L'aquariophilie pour des aquariums modernes

Définition de aquaculture

Que signifie aquaculture ?

Définition aquaculture

L'aquaculture, ou aquiculture, regroupe un ensemble de techniques aquatiques et activités aquicoles, pour la mise en valeur et l'exploitation des richesses naturelles d'origine animale ou végétale des eaux continentales douces ou des eaux océaniques marines. L'aquaculture, ou halieuculture, est l'art professionnel de multiplier et élever les animaux, telle que la pisciculture pour les poissons, ou les plantes aquatiques. Par extension, l'aquaculture se dit de toute culture des plantes terrestres sur un sol stérile arrosé d'une solution de sels minéraux, comme l'aquaponie.

Ferme d'aquaculture continentale de truites en bassin d'eau douce :
Aquaculture en bassin
L'aquaculture permet un approvisionnement fiable de poissons, d'eau douce ou d'eau de mer, à bas prix pour les consommateurs. En particulier dans le monde en développement, les poissons d'élevage d'aquaculture sont essentiels dans la fourniture de protéines pour les populations : le terme halieuculture est alors plus approprié.

L'aquaculture et l'halieuculture : définitions

L'aquaculture implique l'élevage et la culture de populations d'espèces continentales ou océaniques, d'eau douce et d'eau de mer, animales ou végétales, dans des conditions contrôlées, et peut être comparée à la pêche commerciale, qui est la récolte de sauvage.html" class=mot>poissons sauvages. De manière générale, poissons et crustacés de la pêche peuvent être conceptualisés comme apparenté à la chasse et à la cueillette tandis que l'aquaculture est semblable à l'agriculture. L'élevage de poissons ou mollusques réduit les pressions sur les pêches sauvages, qui sont soumises à un stress important en raison de la surpêche, ce qui leur permet de rebondir et de récupérer le niveau des populations halieutiques.

L'halieuculture se concentre sur l'élevage d'organismes aquatiques tels que les poissons, crustacés, mollusques, coraux et plantes aquatiques. Voir aussi l'halioticulture.

Selon la FAO, l'aquaculture intègre la culture d'organismes aquatiques dont l'élevage implique une certaine forme d'intervention dans le processus d'élevage pour accroître la production, par exemple l'ensemencement, l'alimentation, la protection contre les prédateurs, etc. L'élevage implique également la propriété individuelle ou collective du stock cultivé. Voir alors la production de l'aquaculture et l'économie d'aquaculture.

La masse obtenue dans les opérations globales de l'aquaculture, les fruits du travail des aquaculteurs en mer, pourrait fournir la moitié des poissons et fruits de mer directement consommés par les humains ; cependant, il y a des questions sur la fiabilité des chiffres présentés. En outre, dans la pratique actuelle de l'aquaculture, les produits de plusieurs kilos de poissons sauvages sont utilisés pour produire une livre d'un poisson piscivore comme le saumon : le bilan est négatif!

Les spécialités, métiers et emplois de l'aquaculture

La mariculture se réfère à l'aquaculture pratiquée dans les milieux marins et dans des habitats sous-marins. Lorsque l'aquaculture est pratiquée en intérieur, sous abri, par un aquaculteur, on parle de ferme aquacole. La ferme aquacole intervient souvent pour les développements des larves, postlarves ou des alevins, afin de prévenir/protéger les organismes des intempéries.

Récolte de poissons-chats en aquaculture de rivière :
Aquaculture en rivière
Des aquacultureurs et ouvriers aquacoles récoltent le poisson-chat dans les fermes du Delat du fleuve Mississippi, une fierté locale.

Des types particuliers d'aquacultures incluent la pisciculture (truite, carpe, tilapia et poisson-chat en eau douce), l'élevage des crevettes avec la crevetticulture, les crustacés avec la carcinoculture, l'ostréiculture, l'algaculture (culture des algues), et l'élevage de poissons d'ornement. Les méthodes particulières comprennent l'aquaponie et les techniques aquaponiques et l'aquaculture multitrophique intégrée, les deux qui intègrent la pisciculture et la culture de plantes.

