L'aquariophilie pour des aquariums modernes

Liste taxonomique des genres de la famille Commelinaceae

La famille Commelinaceae (Commélinacées) est intégrée dans l'ordre Commelinales (Commélinales), et dans la classe Liliopsida (Liliopsidées).
Classe : Liliopsida
    Ordre : Commelinales

     

Famille : Commelinaceae

vignette espèce de CommelinaceaeLa famille Commelinaceae des Commélinacées comporte de nombreuses espèces de plantes principalement herbacées qui poussent à l'état sauvage dans les zones subtropicales et tropicales du continent américain, ou sont cultivées à des fins ornementales. De nombreux taxons de cette famille sont utilisés comme plantes ornementales, en particulier dans les latitudes tempérées comme plantes d'intérieur.

Ces plantes à fleurs sont souvent distinguées par la couleur voyante de leurs feuilles, mais ce sont surtout leurs fleurs, quoique normalement de taille modeste, sont remarquées par courte durée de vie (environ un jour). Beaucoup d'espèces sont ainsi appelées des éphémères ou des misères.

Ce sont rarement des plantes annuelles (par exemple toutes les espèces de Tinantia) ou plutôt des plantes herbacées vivaces à feuilles persistantes et succulentes qui se lignifient parfois à la base. Les espèces dans les zones arides forment des rhizomes ou des tubercules en tant qu'organes de survie. Elles se développent de façon autonome, rampante, suspendue ou grimpante (par exemple, Palisota thollonii) et peu d'espèces comme épiphytes (par exemple, à la fois les espèces Cochliostema et Belosynapsis vivipara). Les jeunes tiges se cassent souvent facilement aux n½uds les plus épaissis.

Certaines commélinacées poussent comme des néophytes; d'autres sont considérées comme semi-fertiles. Leurs principales caractéristiques sont les suivantes:Les fleurs, hermaphrodites, n'ont que trois pétales, toujours séparés par des sépales, puisqu'ils ne forment pas un périgone.L'ovaire, supère, est divisé en trois.Le fruit est généralement une capsule.Les feuilles sont alternes (disposées alternativement) autour de la tige de la plante.
Les fleurs sont rarement solitaires, mais généralement trop nombreuses dans les inflorescences non ramifiées ou ramifiées, qui sont composées de cymes. Parfois, il y a de grandes bractées.

Les fleurs, pour la plupart hermaphrodites, rarement unisexuées, ont une symétrie triple et radiale à fortement zygomorphe. Il existe des espèces monoïques et dioïques. Les deux cercles, chacun avec trois bractées non identiques sont divisés en sépales et pétales. Les trois sépales sont généralement libres ou rarement fusionnés à leur base. Les trois pétales habituellement sessiles sont souvent libres. Parfois, un pétale est coloré différemment ou plus ou moins réduit jusqu'à ce que seulement deux pétales soient reconnaissables (cas des commélines). Les pétales peuvent être blancs, bleus à violets ou rarement jaunes. Il y a deux cercles avec trois étamines libres. Soit toutes les étamines sont fertiles ou seulement deux ou trois à rarement une seule, alors les staminodes sont présents. Les étamines sont chauves ou ont souvent des poils voyants. Les sacs à pollen s'ouvrent généralement avec une fente longitudinale et ont parfois des appendices. Les grains de pollen à deux cellules, le plus souvent sulfatés, ont généralement une ouverture ou plus rarement deux à quatre. Les trois carpelles sont fusionnés à un ovaire vertical avec un à plusieurs à plusieurs (1 à 50) ovules ascendants par chambre ovarienne. Le stylet simple se termine par une petite cicatrice élargie.

La pollinisation est autogame ou entomophile. Aucun nectar n'est produit, mais de nombreuses espèces ont un mécanisme d'attraction très spécial: deux étamines différentes se forment, en plus des étamines fertiles, il y a des tiges nourricières jaunes pâles qui attirent les pollinisateurs en produisant un petit pollen qui nourrit ces insectes. Chez certaines espèces, des poils spéciaux sont formés sur les étamines, qui servent de nourriture aux pollinisateurs.

La classification de cette famille est controversée, mais son existence n'est jamais sérieusement mise en doute et est pleinement reconnue par la Classification III de l'APG.

Genres de la famille Commelinaceae, les Commélinacées :

, les commélines; ; ; , les setcréasées, misères, Éphémères;