L'aquariophilie pour des aquariums modernes

Définition de mucilage

Que signifie mucilage ?

Définition mucilage:

Le mucilage est une substance gluante polyosidique, parfois liée à des protéines, de consistance généralement onctueuse ou gélatineuse. Certains mucilages sont des gélifiants. La production de mucilage est essentiellement assurée par les plantes, dont une carnivore comme les plantes carnivores, les succulente.html" class=mot>plantes succulentes (cactus inclus), et les algues laminaires, mais des micro-organismes produisent des substances mucilagineuses.

Une plante carnivore comme la drosera du Cap produit du mucilage:
Du mucilage produit par une plante carnivore
Le mucilage de certaines plantes carnivores se situe aux extrémités, formant des gouttelettes collantes destinées à engluer les insectes capturés par cette substance. Le mucilage est amené par les canaux-a-mucilage.html" class=mot>canaux à mucilage.

Dans le cas des gélifiants, le mucilage est une substance glucidique d'origine végétale ayant la propriété de gonfler dans l'eau et de former des gels. Une cellule de mucilage est collante.


Les utilisations du mucilage:

Le mucilage est comestible, utilisé en médecine, car il a la propriété de soulager les irritations des muqueuses en formant un film protecteur. Traditionnellement, les guimauves ont été fabriquées à partir de l'extrait de la racine mucilagineuse de la guimauve Althaea officinalis comme un médicament contre la toux. L'écorce interne de l'orme Ulmus rubra, un arbre nord-américain, a longtemps été utilisé comme un émollient et est encore produit commercialement à cette fin.

Du mucilage mélangé avec de l'eau est utilisée à la place de la colle, en particulier pour le collage de papier tels que des étiquettes, des timbres-poste, et les volets d'enveloppes.


Les relations avec l'Homme:

Les mucilages des algues ne sont pas digérés par l'Homme. C'est la raison pour laquelle elles sont utilisées comme "fibres" en diététique, au même titre que la cellulose des salades que nous consommons. En outre, ils possèdent la propriété d'absorber beaucoup d'eau et, tout en conférant une texture onctueuse aux aliments, ils calment la faim en remplissant l'estomac par leur volume sans posséder de valeur nutritive. Ils sont donc très utilisés dans les produits "allégés".

Directement en rapport, voir une cellule sécrétrice de mucilage ou les corps sécréteurs de mucilages. Voir aussi agar, carraghénane et alginates.

Voir les synonymes de mucilage.
Revoir la définition mucilage ... La définition MUCILAGE a été vue 8046 fois. Publié le 14/10/2007. Modifié le .
Commentaires (via Disqus):