Que signifie éponge ?

Définition éponge:

Le terme éponge peut se référer à à des animaux invertébrés aquatiques, des porifères spongiaires Porifera, ou à un outil ménager constitué d'un corps de matériau spongieux, naturel (animal ou végétal) ou synthétique.

Une éponge est un instrument ou une aide de nettoyage, faite de matériau mou et poreux. Habituellement utilisées pour nettoyer les surfaces imperméables, les éponges sont particulièrement adaptées pour absorber l'eau et les solutions aqueuses.

Une éponge naturelle:
Une éponge naturelle animale
Une éponge naturelle d'origine animale a le meilleure d'absorption parmi tous les types d'éponges.


Éponge ménagère:

Une éponge ménagère est un produit de nettoyage qui peut très bien absorber le liquide. Les espaces entre les fibres aspirent l'eau et font gonfler l'éponge, empêchant l'eau de refluer immédiatement. L'eau est emprisonnée dans l'éponge jusqu'à ce que l'eau soit expulsée de l'éponge.

Une éponge synthétique ménagère:
Une éponge synthétique ménagère
Une éponge artificielle ou synthétique est souvent fabriquée en viscose ou en polyuréthane, parfois combinée avec un tampon abrasif pour le nettoyage de surfaces dures.

Dans le passé, en particulier les restes séchés d'animaux éponges ont été utilisés comme éponges. Aujourd'hui, la plupart des éponges domestiques sont faites de viscose. Des éponges de légumes sont également disponibles. Ces soi-disant éponges de luffa sont fabriqués à partir de concombre éponge séchée.

Afin de pouvoir enlever la saleté tenace, une couche de "sable" extra-dure, généralement verte, est souvent appliquée sur le dessus. Ensuite, on parle d'un tampon à récurer (ou éponge à récurer).

Les éponges sont couramment faites de fibres de cellulose ou de polymères plastiques expansés (généralement du polyuréthane). Les éponges naturelles sont également utilisées, principalement pour le corps ou le visage (éponges de bain) ou comme outils de peinture éponge. Les éponges de bain aident à nettoyer la peau en enlevant facilement la saleté et la peau morte.

En plus des éponges en polymères plastiques, les autres éponges synthétiques généralement disponibles sont celles en polyester de basse densité (éponges non absorbantes), en PVA (matériau hautement absorbant à usage médical) et en polyester.

Actuellement, avec les éponges synthétiques, une renaissance des modèles cultivés par des procédures naturelles est appréciée. Les éponges de légumes sont vendues dans les pharmacies et les herboristes et sont utilisées comme exfoliants efficaces ou produits de nettoyage qui favorisent la circulation sanguine. Les éponges végétales les plus connues sont Luffa cylindrica et Luffa acutangula, qui sont cultivées avec une grande facilité.

Comme une éponge de cellulose est principalement faite de fibres de bois, elle pourrait favoriser la prolifération de bactéries ou de champignons nuisibles à l'intérieur, surtout si elle n'est pas complètement sèche entre son utilisation et la suivante.


Nettoyage d'une éponge (maintenance):

Il existe plusieurs méthodes qui peuvent être utilisées pour nettoyer les éponges. Des études ont été réalisées sur l'utilisation du four à micro-ondes pour nettoyer les éponges non métalliques humidifiées. Une étude de 2006 a permis de découvrir que les éponges humides traitées aux micro-ondes pendant deux minutes (avec une puissance de 1000 watts) ont éliminé 99% des coliformes comme Escherichia coli et MS2, mais les spores de bacillus cereus ont nécessité quatre minutes de traitement. Après quelques incendies provoqués par ceux qui essayaient de reproduire les résultats à la maison, l'auteur de l'étude a exhorté les gens à s'assurer que leurs éponges étaient humides. Une autre étude de 2009 a montré que le micro-ondes et le lave-vaisselle étaient des moyens efficaces de nettoyer les éponges utilisées à la maison.

Pour le bon entretien des éponges, il est recommandé de les rincer soigneusement après chaque utilisation pour enlever les restes de savon et de matière organique qui peuvent générer de très mauvaises odeurs. Il est pratique de l'immerger de temps en temps dans une solution de vinaigre avec de l'eau. Si l'éponge est synthétique, elle peut être introduite dans la machine à laver avec le reste du linge.


