L'aquariophilie pour des aquariums modernes

Définition de brume

Que signifie brume ?

Définition brume:

Par opposition au brouillard à proprement parlé, la brume est un brouillard léger qui permet une visibilité au delà de 500 m. En langage maritime, le signal de brume, émis par une corne de brume, signale un brouillard de mer.

La brume est un phénomène météorologique, spécifiquement un hydrométéore, qui consiste en la suspension de très petites gouttelettes d'eau dans l'atmosphère, d'une taille comprise entre 50 et 200 μm de diamètre, ou de particules hygroscopiques humides, qui réduisent la visibilité horizontale à un distance d'un kilomètre ou plus.

La brume se produit naturellement dans le cadre du temps (météo) ou de l'activité volcanique. Elle est commune dans l'atmosphère froide sous air tempéré. Il est également possible d'induire artificiellement une brume avec l'utilisation de récipients aérosols, si les conditions d'humidité sont appropriées.

La seule différence entre la brume et le brouillard est l'intensité des particules, exprimée en termes de visibilité: si le phénomène météorologique donne une vision de 1 km ou moins, il est considéré comme du brouillard; et si cela permet de voir plus de 1 km, le phénomène est considéré comme brumeux. Vu au loin, le brouillard prend plus la teinte de l'air (grisâtre / bleuâtre), tandis que le brume est plus claire (blanche). La brume rend les rayons solaires visibles, au contraire, le brouillard dû à sa forte densité de particules ne rend pas les rayons solaires visibles.

La capture de brume est possible. La brume est capturée en plaçant des filets en mailles plastiques placés verticalement. Les petites gouttelettes sont déposées dans la trame du tissu et lorsqu'elles augmentent en taille, elles sont attirées par la gravité ou elles peuvent être amenées dans un réservoir de stockage pour servir à la fois d'eau potable et d'eau d'irrigation.

La création de brume artificielle exploite un système de brumisation. Historiquement, l'industrie de la brume artificielle commence avec la nécessité de garder les poulets à une température fraîche pour augmenter la production d'œufs. Apparemment, une poule dans des conditions de température fraîche est une poule productive. Le développement de têtes de nébulisation peu coûteuses a commencé en 1982. Les agriculteurs ont commencé à percer des trous dans les tuyaux en PVC et à insérer des têtes de gicleurs pour démarrer le premier système de nébulisation industrielle, la brumisation. Les résultats étaient magnifiques, les poules vivaient plus d'années et produisaient plus. En 1986, les lignes ont été adaptées pour utiliser des systèmes de pression de 250-1000 PSI. Malheureusement, cela a été un échec parce que les têtes ont explosé ou ont rebondi à cause de la pression. En 1988, Bill Sommers, PDG de Pressure Systems Inc., leader et pionnier de cette industrie, lance la révolution des systèmes de nébulisation industriels et résidentiels.

Voir les synonymes de brume.
Revoir la définition brume ... La définition BRUME a été vue 2321 fois. Publié le 29/06/2009. Modifié le .