Que signifie axone ?

Définition simple: Un axone est le long filament, pouvant atteindre plusieurs dizaines de centimètres, de la fibre nerveuse d'un neurone qui conduit les impulsions nerveuses, généralement loin du corps cellulaire vers des terminaisons qui sont des sites de stockage et de libération de neurotransmetteurs.

Définition axone:

Un axone, ou un cylindraxe, est un prolongement fibreux du neurone qui transmet le message nerveux de ce neurone vers d'autres cellules. L'axone conduit l'influx nerveux via son propre prolongement, celui-ci est très long (jusqu'à 1 m), il émerge du corps cellulaire du neurone. Son extrémité se divise en branches, la jonction neuromusculaire d'une fibre.

L'axone touche la fibre musculaire:
Un axone relié à une fibre musculaire
L'axone est en contact direct avec la fibre musculaire intégrant des myofibrilles par une jonction neuromusculaire. L'axone ou le neurite est une prolongation de neurones spécialisés pour conduire l'influx nerveux du corps cellulaire ou du soma vers une autre cellule.


L'axone se connecte à d'autres neurones par l'intermédiaire d'une structure particulière: la synapse. Il transmet les messages sous forme de signaux de nature électrique, il est entouré et protégé des environs proches par l'axolemme. Ainsi, ce prolongement cytoplasmique unique des neurones conduit les influx nerveux du corps cellulaire jusqu'aux boutons synaptiques.

Autrement dit, l'axone est un prolongement long et mince des neurones qui provient d'une région spécialisée appelée éminence axonale ou cône axonique, du soma, ou parfois d'une dendrite. L'axone a la forme d'un cône qui s'amincit vers la périphérie. Sur sa surface, on observe des constrictions circulaires périodiques appelées nodules de Ranvier. La membrane cellulaire de l'axone s'appelle axolemme.

L'axoplasme est le cytoplasme contenu dans l'axone et l'éminence axonale. C'est un fluide visqueux dans lequel se trouvent des neurotubules, des neurofilaments, des mitochondries, des granules et des vésicules, qui diffèrent du cytoplasme du soma et des dendrites proximales, parce qu'ils manquent de réticulum endoplasmique rugueux, de ribosomes libres et d'appareil de Golgi.

Les axones peuvent être ou non couverts par une gaine, appelée gaine de myéline. Dans le système nerveux périphérique, les axones sont toujours recouverts de cellules de Schwann, qui entourent l'axone avec une couche multiple formée à partir de la membrane de ces cellules et constituent la gaine de myéline. Les neurones du système nerveux périphérique qui ne sont pas entourés par la gaine de myéline sont intégrés dans des cellules de Schwann, formant le faisceau de Remak. Dans le système nerveux central, les axones myélinisés sont couverts d'oligodendrocytes; de cellules gliales ainsi que de cellules de Schwann qui forment la gaine de myéline.

La plupart des axones des neurones ne mesurent pas plus de quelques millimètres de longueur, alors que ceux qui s'étendent de la moelle épinière jusqu'aux pieds peuvent mesurer jusqu'à un mètre de longueur.

Les fonctions de l'axone sont le transport des organites et des substances, et la conduction de l'influx nerveux. Le transport des organites, des enzymes, des macromolécules et des métabolites est une fonction de l'axoplasme dans lequel les microtubules interviennent directement. Le transport axoplasmique est nécessaire pour le maintien de l'axone et des cellules qui lui sont associées, et pour permettre l'arrivée au péricaryon de facteurs régulateurs qui régulent sa fonction.

Les axones constituent les fibres nerveuses étant la longue branche efférente, qui transmet le potentiel d'action, soit d'excitation, soit d'inhibition par une ou plusieurs synapses. Les axones peuvent également recevoir des intrants par l'intermédiaire de synapses axoaxoniques, qui sont faites entre deux axones, mais les fonctions de sortie axonales sont prédominantes.

La conduction de l'influx nerveux est le déplacement du potentiel d'action généré par les changements de la perméabilité aux ions le long de l'axolemme (membrane axonale) des fibres nerveuses, aidé par les cellules de soutien qui entourent l'axone comme une gaine.

Dans le système nerveux central, les axones sont entourés par la myéline des oligodendrocytes, tandis que dans le système nerveux périphérique, ils peuvent être entourés, soit par des prolongements cytoplasmiques des cellules de Schwann (fibres non myélinisées), soit par les myélines des cellules de Schwann (fibres nerveuses myélinisées du système nerveux périphérique).

Les impulsions nerveuses sont des ondes transitoires d'inversion de la tension qui existe au niveau de la membrane plasmique, qui commencent à l'endroit où le stimulus se produit. Chacune de ces ondes correspond à un potentiel d'action.

En histoire grecque, l'axone était une sorte de pyramide à trois ou quatre pans mobiles autour d'un axe vertical.

Voir les synonymes de axone.
Revoir la définition axone ... La définition AXONE a été vue 5306 fois. Publié le 20/09/2008. Modifié le .