Que signifie bourgeonnement ?

Définition bourgeonnement:

Le bourgeonnement qualifie la reproduction asexuée par formation de propagules, des bourgeons libres, c'est à dire ayant comme point de départ une excroissance de la cellule parente, cellule mère, dont le développement donne naissance à une cellule fille. Le bourgeonnement intervient chez différents organismes et peut mener à la croissance, à la multiplication végétative et à la propagation générative.

Un bourgeon végétal est issu d'un bourgeonnement:
Le bourgeonnement produit des bourgeons
Chez les arbres, le bourgeonnement consiste en la production de bourgeons. Les plantes forment des bourgeons terminaux, bourgeons latéraux, bourgeons foliaires, bourgeons floraux, qui donnent de nouvelles pousses et fleurs lorsqu'elles émergent.


En botanique:

Chez les végétaux supérieurs, le bourgeonnement botanique consiste en la formation des bourgeons chez une plante. Certaines plantes produisent des turions pour leur survie hivernale; ces turions sont issu d'une forme de bourgeonnement.

Plus spécifiquement chez les bryophytes, il signifie la formation des propagules.

Les champignons, qui appartiennent à l'ordre des Taphrinales des Ascomycètes, forment des ascospores qui se multiplient en bourgeonnant.

En agriculture et en horticulture, le bourgeonnement consiste à greffer le bourgeon d'une plante sur une autre.


En biologie:

Chez les organismes unicellulaires, il confirme le mode de multiplication asexuée par individualisation d'une évagination qui finit par se détacher. Chez les invertébrés, il devient le mode de multiplication asexuée par formation d'excroissance de l'organisme père jusqu'à la formation d'un nouvel individu. Si celui-ci ne se détache pas, on obtient une colonie (Spongiaires, cnidaires). Il est synonyme de gemmiparité et de blastogenèse dans ce cas. Voir aussi le bourgeonnement polypien et le bourgeonnement médusaire.

Le bourgeonnement est un type de reproduction asexuée. C'est une division inégale; il consiste en la formation de proéminences sur l'individu précurseur, et qu'à mesure qu'elles grandissent et se développent, elles créent de nouveaux êtres qui peuvent être séparés de l'organisme parental ou lui rester unis, initiant ainsi une colonie. Au niveau unicellulaire, c'est un processus de mitose asymétrique qui se produit chez certains êtres unicellulaires, tels que les levures.

Dans le cas des êtres unicellulaires, il se forme un renflement appelé bourgeon dans une certaine partie de la membrane plasmique. Le noyau de la cellule progénitrice se divise et l'un des noyaux de l'enfant passe au jaune. Dans des conditions favorables, le jaune peut produire simultanément un autre jaune avant de se séparer de la cellule progénitrice.

La méthode de multiplication la plus courante chez les bactéries est la division binaire. Les planctomycètes se multiplient en bourgeonnant. C'est un ordre de bactéries aérobies obligatoires (obligatoires), présentes dans les eaux saumâtres, salées et d'eau douce.

Le processus de bourgeonnement est fréquent chez les porifères Porifera, les cnidaires, les bryozoaires. Certaines espèces d'animaux peuvent avoir un bourgeonnement interne, des bourgeons qui survivent dans des conditions défavorables grâce à un emballage protecteur. Dans le cas des éponges d'eau douce, les jaunes ont une capsule protectrice et à l'intérieur il y a une substance de réserve. Lorsque le printemps arrive, la capsule de protection est perdue et du jaune, la nouvelle éponge émerge. Chez les bryozoaires d'eau douce, une couche de chitine et de Calcium est produite et n'a pas besoin de substance de réserve car elle est en état d'hibernation.

L'endopolygénie est la division, en plusieurs organismes à la fois, par bourgeonnement interne.

Il est aussi un mode de libération d'un virus qui s'enrobe d'une enveloppe lipidique pour sortir au travers d'une membrane, la membrane plasmique, d'une cellule hôte animale.


En virologie:

En virologie, le bourgeonnement est une forme d'excrétion virale par laquelle les virus enveloppés acquièrent leur enveloppe externe de la membrane de la cellule hôte, qui gonfle vers l'extérieur et renferme le virion.


Équilibre des avantages/inconvénients:

L'avantage du bourgeonnement par rapport à la reproduction sexuée est de permettre à une espèce de coloniser un environnement qui se multiplie relativement rapidement. Les inconvénients de cette reproduction sont liés à l'absence de redistribution génétique et, par conséquent, à une plus faible variabilité génétique de la population et à un dynamisme limité de l'espèce par rapport à l'évolution des conditions environnementales.

Voir les synonymes de bourgeonnement.
Revoir la définition bourgeonnement ... La définition BOURGEONNEMENT a été vue 34077 fois. Publié le 27/08/2007. Modifié le .