Suivez le portail aquariophile:

Définition de nageoire caudale

Que signifie nageoire caudale ?

Définition nageoire caudale

La nageoire caudale termine le corps d'animaux aquatiques. La caudale, une nageoire impaire, est intégrée à l'extrémité du corps des poissons et aussi des mammifères marins; l'ensemble "terminaison du corps" et "nageoire caudale" est regroupé dans l'expression "pédoncule caudal" : c'est la queue, ou aileron de queue. En ichtyologie, le terme exact d'une nageoire caudale est uroptégygie. La taille de la nageoire caudale n'est pas prise en compte dans la longueur standard d'un poisson, mais est incluse dans la longueur totale.

La biologie d'une nageoire caudale :

La nageoire caudale porte le numéro 6 sur cette illustration de poisson :
Nageoire caudale en 6
La nageoire caudale est située à l'extrémité du pédoncule caudal et est utilisée pour la propulsion.

Le pédoncule caudal est la partie la plus étroite du corps du poisson, sur lequel la caudale, ou nageoire caudale, est rattachée. Le joint est hypural, une zone entre la nageoire caudale et la dernière des vertèbres. L'hypural est souvent en forme d'éventail.

L'absence de nageoire caudale chez un poisson est appelée l'atélurie. Le poisson, ou l'espèce, est dit atélurique.

En anatomie, la nageoire caudale est un appendice chez les poissons mais un membre chez les mammifères marins : la fonction reste identique, c'est-à-dire permettre à l'animal de se mouvoir dans l'eau, de nager. Chez les poissons, la nageoire caudale est verticale (droite) tandis qu'elle est horizontale (à plat) chez les mammifères marins.

Les différentes formes de nageoires caudales :

4 morphes des nageoires caudales chez les poissons :
Formes des nageoires caudales
La nageoire caudale des poissons prend 5 formes principales (dont 2 formes hétérocerques) mais reste toujours de forme hétérocerque chez les mammifères marins et les requins.

Les 5 types de forme de la nageoire caudale sont :Hétérocerque : lorsque les vertèbres s'étendent dans le lobe supérieur de la queue, ce qui la rend plus longue, comme chez les requins.Hétérocerque inversée : si les vertèbres s'étendent dans le lobe inférieur de la queue, ce qui la rend plus longue vers le bas, comme chez les membres du genre Anaspida.protocerque : si les vertèbres s'étendent jusqu'à l'extrémité de la queue et la queue est symétrique mais non étendue, comme chez les amphioxus.diphycerque : si les vertèbres s'étendent à la pointe de la queue et la queue est symétrique et étendue, comme chez les bichir, dipneuste, lamproie et coelacanthe. La plupart des poissons du paléozoïque ont une queue diphycerque.homocerque :la plupart des poissons ont une caudale homocerque, où la fin apparaît superficiellement symétrique mais les vertèbres s'étendent sur ??une très courte distance dans le lobe supérieur de la nageoire, comme chez le thon ou le poisson combattant. Ceci peut être exprimé dans une variété de formes. La nageoire caudale homocerque peut être :arrondie à la fin;tronquée, ou à la fin d'un bord plus ou moins vertical, tel que le saumon;fourchue, ou avec une fin à deux branches;échancrée, ou avec une légère courbe vers l'intérieur;continue avec la nageoire dorsale, la nageoire caudale et la nageoire anale fixée, comme l'anguille.
Des variétés issues de sélections d'élevage ornemental pour certains poissons, comme le poisson rouge, ont des queues doubles : la nageoire caudale est dédoublée en deux évents.

La caudale chez les mammifères marins :

La nageoire caudale des mammifères marins, en particulier chez les cétacés et les siréniens (et même la sirène des légendes), est toujours symétrique avec un trait commun : la symétrie axiale dans le plan horizontal (la nageoire est horizontale au lieu de verticale chez les poissons). Si chez les poissons, la nageoire caudale est défini comme un appendice du point de vue anatomique, c'est un membre chez les mammifères aquatiques.

La nageoire caudale des baleines, dauphins et orques et autres cétacés, est constituée de peau prolongeant la colonne vertébrale : c'est une forme regroupée des membres antérieurs des tétrapodes : la symétrie axiale se fait autour du "sillon médian", sorte de coupure au milieu-fin de la nageoire de queue.

La forme de la caudale est triangulaire chez les cétacés et les dugongs, mais de forme arrondie chez les lamantins.

Le squelette de la nageoire caudale des poissons Téléostéens :

La structure du support mécanique de la nageoire caudale du poisson est le squelette. La nageoire caudale est attachée au squelette par des muscles qui contrôlent les rayons durs de la nageoire et le rorqual. Parmi les éléments clés du squelette de la nageoire caudale isolée :l'urostyle est un complexe de plusieurs vertèbres condensées au cours de l'évolution dans un os ;l'hypural est constitué d'éléments osseux inférieurs, fixés à la face ventrale de l'urostyle et soutenant les rayons de la nageoire de base;l'épural (l'équivalent de l'espace épidural chez les mammifères) intègre des éléments osseux supérieurs se trouvant sur l'urostyle de la face dorsale ;trouvée chez beaucoup de poissons, la queue supérieure et inférieure est constituée de cartilage, supportant le bord des rayons de la nageoire caudale.
Voir aussi l'article complet décrivant l'anatomie d'un poisson.

Type : locution nominale. Genre : féminin.
Traduction nageoire caudale en anglais : caudal fin.

Revoir la définition nageoire caudale ... La définition NAGEOIRE CAUDALE a été vue 31288 fois. Publié le 10/11/2007. Modifié le .
Commentaires (via Disqus)