L'aquariophilie pour des aquariums modernes

Définition de couvre-sol

Que signifie couvre-sol ?

Définition couvre-sol:

Une plante couvre-sol est une vivace arbustive rampante, de type arbrisseau à sous-arbrisseau, qui forme un tapis pouvant être utilisée dans le jardin, en particulier pour recouvrir le sol d'une végétation couvrante. Les couvre-sols sont des plantes tapissantes de couverture.

Le thym serpolet est un couvre-sol:
Une plante couvre-sol: le serpolet Thymus serpyllum
Les thyms, en général, sont de bonnes plantes couvre-sols. Ici, l'espèce Thymus serpyllum (serpolet).

Voir aussi les paillis et les pelouses.


Intérêts des couvre-sols:

Les plantes couvre-sols poussent plus en largeur qu'en hauteur, généralement exploitées en jardinage pour protéger les sols des intempéries (lessivage, ruissellement, érosion), s'insérer en bordure à des fins décoratives et ornementales, ou encore dans des zones difficiles à enherber. Ces plantes de couverture évitent la croissance d'autres végétaux, notamment les mauvaises herbes, limitant ainsi l'entretien des zones difficiles d'accès comme les talus ou le dessous végétal des arbres et arbustes, ou encore des zones peu humides en plantation de plantes de rocaille. Grâce aux plantes rampantes, le désherbage n'est plus une contrainte.

L'intérêt de beaucoup de couvre-sols rampants est leur nature de plante vivace à feuillage persistant. Leur plantation demande un espacement important à cause de leur croissance horizontale.
Une plante couvre-sol est un végétal qui pousse sur une surface de sol pédologique. Un couvre-sol offre une protection de la couche arable contre l'érosion et la sécheresse.

Beaucoup de plantes poussent lentement et se répandent et peuvent être appelées un couvre-sol, mais la principale condition d'une bonne plante couvre-sol est de fournir une couverture rapide et dense, de supprimer la germination et le développement des graines de mauvaises herbes et d'éliminer le besoin pour les mesures de contrôle des mauvaises herbes. Ces plantes sont généralement à feuilles persistantes ou ont une croissance densément ramifiée.

Quel que soit le type de plantes couvre-sol utilisées, un contrôle des adventices sera nécessaire jusqu'à ce que les jeunes plantes se soient formées et forment une couverture (une bonne fertilité du sol est donc très importante). Ils devront également être arrosés pendant les périodes de sécheresse au cours de la première ou des deux premières saisons, surtout s'ils sont placés sous les arbres.

Certaines plantes, dont des plantes aromatiques ou herbes médicinales, dont l'usage premier n'est pas forcément celui de "couvre-sol" assurent un rôle de couverture végétale, évitant la croissance d'autres espèces par l'ombre procurée. C'est le cas de l'achillée (achillée millefeuille), par exemple, qui permet de s'affranchir de la tonte d'un gazon. Le gaillet odorant ou aspérule odorante Galium odoratum est à la fois une officinale et un couvre-sol de sous-bois.


Agriculture, jardinage et écologie:

Dans un écosystème, la couverture végétale forme la couche de végétation sous la couche d'arbustes connue sous le nom de couche herbacée. Les couvertures de sol les plus répandues sont les graminées de différents types.

En écologie, le couvre-sol est un sujet difficile à aborder car il est connu sous plusieurs noms différents et est classé de plusieurs manières différentes. Le terme couvre-sol pourrait également se référer à "la couche herbacée", "couche régénératrice", "flore terrestre" ou encore "couche pédologique".

Dans l'agriculture, la couverture végétale rampante se réfère à tout ce qui se trouve sur le sol et le protège contre l'érosion et inhibe les mauvaises herbes. Cela peut aller d'une couche de graminées à une matière plastique. Le terme couvre-sol peut également se référer spécifiquement au tissu d'aménagement paysager qui est comme une bâche respirante qui permet l'échange d'eau et de gaz.

Dans le jargon du jardinage, cependant, le terme couvre-sol fait référence aux plantes qui sont utilisées à la place des mauvaises herbes et améliore l'apparence en dissimulant la terre nue.


