L'aquariophilie pour des aquariums modernes

Apistogramma nijsseni : A180, Cichlidé Panda

Apistogramma nijsseni : fiche poisson pour maintenance et élevage en aquarium.

Description de Apistogramma nijsseni, A180, Cichlidé Panda

Le Cichlidé panda Apistogramma nijsseni est un joli cichlidé nain venant directement du Pérou, initialement collecté par P. de Rham en 1977 et décrit 2 ans plus tard. L'espèce n'est connu que des affluents du Río Ucayali dans la région de Loreto au nord du Pérou, incluant le Río Carahuayte et le Río Yavarí.
Apistogramma nijsseni
Apistogramma nijsseni

Le mâle Apistogramma nijsseni présente un dimorphisme sexuel remarquable avec la femelle et, pour une fois, c'est la femelle qui affiche les coloris les plus intéressants. Si le mâle reste plus grand que la femelle, avec une taille pouvant taquiner les 6 cm LS, la femelle prend un patron de coloration assez stimulant lors de la période de reproduction.

Une femelle A. nijsseni en livrée de frai :
femelle Apistogramma nijsseni en livrée de frai
Les nageoires des femelles A. nijsseni restent moins pointues et plus courtes que chez les mâles, mais des grandes plaques noires apparaissent au cours du frai, alors qu'elles sont absentes chez le mâle.

Il a été attribué le code A180 à cette espèce dans le cadre du système DATZ et le poisson est disponible sous quelques appellations commerciales, y compris "cichlidé nain Panda" et "cichlidé nain de Nijssen". A. nijsseni est intégré dans le groupe A. trifasciata.

Fiche de maintenance et élevage de Apistogramma nijsseni

Comment maintenir, associer, nourrir, reproduire et élever Apistogramma nijsseni (A180, Cichlidé Panda) ? Quels paramètres choisir ?

Qualité de l'eau :

Quels sont les meilleurs paramètres de maintenance ? Quel type d'eau est préféré ?Ce cichildé nain habite des eaux noires de ruisseau lent, les ruisseaux et les affluents de petites rivières, ainsi que les petites rivières elles-mêmes. L'eau est généralement teintée en brun foncé avec des acides humiques libérés par la décomposition de matériel organique, essentiellement des feuilles de la végétation environnante. Il en résulte une teneur négligeable de minéraux dissous et le pH peut descendre aussi bas que 4,0. La forêt tropicale avec un couvert dense au-dessus signifie que très peu de lumière arrive à la surface de l'eau, et le substrat est généralement jonché de branches d'arbres tombés et une épaisse couche de feuilles pourrissantes viennent constituer le décor naturel.

En aquarium, une température de 24 à 28 °C convient bien, et le pH ne devrait jamais excéder 6,5 et idéalement se situer aux environs de 5,5. Les duretés n'ont guère d'importance mais des valeurs de 1 à 3 suffisent (de toute façon, chimiquement, il est difficile d'avoir une dureté élevée avec un pH bas).

Cohabitation et comportement :

Quel comportement a l'animal ? Avec quels autres animaux est-il compatible ? Est-il sociable ?Les poissons élevés en captivité sont un choix recommandé pour les aquariums communautaires. Toutefois, les spécimens d'origine sauvage sont mieux entretenus, seul ou avec des petits poissons comme Nannostomus spp., et, idéalement, ne devraient pas être mélangés avec d'autres apistos.

Alimentation et nourriture :

Comment le nourrir ? Quelle alimentation convient le mieux ? À quelle fréquence ?Principalement carnivore, l'espèce se nourrit principalement aux dépens d'invertébrés benthiques dans la nature. En captivité, aliments vivants et congelés tels que artémias, daphnies et larves de chironomes comme les tubifex ou vers de vase devraient être offerts régulièrement, bien que la plupart des spécimens vont aussi apprendre à accepter des nourritures industrielles avec, de préférence, des produits en granulés.

Protocole d'élevage et reproduction Apistogramma nijsseni :

Comment reproduire A. nijsseni ? Où et quand peut-on le reproduire et l'élever ?Ces géniteurs sur substrat fixent normalement les œufs dans des cavités du décor. La femelle se charge des soins des œufs puis des alevins et, en nano-aquarium, il est clairement recommandé d'ôter le mâle car l'agressivité de la femelle est extrême durant cette période.

Données scientifiques sur Apistogramma nijsseni

Classification et taxonomie de A. nijsseni :
Classe :Actinopterygii
Ordre :Perciformes
Famille :Cichlidae
Sous-famille :Geophaginae
Tribu :Geophagini
Genre :Apistogramma
Espèce :nijsseni
Rang :Espèce
Descripteur :Kullander
Année description :1979
Nom scientifique :Apistogramma nijsseni
Protonyme :Apistogramma nijsseni
Noms communs :(fr) A180, Cichlidé Panda
Origine géographique, abondance :
Habitat naturel :Pérou
Continent d'origine :
Abondance :Courant
Maintenance de A. nijsseni :
Maintenance :facile
Volume ou type :Nano-aquarium
Taille :3,9 à 6 cm
Auteur: wistiti57, dernière modification le , publié le 28/06/2013. 9194 lectures.
Commentaires (via Disqus)