L'aquariophilie pour des aquariums modernes

Définition de pathologie

Que signifie pathologie ?

Définition simple: En biologie, la pathologie est une discipline scientifique, branche de la biologie, qui étudie les altérations morphologiques et fonctionnelles qui constituent les maladies, les causes qui les produisent, les symptômes et les signes par lesquels elles se manifestent chez les êtres vivants.

Définition pathologie:

La pathologie est la science qui a pour objet l'étude des maladies et qui en recherche les causes (étiologie, agents pathogènes), les symptômes et leur évolution. La pathologie est une branche de la biologie et de la médecine principalement consacrée à l'analyse et l'étude des organes, des tissus et des fluides corporels, dans le but de diagnostiquer des maladies.

En médecine, elle implique à la fois la science fondamentale et la pratique clinique, et est consacrée à l'étude des changements structurels et fonctionnels dans les cellules, les tissus et les organes qui sont ou peuvent être sujets à la maladie.

Selon les domaines spécifiques d'étude pathologique, elle prend le nom de: cytopathologie, neuropathologie, physiopathologie, phytopathologie, psychopathologie, sociopathologie...


Variations:

Dans les pays anglo-saxons, la pathologie désigne les services de diagnostic en laboratoire hospitalier (pathologie clinique) et l'anatomie pathologique.

La prémisse épistémologique du concept de maladie est que dans les altérations de l'état de bien-être des personnes, il existe des situations récurrentes susceptibles d'être abstraites par l'individu dans lequel elles se manifestent et d'être étudiées comme entités dotées de leurs propres attributs: les maladies. Parmi les maladies, il est possible d'étudier à la fois les anomalies granulaires individuelles de la norme et les combinaisons de ces altérations dans les cadres nosologiques (les maladies réelles).

L'étude de la classification d'une maladie implique la compréhension de ses bases physiopathologiques et étiopathogéniques et de son épidémiologie.

C'est aussi l'ensemble des manifestations pathologiques d'une maladie, les effets morbides qu'elle entraîne. Voir aussi la pathogénicité.


Médecine:

La pathologie humaine est une spécialité médicale.

Un abus de langage relativement récent et populaire consiste à faire du mot « pathologie » un synonyme du mot « maladie » (il s'agit probablement du calque d'un usage très courant en langue anglaise). Il est dit par exemple, à tort « Ce patient a une “pathologie rare” », ou « pathologie professionnelle » au lieu de « maladie professionnelle ». Cet usage fautif d'un mot semblant savant se retrouve lorsque l'on parle de problématique au lieu de problème par exemple.

La pathologie humaine est divisée en deux grandes sous-spécialités:l'anatomie pathologique est l'étude de la morphologie des maladies par l'examen macroscopique (macroscopie) ou l'examen microscopique (microscopie). Il s'agit principalement de l'étude des lésions, macroscopiques ou microscopiques créées par les maladies et les phénomènes pathologiques;la pathologie clinique a pour but d'analyser des liquides biologiques, plus rarement des prélèvements tissulaires (biopsies, pièces opératoires) sous formes d'extraits, filtrats ou broyats, dans le but d'identifier l'étiologie d'une maladie qu'elle soit tumorale, inflammatoire ou infectieuse (diagnostic), voire de caractériser son pronostic.

Psychologie:

En psychologie, l'étude du pathologique relève de la psychopathologie. La distinction entre normal et pathologique a fait l'objet de nombreuses discussions, tant la frontière entre les deux est parfois difficile à définir. Les deux principaux systèmes de classification des troubles mentaux pour les personnes de tous âges sont le CIM-10 (système international de classification des maladies publié par l'Organisation Mondiale de la Santé) et le Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux et des troubles du comportement (DSM) publié et régulièrement actualisé, par l'American Psychological Association (APA).

En psychopathologie de l'enfant et de l'adolescent, un comportement est considéré comme pathologique lorsqu'il remplit un ou plusieurs des critères suivants:excès ou insuffisance du comportement évalué par comparaison aux enfants ou adolescents du même âge. Ce critère n'est pas suffisant. Par exemple une intelligence supérieure ne relève pas du pathologique.enfreinte aux normes familiales, culturelles et sociales. Ce critère est également insuffisant car le niveau de tolérance des comportements varie selon les familles et les milieux.retard ou décalage développemental. Un comportement est anormal s'il entrave le développement de l'enfant en l'empêchant d'acquérir des compétences affectives, sociales et instrumentales.entrave au fonctionnement adaptatif. Cet élément est très important. Il s'agit de comportements qui perturbent le cours habituel du développement et entraînent une souffrance pour le jeune (et très souvent pour son entourage). Ces deux derniers critères sont également insuffisants, puisqu'il est possible qu'un enfant "sage" réponde aux attentes des adultes et de ses pairs mais soit malgré tout dans une situation pathologique (parce qu'il n'est pas capable de s'affirmer par exemple).
En pratique cependant, la distinction entre normal et pathologique est souvent difficile à établir. Les diagnostics s'appuient sur plusieurs entretiens, examens ou tests psychologiques et / ou échelles de comportements qui évaluent non seulement la catégorie pathologique mais également sa nature précise et son intensité. Malgré cela, il existe toujours une part de jugement social et de valeur (familiale, sociale, culturelle) dans l'évaluation du normal et du pathologique

Voir les synonymes de pathologie.
Revoir la définition pathologie ... La définition PATHOLOGIE a été vue 8716 fois. Publié le 10/01/2008. Modifié le .