L'aquariophilie pour des aquariums modernes

Hemiscyllium halmahera

Hemiscyllium halmahera : fiche poisson .

Description de Hemiscyllium halmahera:

Le requin-bambou marcheur Hemiscyllium halmahera est un requin-chabot découvert au large de Ternate, en Indonésie, et décrit en 2013. Plutôt que de nager, ce requin-bambou "marche" sur le plancher océanique en tortillant son corps mince et en poussant avec leurs nageoires pectorales et pelviennes.
Hemiscyllium halmahera
Hemiscyllium halmahera

Ce petit requin tacheté brun Hemiscyllium halmahera est une espèce de requin-bambou qui peut atteindre 70 cm de longueur et vit sur ​​les fonds marins où se trouve ses proies, des invertébrés marins et de petits poissons. Deux spécimens, mesurant 656 et 681 mm LT, de ces timides poissons cartilagineux ont été découverts à l'ouest de la grande île d'Halmahera, dans l'archipel indonésien des Muluku, dans la mer des Moluques, par le biologiste Gerald Allen et son équipe, Mark V. Erdmann et Christine L. Dudgeon. En raison de sa taille, il n'est pas une menace pour les humains.

Le requin-chabot marcheur Hemiscyllium halmahera.
Le requin-chabot marcheur Hemiscyllium halmahera
Cette nouvelle espèce de requin-chabot marcheur Hemiscyllium halmahera se différencie clairement sur la base de son patron de coloration.

Ses caractéristiques comprennent une coloration brune générale avec de nombreux groupes de, principalement, 2-3 taches polygonales sombres, des taches blanches éparpillées dans la matrice entre les grappes noires, de grandes taches sombres sur la région interorbitale-museau, un paire de grandes marques foncées sur la surface ventrale de la tête, et une fragmentation post-céphalique consistant en une grande tache sombre en forme de "U" avec un liseré plus ou moins continue blanc sur la moitié inférieure.

Selon les ichtyologistes, Hemiscyllium Halmahera est assez semblable en aspect général de H. galei de la baie de Cenderawasih, en Papouasie occidentale, mais il en diffère par 7-8 grandes taches horizontalement allongées sur la face inférieure entre l'abdomen et la base du pédoncule caudale, un groupe de taches post-céphaliques foncées unies, et généralement environ 25 taches sombres sur la surface supérieure de la tête.

L'étrange mouvement de marche du requin-bambou peut aider à fournir des indices sur la façon dont les premiers ancêtres des premiers animaux ont commencer à marcher sur la terre au cours de l'évolution, se rapprochant d'un tétrapode, car les nageoires pectorales et anales sont modifiées et permettent cette reptation.

Fiche de maintenance et élevage de Hemiscyllium halmahera:

Comment maintenir, associer, nourrir, reproduire et élever Hemiscyllium halmahera? Quels paramètres choisir?

Qualité de l'eau:

Quels sont les meilleurs paramètres de maintenance? Quel type d'eau est préféré?Les requins-chabots peuvent évoluer à faible profondeur, vers 10 m, mais plonger plus profondément, jusque 50 m et plus. Ces requins benthiques, collés au plancher océanique, ne peuvent plus trop nager en raisons des modifications corporelles subies, y compris l'arrondissement de la nageoire caudale qui ne pourrait plus servir de guide latéral au requin-chabot marcheur.

Alimentation et nourriture:

Comment le nourrir? Quelle alimentation convient le mieux? À quelle fréquence?Il est plus actif la nuit quand il se déplace à la recherche de poissons et de crustacés pour se nourrir.

Données scientifiques sur Hemiscyllium halmahera:

Classification et taxonomie de H. halmahera:
Classe :Elasmobranchii
Ordre :Orectolobiformes
Famille :Hemiscylliidae
Genre :Hemiscyllium
Espèce :halmahera
Rang :Espèce
Descripteur :G.R. Allen, M.V. Erdmann, C.L. Dudgeon
Année description :2013
Nom scientifique :Hemiscyllium halmahera
Protonyme :Hemiscyllium halmahera
Noms communs :(en) Bamboo Shark
Origine géographique, abondance:
Habitat naturel :Indonésie
Continent d'origine :
Abondance :Rare
Maintenance de H. halmahera:
Maintenance :très difficile
Taille :50 à 70 cm
Auteur: anemone-clown, dernière modification le , publié le 01/09/2013. 3203 lectures.
Commentaires (via Disqus):