Contributions à l'environnement:

La couche herbacée est souvent négligée dans la plupart des analyses écologiques car elle est si commune et contribue à la plus petite quantité de biomasse globale de l'environnement. Cependant, la couverture de sol est cruciale pour la survie de nombreux environnements. La couche de couvre-sol d'une forêt peut contribuer jusqu'à 90% de la diversité végétale de l'écosystème. De plus, le rapport entre la biomasse herbacée et la contribution à la productivité végétale est disproportionné dans de nombreux écosystèmes. La couche herbacée peut constituer jusqu'à 4% de la production primaire nette totale d'un écosystème, soit quatre fois sa biomasse moyenne.

Les couvre-sols croissent généralement par:Croissance latérale: les branches du côté de la plante s'étendent vers l'extérieur au contact du sol (possibilité de marcottage).Croissance végétative: de nouvelles plantes sont produites à partir de la la plante d'origine.Croissance sous et au-dessus de la surface du sol: produite à partir de racines, de rhizomes et de stolons; par exemple la bugle rampante Ajuga reptans.
Comme la plupart des plantes feuillues, le couvre-sol réagit aux perturbations naturelles et anthropiques. Ces réponses peuvent être classées en tant que réponses héritées ou actives. Les réponses héritées interviennent lors de changements à long terme dans un environnement, tels que la conversion d'une forêt en terres agricoles et en prairie. Les réponses actives sont consécutives à des perturbations soudaines à l'environnement, telles que les tornades et les feux de forêt.

Le couvre-sol a également été connu pour influencer le placement et la croissance des semis d'arbres. Tous les semis de graines d'arbres doivent d'abord tomber de leurs arbres d'origine et ensuite imprégner la couche créée par le couvre-sol afin d'atteindre le sol et de germer. Le couvre-sol filtre une grande quantité de graines, mais permet à une plus petite partie des graines de passer et de croître. Cette filtration fournit amplement d'espace entre les graines pour la croissance future. Dans certaines régions, le couvre-sol peut devenir si dense qu'aucune graine ne peut pénétrer la surface, et la forêt est plutôt convertie en arbustes. Le couvre-sol inhibe également la quantité de lumière qui atteint le sol d'un écosystème. Une expérience menée avec la canopée maximale du rhododendron dans la région sud des Appalaches a conclu que 4 à 8% de la lumière totale atteint la couche herbacée, alors qu'environ 1 à 2% seulement atteignent le sol.

Deux variantes courantes de couvre-sol sont les persistantes et les espèces transitoires. Les espèces résidentes atteignent généralement une hauteur maximale de 1,5 mètre et sont donc classées de façon permanente comme herbacées. Les espèces transitoires sont capables de pousser au-delà de 1,5 mètre et ne sont donc considérées que temporairement comme herbacées. Ces différences de hauteur font des environnements idéaux pour une variété d'animaux, tels que les fauvettes (roseaux), les souris et le minuscule troglodyte (oiseau).

Le couvre-sol peut également être classé en fonction de son feuillage. Le couvre-sol qui garde son feuillage toute l'année est connu comme le feuillage persistant, tandis que le couvre-sol qui perd son feuillage pendant les mois d'hiver est connu comme caduque.


Liste-guide des plantes couvre-sols:

Les plantes couvre-sols peut être divisées en plusieurs catégories, mais toutes sont des vivaces, aucune n'est annuelle! Certaines sont adaptées à une plantation en plein soleil, d'autres à l'ombre, avec un feuillage persistant, destinées à la culture sur talus, sur terrain sec. La plupart sont des arbustes, des arbrisseaux ou des sous-arbrisseaux.

Cinq types généraux de plantes sont couramment utilisés comme couvre-sol en jardinage:Vignes, qui sont des plantes ligneuses avec des tiges fines et étalées.Plantes herbacées ou plantes non ligneuses, plantes rampantes comme la bugle rampante Ajuga reptans.Arbustes d'espèces à faible croissance et étalées.Mousse d'espèces plus grosses et plus grossières.Graminées ornementales, en particulier variétés à croissance lente.
Attention aux espèces envahissantes difficilement contrôlables: par exemple, l'égopode podagraire ou herbe aux goutteux Aegopodium podagraria ferait normalement un excellent couvre-sol mais sa tendance invasive (et malgré d'excellentes qualités d'herbe médicinale) finit par être néfaste aux autres cultures.

Voir les synonymes de couvre-sol.
Revoir la définition couvre-sol ... La définition COUVRE SOL a été vue 90 fois. Publié le 10/05/2018. Modifié le .
Commentaires (via Disqus):