Éponge (animaux):

En zoologie, les éponges animales, en tant qu'être vivant subaquatique, sont des spongiaires de l'embranchement Porifera. Ces animaux invertébrés aquatiques sont pour la plupart marins, sessiles et manquent de tissus authentiques, mais il existe aussi quelques espèces vivant en eau douce.

Les éponges animales filtrent l'eau grâce à un système aquifère développé de pores, canaux et chambres qui génère des courants d'eau causés par le mouvement des cellules flagellées: les choanocytes. Il existe environ 9 000 espèces d'éponges dans le monde dont environ 150 seulement vivent en eau douce. Les fossiles d'éponges (un hexactinelidé) sont connus à l'époque édiacarienne (Néoprotérozoïque ou précambrien supérieur). Les plantes ont été considérées comme des éponges jusqu'à ce qu'en 1765 l'existence de courants d'eau internes a été découverte et elles ont été reconnues comme animales. La digestion est intracellulaire. Les éponges sont des soeurs de tous les autres animaux car elles ont été les premières à se ramifier dans l'arbre de l'évolution de l'ancêtre commun de tous les animaux.

Une éponge d'eau de mer:
L'éponge rugueuse Clathria rugosa en mer
L'éponge rugueuse Clathria rugosa est un invertébré marin de couleur orange en forme de raquette.

L'une des caractéristiques les plus surprenantes des éponges est que la plupart des cellules qui composent votre corps sont totipotentes, c'est-à-dire qu'elles peuvent être transformées en n'importe quel autre type de cellule en fonction des besoins de l'animal. Par conséquent, on considère que les éponges ont une organisation cellulaire, contrairement au reste des métazoaires dont l'organisation est tissulaire (avec des tissus). Ils manquent de véritables couches embryonnaires.

La forme corporelle généralisée de ces animaux est celle d'un «sac» avec une grande ouverture dans la partie supérieure, l'osculus, qui est l'endroit où l'eau sort, et beaucoup plus ou moins petits pores dans les murs, où il pénètre. l'eau. La filtration de la nourriture se produit dans la chambre interne de l'animal, et est réalisée par un type cellulaire spécialisé et unique des porifères, les choanocytes. Ces cellules ont une grande similitude avec les protozoaires flagellés, de sorte qu'aujourd'hui il y a peu de doute qu'elles sont apparentées phylogénétiquement. Les éponges, les métazoaires les plus primitifs, avaient probablement un ancêtre commun avec les coanoflagellés coloniaux, semblables peut-être aux actuels Proterospongia ou Sphaeroeca qui sont de simples agrégats d'animaux unicellulaires.

Une éponge d'eau douce:
L'éponge d'eau douce Spongilla lacustris
L'éponge lacustre Spongilla lacustris est un invertébré d'eau douce. Les éponges d'eau douce sont peu nombreuses et de plus en rares en raison de la pollution galopante des eaux continentales.

Les éponges sont pratiquement incapables de bouger; beaucoup manquent de symétrie du corps et n'ont donc pas de forme définie; il y en a qui croissent indéfiniment jusqu'à ce qu'ils rencontrent une autre éponge en croissance ou un autre obstacle, d'autres qui sont enfoncés dans des roches, qui se rutent, etc. Certaines espèces peuvent adopter différents aspects en fonction des conditions environnementales, telles que la nature et l'inclinaison du substrat, la disponibilité de l'espace, les courants d'eau, etc.

Cependant, des études récentes ont montré que certaines éponges peuvent effectivement se déplacer sur le substrat d'un site à l'autre, mais étant donné son extrême lenteur (environ 4 mm par jour), le phénomène est passé inaperçu.

L'excrétion, essentiellement l'ammoniac, et l'échange gazeux sont produits par simple diffusion, notamment à travers le coanoderme.

Les éponges manquent de bouche et de système digestif et, contrairement au reste des métazoaires, elles dépendent de la digestion intracellulaire, de sorte que la phagocytose et la pinocytose sont les mécanismes utilisés pour l'ingestion de nourriture. Ils n'ont pas non plus de cellules nerveuses, ils sont les seuls animaux qui n'ont pas de système nerveux.

Voir les synonymes de éponge.
Revoir la définition éponge ... La définition EPONGE a été vue 1003 fois. Publié le 18/02/2018. Modifié le .