 semaines, selon la maladie dont il est atteint.

Certains aquariophiles décident de ne jamais euthanasier leur poisson, ils préfèrent simplement laisser la nature suivre son cours et laissez les poissons mourir sans intervention. Vous pouvez aller dans cette voie ou vous pouvez choisir d'accélérer les choses pour le bien être de votre animal de compagnie. La plupart des gens déterminent leurs actions en tenant compte de la qualité de vie du poisson dans ses derniers jours.


Quelle euthanasie pour un poisson d'aquarium?

Il existe plusieurs solutions pour mettre fin aux jours d'un poisson, certaines sont brutales, d'autres plus douces et plus éthiques. Le but principal est de ne pas faire souffrir le poisson au cours de l'euthanasie. Évidemment, le principe consistant à jeter le poisson dans les toilettes (WC) est strictement interdit, légalement interdit! Il faut oublier cette solution qui va faire souffrir le poisson.

Quelle que soit la méthode choisie, il faut préalablement capturer le poisson avec une (ou deux) épuisette dans l'aquarium pour l'en extraire.

L'huile essentielle de clou de girofle, l'eugénol:
C'est la méthode recommandée par les vétérinaires (et qu'ils emploient eux-mêmes), donc la meilleure. De plus, elle n'est pas compliquée à mettre en oeuvre. Le principe est la mort par overdose avec un anesthésique, l'eugénol.

De nombreux éleveurs de poissons préconisent l'utilisation d'huile essentielle de clou de girofle pour anesthésier les poissons (selon le volume, une à deux gouttes d'huile suffit. Vous devez les anesthésier d'abord avec de l'huile de giroflier et enfin tuer le poisson avec une autre méthode (ci-dessous), mais vous pouvez également leur donner une si forte concentration d'huile de clou de girofle que l'eugénol seul les tuera. C'est une overdose d'anesthésiant.

Une alternative conseillée à l'overdose est l'emploi d'un alcool de grain comme la vodka pour tuer le poisson après son anesthésie: une fois le poisson endormi grâce à l'huile de giroflier, plongez le poisson dans un autre récipient (ne mélangez pas l'huile et la vodka) avec de l'eau mélangée à une dose de vodka (10 à 20 %). Le poisson ne se réveillera jamais... Attention: la vodka sera stressante pour un poisson qui n'est pas anesthésié.

La congélation lente:
En se basant sur la physiologie d'un poisson, animal à sang froid, les poissons (ou crustacés) ne disposent pas de capteurs de température sur leur peau pour détecter les variations de températures. Le principe consiste donc à faire mourir de froid le poisson.

Pour cela, placez le poisson avec de l'eau de l'aquarium dans un récipient en plastique (une bouteille en plastique coupée peut faire l'affaire), puis placez le récipient avec l'eau dans la partie congélation de votre réfrigérateur. Le poisson va initialement être anesthésié par le froid, puis son organisme va cesser ses fonctions vitales: le poisson meurt de froid.

Ce n'est pas la meilleure option, préférez toujours la technique avec les clous de giroflier! En effet, nombre de personnes ne préconisent pas la congélation du poisson comme une méthode d'euthanasie acceptable ; la seule façon de procéder à la congélation serait de congeler un animal qui est déjà sous anesthésie profonde.

Le coup sur la tête ou la décapitation:
Méthode employée par nombre de pêcheurs à la ligne, le coup brutal sur la tête du poisson va le tuer: encore faut-il réussir du premier coup... Dans une certaine mesure, dans un tel acte brutal, mieux vaut encore trancher la tête du poisson à l'aide d'un couteau large bien aiguisé, c'est plus radical et sûr. Toutefois, cette méthode devrait être le dernier recours.

Revoir la définition euthanasier un poisson ... La définition EUTHANASIER UN POISSON a été vue 17870 fois. Publié le 11/06/2015. Modifié le .
Commentaires (via Disqus):