L'aquaculture continentale se réfère essentiellement aux productions d'espèces d'eau douce, mais d'autres domaines sont concernés :l'halioticulture (ne pas confondre avec l'halieuculture) s'occupe d'ormeaux,l'ostréiculture consiste à élever des huîtres et de leurs naissains,la mytiliculture élève des moules,la pectiniculture a pour spécialité l'élevage de coquilles Saint-Jacques ou de pétoncles,l'algoculture apporte une culture d'algues,la coralliculture prend en charge l'élevage de coraux, surtout les coraux durs,la truiticulture s'intéresse à l'élevage de truitelles et truites,la salmoniculture pour le développement des saumons,l'acipensériculture distingue l'élevage des esturgeons pour le caviar,l'anguilliculture s'occupe des anguilles,l'astaciculture regroupe les activités autour des écrevisses,la crevetticulture pour l'élevage de crevettes, soit pour la consommation humaine, soit pour les aquariums.
On n'oubliera pas l'aquariophilie et l'aquariologie dans les apports à l'élevage de poissons d'ornement. D'autres métiers comme ingénieur des eaux sont destinés à contrôler la qualité de l'eau.

Les emplois en aquaculture sont variés et souvent spécialisés dans un domaine précis : technicien ou ouvrier aquacole, technicien piscicole, matelot sur un navire, technicien animalier spécialisé en gestion d'élevage aquatique, commerciaux et acheteurs, ingénieur en techniques d'élevage et production animale, etc. Certains de ces métiers nécessitent des connaissances d'hyperspécialiste comme l'alevinage pour les alevineurs, ou encore des métiers liés à la reproduction en écloserie comme l'élevage larvaire en micro-nurserie pour les coquillages et et connaître les cultures de phytoplancton ou zooplancton. Bien sûr, des vétérinaires et autres métiers de santé animale sont concernés par le milieu de l'aquaculture. Nombre de ces métiers demandent souvent au minimum un niveau BAC Pro, ou mieux, BTS.

Les méthodes en aquaculture

Les méthodes particulières d'aquaculture comprennent l'aquaponie (ou culture aquaponique) et l'aquaculture multitrophique intégrée, qui toutes deux intègrent la pisciculture et l'élevage de plantes.

Voir aussi quelques termes connexes : pisciculteur, aquaculture intensive, aquaculture hyperintensive, aquaculture continentale.

Une aquaculture rurale est un type d'aquaculture concernant l'élevage d'organismes aquatiques par des ménages ou des communautés de petits fermiers ; généralement on utilise une technologie de production extensive ou semi-intensive, de faible coût et adaptée aux ressources localement disponibles. Terme parfois utilisé incorrectement en synonymie avec subsistance. Voir aussi le diagnostic rural.

Une aquaculture à échelle moyenne est un système aquacole caractérisé par une production annuelle moyenne (maximum 5 tonnes par unité et 100 tonnes en total), généralement constitué de plusieurs unités de production. La gestion peut-être familiale, en production de ses propres aliments, ou commerciale, avec des niveaux d'intrants et de gestion modérés à élevés. Une écloserie peut être plus spécialisée. Souvent, la main-d'oeuvre vient de l'extérieur.

Une aquaculture à grande échelle qualifie un système aquacole caractérisé par une grande production annuelle (maximum 50 tonnes par unité et 500 tonnes en total), entièrement commerciale. On observe de nombreuses unités d'élevage, une gestion de niveau élevé, une planification financière, une mécanisation au moins partielle, un ou plusieurs sites de production, l'emploi de personnel. Une écloserie de cette envergure serait un centre très important. Voir aussi aquaculture à très grande échelle.

Une aquaculture à très grande échelle est un système aquacole qui est caractérisé par une très grande production annuelle (maximum 100 tonnes par unité et plus de 500 tonnes en total), entièrement commerciale, hautement organisée, avec un haut degré de mécanisation, la manipulation de grosses quantités, un contrôle de qualité, une planification de la production ; la gestion est de type agro-industriel, souvent sur plus d'un site.

