L'aquariophilie pour des aquariums modernes

Vesicularia dubyana : Mousse de Singapour

Vesicularia dubyana : fiche plante aquatique pour plantation, culture, multiplication.

La mousse de Singapour Vesicularia dubyana ne doit pas être confondue avec la vraie mousse de Java Taxiphyllum barbieri. Elle est très appréciée en aquarium planté d'eau douce car sa culture est très facile.

Description de Vesicularia dubyana, Mousse de Singapour:

Jolie plante verte, Vesicularia dubyana est une mousse hépatique d'eau douce, une Hypnacée communément appelée la mousse de Singapour, car elle est essentiellement originaire de Singapour, en Asie. La "fausse" mousse de Java, est souvent confondue avec Glossadelphus zollingeri, la mousse de Bogor, mais il s'agit de la véritable mousse de Singapour, répandue en Malaisie, mais la "vraie" mousse de Java est l'espèce Taxiphyllum barbieri, qui est également présente dans les autres îles de la Sonde.
Vesicularia dubyana
Vesicularia dubyana

Vesicularia dubyana est une mousse qui pousse en épiphyte sur les pierres, le bois, la tourbe, sur sol humide.

Vesicularia dubyana supporte l'immersion et les souches trouvées dans le commerce aquariophile sont adaptées à une culture immergée. Les tiges sont irrégulièrement ramifiées et portent 2 rangées de feuilles lancéolées, vert foncé, brillants, de 10 à 14 mm de long sur 5 à 7 mm de large. Le sporogone est souvent présent chez les formes submergées.

Toutes les espèces vendues sous la dénomination Java Moss ou Christmas Moss partagent certaines caractéristiques. Elles n'ont aucune racine, mais elles peuvent facilement adhérer à de nombreuses surfaces, y compris les troncs, les branches, le bois flotté, les racines diverses (racines araignées...), les roches, les graviers et même le verre et l'équipement électrique à l'intérieur de l'aquarium.

La mousse V. dubyana sur une racine:
La mousse Vesicularia dubyana sur une racine de bois
Vesicularia dubyana prend ses meilleures formes installée sur une racine de bois, mais elle s'installe partout et aisément dans un aquarium, aquaterrarium ou paludarium.

La mousse V. dubyana sert de refuge aux alevins et aux crevettes dans les bacs de reproduction, et leur offre un garde manger avec des infusoires. Cette mousse peut facilement croître dans une simple boule à poisson combattant sans aménagement technique.

Fiche de culture de Vesicularia dubyana:

Comment planter, cultiver, entretenir, tailler, multiplier et propager Vesicularia dubyana (Mousse de Singapour)? Quel endroit choisir? Quelles autres plantes lui associer?

Plantation, culture, entretien, taille de Vesicularia dubyana:

Comment planter V. dubyana? Où, quand et comment démarrer la culture? Quel entretien effectuer et à quelle fréquence? Doit-on la tailler? Avec quelles autres plantes l'associer?De culture facile en aquarium, la mousse de Singapour préfère les eaux douces, légèrement acides, mais offre une très grande tolérance sur ces paramètres. La température peut varier de 16 à 27 °C. L'éclairage importe assez peu et finalement, elle s'accommode facilement de toutes les conditions de lumière et d'eau. Cette mousse aquatique tropicale est en fait très polymorphe selon les conditions de culture et se propage facilement sur toutes les surfaces (pierres, bois, plastiques). La culture en eau dure, avec un GH supérieur à 15, ralentit la croissance: préférez une eau douce.

Vesicularia dubyana est très couramment utilisée dans les aquariums d'eau douce notamment pour réaliser des aquascapes moussus, mais elle peut également être utilisée dans les aquariums d'eau saumâtre. Il existe de nombreuses variétés, et beaucoup sont en fait des espèces différentes.

Vesicularia dubyana en aquarium:
Vesicularia dubyana en aquarium
La mousse de Singapour Vesicularia dubyana est une plante très facile à entretenir en aquarium d'eau douce car elle ne nécessite pas de gravier, d'engrais et l'éclairage aquarium peut être faible. Cette mousse vivace à croissance assez rapide et peut être implantée n'importe où, la plante va très rapidement adhérer aux matériaux.

Vesicularia dubyana en paludarium:
Vesicularia dubyana en paludarium
Cette mousse V. dubyana de couleur verte, un vert changeant en fonction de l'intensité lumineuse va croître au-dessus, en émergée, et en dessous, en immersion totale, de la surface de l'eau, si l'humidité est suffisamment élevée. Sa culture en paludarium est donc très facile, voire même recommandée.

Multiplication, propagation, division, bouturage de Vesicularia dubyana:

Comment multiplier la plante? Que faire pour la propager? Pourquoi préférer la diviser, la semer, la bouturer...? Quand et où le faire?La reproduction de cette plante dans la nature et en captivité se fait fondamentalement par division. De simples prélèvements de morceaux de mousse permettent un bouturage sans plus de difficultés.

Informations encyclopédiques (Mousse de Singapour):

Qu'est-ce que V. dubyana a de particulier? Y'a-t-il des utilisations spéciales?La mousse de Singapour Vesicularia dubyana doit son épithète d'espèce au botaniste suisse J.E. Duby (1798-1885),

Données scientifiques sur Vesicularia dubyana:

Classification et taxonomie de V. dubyana:
Classe :Bryopsida
Ordre :Hypnales
Famille :Hypnaceae
Genre :Vesicularia
Espèce :dubyana
Rang :Espèce
Descripteur :(Müller) Brotherus
Année description :1908
Nom scientifique :Vesicularia dubyana
Basionyme :Vesicularia dubyana
Synonymes :Extropothecium dubyanum, Hypnum dubyanum, Hypnum reticulatum
Noms communs :(fr) Mousse de Singapour
(en) Singapour Moss
Acheter Vesicularia dubyana:
Prix moyen :5,90
Fourchette de prix :4,20 à 7,50
Statut de V. dubyana:
Statut de conservation :Non évalué (NE)
Origine géographique, abondance:
Habitat naturel :Singapour, Malaisie
Continent d'origine :Asie
Abondance :Courant
Maintenance de V. dubyana:
Maintenance :facile
Positionnement :Indifférent
Type :Mousse / Fougère
Croissance :Rapide
Éclairage :Normal
Volume ou type :Nano-aquarium
Taille :1 à 15 cm
pH de l'eau :5,0 à 8,0
Dureté de l'eau :1 à 15 °GH
Température :16 à 27 °C
Auteur: anemone-clown, dernière modification le , publié le 01/06/2007. 21399 lectures.
Commentaires (via Disqus):