L'aquariophilie pour des aquariums modernes

Cabomba caroliniana : Cabomba de Caroline, Ondine de Caroline

Cabomba caroliniana : fiche plante aquatique pour plantation, culture, multiplication.

Description de Cabomba caroliniana, Cabomba de Caroline, Ondine de Caroline:

La plante à tige Cabomba caroliniana est répandue depuis le Sud-Est des États-Unis jusqu'en Amérique du Sud, au niveau du 35e parallèle. Cette plante vivace herbacée aquatique originaire d'Amérique est considérée comme une mauvaise herbe d'importance nationale en Australie.
Cabomba caroliniana
Cabomba caroliniana

La cabomba de Caroline Cabomba caroliniana n'est pas, à proprement parler une vraie plante tropicale et elle préfère des eaux pas trop chaudes (20 à 25 °C, supporte en hiver des températures voisines de 15 °C). Elle croît dans des eaux douces (moins de GH 8), légèrement acides, peu agitées, bien éclairées. On la trouve parfois sous le nom populaire de "ondine de caroline"...

Elle a naturalisé certains cours d'eau français, si bien que Cabomba caroliniana est interdite de vente ou d'échange en France (et dans l'Europe) depuis juillet 2016!

Détails des feuilles de Cabomba caroliniana:
feuilles de Cabomba caroliniana
Les feuilles immergées typiques forment normalement un demi-éventail chez Cabomba caroliniana (plus ou moins complet chez C. aquatica). Elles se referment la nuit.

Très belle plante à tige frêle portant des feuilles en éventail de 30 à 40 mm de long sur 60 mm de large, vert-pâle à brun-rouge, le plus souvent divisées en 5 folioles portant un nombre variable de segments dont l'extrémité est plus ou moins spatulée. Lors de la floraison, cette espèce forme des feuilles flottantes plus ou moins sagittées (rondes chez C. aquatica) et des fleurs blanches (jaune-clair chez C. aquatica) à coeur jaune dont les pétales étroits ne se recouvrent pas.

L'odine de Caroline se décline en quelques variétés, plus ou moins reconnues officiellement ou dans le commerce:


Dans certaines régions de son aire de distribution, cette plante aquatique très exploitée en aquariophilie, est considérée comestible et consommées comme légume.

Les pousses s'enracinent dans la boue stagnante pour ralentir l'eau qui coule, y compris les ruisseaux, les petites rivières, les lacs, les étangs, les marécages et les fossés. Dans certains États des États-Unis, Cabomba caroliniana est désormais considérée comme une mauvaise herbe. Les tiges de la cabomba deviennent cassants à la fin de l'été, ce qui brise la plante et la libère dans l'eau libre, ce qui facilite la distribution et l'invasion de nouveaux plans d'eau.

Une croissance de 50 mm (5 cm!) par jour a été observée dans le lac Macdonald dans le Queensland, en Australie.

Un grand nombre de plantes sont envoyées à partir de la Floride au reste des États-Unis à des fins commerciales. La cabomba verte de Caroline est également cultivée commercialement en Asie pour l'exportation vers l'Europe et d'autres parties du monde. A petite échelle, la culture locale se produit dans certains domaines et les aquariophiles sont probablement responsables de certaines introductions.

Fiche de culture de Cabomba caroliniana:

Comment planter, cultiver, entretenir, tailler, multiplier et propager Cabomba caroliniana (Cabomba de Caroline, Ondine de Caroline)? Quel endroit choisir? Quelles autres plantes lui associer?

Plantation, culture, entretien, taille de Cabomba caroliniana:

Comment planter C. caroliniana? Où, quand et comment démarrer la culture? Quel entretien effectuer et à quelle fréquence? Doit-on la tailler? Avec quelles autres plantes l'associer?Bien que la moins exigeante et la plus "facile" des espèces du genre, la cabomba de Caroline nécessite beaucoup d'attention, la nature du sol étant beaucoup moins importante que la qualité de l'eau (douce et acide), l'environnement calme et surtout un éclairage puissant avec, si possible en apport au moins partiel, de lumière du jour.

Idéalement, une eau riche en nutriment avec une injection de dioxyde de carbone supplémentaire via un kit CO2 encouragera une forte croissance. Étant la plus simple des espèces de Cabomba à croître dans les aquariums, le point crucial de la maintenance réside dans son besoin de forte lumière. Les tiges sont à planter en groupes, dans un substrat souple (sable, petit gravier) riche en nutriments en matières organiques. La cabomba de Caroline peut se développer rapidement dans de bonnes conditions.

Si la circulation de l'eau est trop forte ou avec un peu de poissons qui aiment grignoter cette plante herbacée, en raison de ses tiges cassantes, les filtres peuvent se boucher. Un entretien régulier, notamment avec la taille des touffes pour les éclaircir et donner de la lumière au bas des tiges, est absolument indispensable.

En milieu naturel de France, la phytosociologie montre une alliance fréquente avec Ranunculus aquatilis, la renoncule aquatique, qui vit dans des eaux douces, stagnantes et peu profondes, dans un biotope mésotrophe à eutrophe.

Multiplication, propagation, division, bouturage de Cabomba caroliniana:

Comment multiplier la plante? Que faire pour la propager? Pourquoi préférer la diviser, la semer, la bouturer...? Quand et où le faire?La reproduction sexuée de Cabomba caroliniana, une hémicryptophyte stolonifère produisant des fleurs hermaphrodites à pollinisation entomogame, via des graines, existe (uniquement en milieu naturel) mais la reproduction végétative semble être son principal vecteur de diffusion en de nouvelles eaux. En aquarium ou paludarium, il suffit de pratique un bouturage, par simple étêtage, puis de replanter la bouture obtenue directement dans le substrat pour la fixer.

Informations encyclopédiques (Cabomba de Caroline, Ondine de Caroline):

Qu'est-ce que C. caroliniana a de particulier? Y'a-t-il des utilisations spéciales?L'espèce Cabomba caroliniana a été introduite en France métropolitaine, mais aussi en Nouvelle-Calédonie où elle est considérée avec un statut d'espèce envahissante, et en Guadeloupe. Elle est classée en liste rouge des plantes vasculaires des régions Centre et Bourgogne.

Données scientifiques sur Cabomba caroliniana:

Classification et taxonomie de C. caroliniana:
Classe :Magnoliopsida
Ordre :Nymphaeales
Famille :Cabombaceae
Genre :Cabomba
Espèce :caroliniana
Rang :Espèce
Descripteur :A. Gray
Année description :1837
Nom scientifique :Cabomba caroliniana
Basionyme :Cabomba caroliniana
Synonymes :Cabomba australis, Nectris caroliniana
Noms communs :(fr) Cabomba de Caroline, Ondine de Caroline
(en) Green Cabomba, Carolina Fanwort, Fish grass, Washington grass
Acheter Cabomba caroliniana:
Prix moyen :4,90
Fourchette de prix :3,50 à 7,50
Statut de C. caroliniana:
Statut de conservation :Non évalué (NE)
Origine géographique, abondance:
Habitat naturel :Etats-Unis
Continent d'origine :Amérique Centrale et Nord
Abondance :Courant
Maintenance de C. caroliniana:
Maintenance :compliqué
Positionnement :Fond
Type :Tige
Croissance :Rapide
Éclairage :Intense
Volume ou type :Nano-aquarium
Taille :100 à 150 cm
pH de l'eau :5,0 à 7,5
Dureté de l'eau :1 à 5 °GH
Température :5 à 30 °C
Auteur: nonoco, dernière modification le , publié le 18/04/2007. 32114 lectures.
Commentaires (via Disqus):