Une aquaculture à petite échelle qualifie une aquaculture dans un système aquacole dont la production annuelle est faible (max une tonne par unité et 10 tonnes au total) ; elle est constituée d'une ou plusieurs unités de production, d'une gestion familiale ou communautaire; l'utilisation d'intrants est faible à modérée et il y a peu de main-d'oeuvre externe. La production de sa propre nourriture peut en être une raison. Elle s'oppose à l'aquaculture à grande échelle.

Une aquaculture à très petite échelle, dans un système aquacole, est caractérisée par une très petite production annuelle (maximum 5 kg par unité et 100 kg en total), réalisée dans une seule unité de production (exemples : cage ou étang), la gestion est généralement individuelle ou familiale, il y a peu d'intrants et peu ou pas d'aide de l'extérieur. La production de sa propre nourriture en est souvent la raison.

Une aquaculture fondée sur la pêche qualifie une pratique dans laquelle des organismes sauvages - juvéniles ou adultes - sont capturés pour être ensuite élevés en captivité jusqu'à leur commercialisation, en utilisant des techniques aquacoles.

Une aquaculture d'arrière-cour qualifie une aquaculture à très petite ou petite échelle, gérée comme un hobby, ou pour la production de sa propre nourriture, ou pour la commercialisation à très petite échelle comme une aquaculture artisanale ; utilise les ressources du ménage - littéralement "dans l'arrière-cour", avec l'énergie et l'eau domestique, etc.

Une aquaculture géothermale précise que le système d'aquaculture utilise de l'eau chaude de puits, échauffée naturellement dans la croûte terrestre, pour la production commerciale de poissons, de mollusques ou de crustacés ; elle permet l'élevage d'espèces d'eau chaude sous des climats plus froids.

Une aquaculture en eaux usées est une forme d'aquaculture qui utilise des eaux usées urbaines ou industrielles en vue d'améliorer la réduction/stabilisation d'éléments nutritifs avec azote (cycle de l'azote), tout en produisant une récolte commercialisable.

Une aquaculture en rejets thermiques détermine une forme d'aquaculture, de pisciculture le plus souvent, utilisant un effluent échauffé (comme, par exemple, une centrale nucléaire) pour produire commercialement du poisson.

Une aquaculture commerciale se caractérise par l'élevage d'organismes aquatiques dans le but de maximiser les profits ; elle est pratiquée à petite ou grande échelle selon les producteurs qui participent activement aux marchés, achetant des intrants (y compris capital et main d'oeuvre) et vendant leurs productions hors ferme. S'oppose à l'aquaculture artisanale ou aquaculture d'arrière-cour.

Une aquaculture non commerciale caractérise une aquaculture d'élevage d'organismes aquatiques sans orientation commerciale, pratiquée pour diversifier la production, pour améliorer l'utilisation des ressources et pour réduire les risques, par exemple en cas de chute de production ou de problème de commercialisation ; dépend principalement de la main-d'oeuvre familiale et des ventes du produit à la ferme ; des intrants peuvent être achetés, se limitant en général aux alevins et aliments. D'une certaine façon, tout aquariophile pratiquant des reproductions de poissons ou invertébrés, et donnant sa progéniture, est un aquaculteur non commercial.

Une aquaculture de subsistance est un système aquacole en aquaculture qui opère à une échelle de très petite à petite, typiquement à faibles intrants et extensif à semi-intensif (voir aquaculture semi-extensive), dont les produits sont utilisés principalement pour la consommation du ménage et en faibles quantités pour la commercialisation.

Une aquaculture artisanale est un système aquacole de production pour la consommation familiale et la commercialisation à petite échelle. Ce système est pratiqué essentiellement dans les pays à faible pouvoir d'achat. Voir aussi aquaculture d'arrière-cour.

Une aquaculture de production est un type d'aquaculture qui transforme la productivité des eaux en un produit consommable par l'homme, généralement en systèmes aquacoles extensifs.

