L'aquariophilie pour des aquariums modernes

Définition de nénuphar

Que signifie nénuphar ?

Définition nénuphar:

Un nénuphar est un nom populaire pour un ensemble de plantes aquatiques de la famille de Nymphéacées, souvent cultivé dans les pièces d'eau pour ses larges feuilles flottantes, rondes, et pour ses grosses fleurs solitaires dont les coloris sont souvent chatoyants: blanc pur, jaune, rose intense, rouge, etc.

Le lotus sacré Nelumbo nucifera est un nénuphar:
Un nénuphar avec des fleurs roses
Les termes lotus et nénuphar (ou nénufar) sont synonymes pour de nombreuses espèces de plantes aquatiques. Par exemple, ce nénuphar de l'espèce Nelumbo nucifera est en fait un lotus car les feuilles ne sont pas flottantes, mais aériennes lorsqu'elles sont émergées.


Description et généralités:

La flottaison des nénuphars est facilitée par la présence d'aérenchyme: le nénuphar est un hydrogéophyte. Ces plantes aquatiques avec des fleurs poussent dans des lacs, des étangs, des marécages ou des cours d'eau à faible écoulement et sont habituellement enracinées dans le substrat de fond. Les nénuphars sont très appréciés en bassin de jardin. L'orthographe nénufar est également valide.

Les feuilles des nénuphars communs peuvent être de deux types:Le premier type est celui avec les plus grandes dimensions (habituellement). Ses racines peuvent atteindre 4,5 ou 5 mètres de longueur.Le deuxième type a des feuilles qui peuvent être vues flottant dans l'eau. Ils sont généralement plus petits.
Les nénuphars vivent dans les climats tempérés à tropicaux. Certaines espèces sont aussi appelées lotus. L'un des plus grands nénuphars est représenté par une espèce d'Amérique du sud: Victoria amazonica.

Le nénuphar blanc, une espèce classique en Europe:
Des nénuphars blancs Nymphaea alba
Le Nénuphar blanc est une plante médicinale anaphrodisiaque utilisée par les religieux.

Taxonomie, genres et espèces:

Le terme nénuphar englobe tout un groupe de plantes aquatiques, appartenant à trois familles:Famille Nymphaeaceae:Genre Nuphar, avec notamment Nuphar lutea, le nénuphar jaune.Genre Nymphaea, avec notamment Nymphaea alba, le nénuphar blanc, et Nymphaea lotus, le lotus blanc.Genre Victoria, avec deux espèces géantes: Victoria amazonica, le nénuphar géant, et Victoria cruziana.
Famille Nelumbonaceae:Genre Nelumbo, avec notamment Nelumbo nucifera, le lotus sacré.
Famille Menyanthaceae:Genre Nymphoides, les faux-nénuphars, avec notamment Nymphoides indica, le faux-nénuphar des Indes.

L'espèce Hydrocleys nymphoides, appelé le pavot aquatique, ressemble tant aux nénuphars, que son épithète y fait référence.


Histoire:

Nénuphars et lotus sont historiquement présents dans la culture populaire depuis plusieurs milliers d'années. Les anciens Égyptiens vénéraient les nénuphars du Nil, qu'ils appelaient des lotus (à ne pas confondre avec le genre Lotus, des plantes terrestres appelées lotiers). Souvent le motif du "lotus" était présents sur les colonnes des temples égyptiens; les colonnes en avaient même parfois la forme. Il fleurit dans la nuit et se ferme le matin, cela symbolise la séparation des divinités et constitue un motif associé à leurs croyances au sujet de la mort et l'au-delà. La découverte récente des propriétés psychédéliques du lotus bleu égyptien Nymphaea caerulea est très susceptible d'avoir été connue des Égyptiens et explique leur rôle cérémonial qui peut être vu dans de nombreuses représentations. Les restes des deux types de nénuphars ont été trouvés dans la tombe de Ramsès II.

Une plaque de terre cuite syrienne du 14e siècle avant J.C. montre la déesse Asherah avec deux fleurs de lotus. Un panneau en ivoire du 9e siècle avant J.C. montre le dieu Horus assis sur une fleur de lotus, flanqué de deux chérubins.

Le peintre français Claude Monet (1840-1926) est célèbre pour ses tableaux de nénuphars, avec une série d'environ 250 peintures à l'huile consacrée à ces plantes à fleurs.

Les Nénuphars de Claude Monet en 1904:
Les Nénuphars de Claude Monet (1904)
Les nénuphars peints par Claude Monet comptent environ 250 toiles, une série appelée Les Nymphéas, commencée en mai 1895. Peu après la mort du peintre, le Musée de L'Orangerie consacre une exposition aux Nymphéas dès le 17 mai 1927.

Culture et hybrides:

Beaucoup de nénuphars familiers des jardins aquatiques sont des hybrides. Les nénuphars de jardinage aquatique proviennent du genre botanique Nymphaea bien que son nom provienne d'une autre plante de caractéristiques similaires connue sous le nom de Nuphar.

Les nénuphars se développent à partir d'une tige charnue (rhizome) qui vit entre les matériaux détritiques (détritus) accumulés dans le fond des étangs et les cours d'eaux stagnantes peu profondes. Les feuilles ont une bonne taille et une forme presque circulaire avec un creux profond qui atteint jusqu'à l'insertion du pétiole avec le spathe. Ces feuilles, comme les fleurs, flottent et naissent directement du rhizome, auxquelles elles sont unies par de longs pétioles. Les fleurs de bonne taille, même très grandes, sont habillées avec une multitude de pétales imbriqués formant une sorte de bol au centre des étamines et des pistils.

La large gamme de couleurs de la fleur comprend le blanc pur, l'ivoire, la crème, le rose, le rouge, le cramoisi, le cuivre et le jaune dans différentes nuances selon les variétés. Dans des situations appropriées, la floraison est continue de mai à septembre. La profondeur de plantation requise pour les différents types de nénuphars varie entre 20 cm et 1 mètre, tandis que la surface foliaire s'étend de 0,5 à 1,5 m2.

Voir les synonymes de nénuphar.
Revoir la définition nénuphar ... La définition NENUPHAR a été vue 11402 fois. Publié le 05/03/2011. Modifié le .
Commentaires (via Disqus):