Une aquaculture orientée vers la pauvreté est une forme d'aquaculture dans des systèmes aquacoles extensifs à intensifs, comportant peu de risques, organisée à une petite échelle, basée sur des technologies intermédiaires à faible coût, utilisant des aliments, alevins et matériaux disponibles localement et accessibles aux groupes pauvres en ressources. Pour les groupes désavantagés, on favorise l'accès aux ressources plutôt que l'accès à la propriété.

Une aquaculture de repeuplement précise un type d'aquaculture qui produit des organismes aquatiques, juvéniles ou adultes, en vue de leur utilisation pour l'amélioration de stocks, généralement dans un milieu naturel. En France, la truite est largement rempoissonnée dans nos rivières pour l'ouverture de la saison de pêche, il s'agit là de truiticulture de repeuplement.

Une aquaculture de transformation est un type d'aquaculture qui transforme des produits et sous-produits de faible valeur marchande en denrées plus appréciées, généralement en systèmes aquacoles intensifs.

Une approche écosystémique de l'aquaculture s'efforce d'équilibrer divers objectifs de la société en tenant compte des connaissances et des incertitudes relatives aux composantes biotiques, abiotiques et humaines des écosystèmes et de leurs interactions, flux et processus, et en appliquant à l'aquaculture une approche intégrée dans des limites écologiques et opérationnelles valables.

Histoire de l'aquaculture

Les indigènes Gunditjmara personnes dans la région de Victoria en Australie ont élevé des anguilles dès 6000 ans av. J.-C.! Il existe des preuves qu'ils ont développé environ 100 kilomètres carrés de plaines volcaniques inondables dans les environs de lac Condah dans un complexe de canaux et de barrages , qu'ils ont utilisés tissés pièges pour capturer les anguilles , et de préserver les anguilles à manger toute l'année.

L'aquaculture opérait en Chine vers 2500 av. J.-C.. Lorsque les eaux sont calmes après des inondations de rivières, certains poissons, essentiellement des carpes, ont été pris au piège dans les lacs. Les premiers aquaculteurs nourrissent leur progéniture à l'aide de nymphes et excréments de vers à soie, et les mangeaient. Par chance, une mutation génétique d'un carassin, proche de la carpe, a conduit à l'émergence de poisson rouge au cours de la dynastie des Tang.

Les Japonais cultivaient des algues en fournissant du bambou et, plus tard, des filets et des coquilles d'huîtres pour servir de surfaces d'ancrage pour les spores. Les Romains élevaient du poisson dans les étangs.

En Europe centrale, les monastères chrétiens ont adopté des pratiques d'aquaculture des Romains. La propagation de l'aquaculture dans l'Europe pendant le Moyen-Âge loin des côtes de la mer a impliqué le salage des poissons de grands fleuves pour ne pas périr. L'amélioration des transports au 19e siècle a permis la disponibilité du poisson frais facilement et peu coûteux, même dans les régions intérieures.

Les Hawaïens ont construit des étangs océaniques de poissons (voir l'aquaculture hawaïenne). Un exemple remarquable est un étang à poissons datant d'au moins 1000 ans, à Alekoko. La légende dit qu'il a été construit par les mythiques Menehune, une tribu de gens nains.

En 1859, Stephen Ainsworth de West Bloomfield, New York, a commencé des expériences avec l'omble de fontaine. En 1864, Seth Green a établi une opération d'incubation de poisson commercial à Caledonia Springs, près de Rochester, New York. En 1866, avec la participation du Dr WW Fletcher de Concord, Massachusetts, des écloseries artificielles étaient construites au Canada et aux États-Unis. Puis l'île Dildo a ouvert une écloserie à Terre-Neuve en 1889, il était le plus grand et le plus avancé des centres d'aquaculture dans le monde.

Les Californiens ont récolté du varech sauvage et ont tenté de gérer l'approvisionnement vers 1900, plus tard la qualifiant de ressource en temps de guerre.

Type : nom commun. Genre : féminin.
Traduction aquaculture en anglais : aquaculture, aquafarming.
Synonyme aquaculture : halieuculture, aquiculture.

Revoir la définition aquaculture ... La définition AQUACULTURE a été vue 25236 fois. Publié le 15/11/2007. Modifié le .
Commentaires (via Disqus)