L'aquariophilie pour des aquariums modernes

Liste taxonomique des genres de la famille Poeciliidae

La famille Poeciliidae (Poeciliidés) est intégrée dans l'ordre Cyprinodontiformes (Cyprinodontiformes), et dans la classe Actinopterygii (Actinoptérygiens).
Classe : Actinopterygii
    Ordre : Cyprinodontiformes

     

Famille : Poeciliidae

vignette espèce de PoeciliidaeLes poissons Poeciliidés de la famille Poeciliidae regroupent des espèces d'eau douce de l'ordre des Cyprinodontiformes, au mode de reproduction ovovivipare. Les espèces de Poeciliidae comprennent des poissons d'aquarium bien connus, tels que les guppys, mollys, gambusies, et xiphos. La distribution originale de la famille a été le Sud des États-Unis jusqu'au Nord de Rio de la Plata, en Argentine et en Afrique, y compris Madagascar. La famille compte une vingtaine de genres.

Cependant, en raison de la libération de spécimens d'aquarium et l'utilisation répandue des espèces des genres Poecilia et Gambusia pour lutter contre les moustiques (leurs larves), les poeciliidés peuvent aujourd'hui être trouvés dans toutes les régions tropicales et subtropicales du monde. Des gambusies sont présentes en France. Certaines espèces sont très répandues à Madagascar. Les espèces rejetées dans la nature ont souvent des effets négatifs sur les poissons indigènes

La plupart des espèces vivent en eau douce (neutre à basique, mais parfois acide), en biotope aquatique souvent densément végétalisé, mais certaines sont tolérantes à l'eau saumâtre. La longueur maximale de la famille est d'environ 10 cm; chez la plupart des espèces, les femelles sont plus grandes que les mâles. Le régime alimentaire des poeciliidés est principalement insectivore, mais beaucoup sont omnivores, consommant tant de petits crustacés (daphnies, moinas, copépodes, larves de crevettes...) que des algues.

Bien que toute la famille Poeciliidae est connu comme des vivipares, certaines espèces sont des diffuseurs d'oeufs avec une fécondation externe. Toutes les espèces africaines sont pondeuses, et (à l'exception des membres du genre Tomeurus) toutes les espèces américaines sont ovovivpares. Parmi les trois sous-familles composant la famille, Aplocheilichthyinae est limité à l'Afrique, Poeciliinae est principalement des Amériques (la seule exception est l'Africain Rhexipanchax), et Procatopodinae est principalement d'Afrique (avec Fluviphylax et Pseudopoecilia en exceptions de l'Amérique du Sud). Cette répartition suggère que les Poeciliidae sont apparus avant la séparation entre l'Afrique et l'Amérique du Sud, il y a 100 millions d'années et que les populations vivantes ont ensuite évolué en Amérique du Sud. Les poeciliidés ont colonisé l'Amérique du Nord à travers les Antilles alors qu'ils étaient connectés il y a 44 millions d' années. Les Poeciliidé se sont ensuite déplacés vers l'Amérique centrale par le pont terrestre Aves sur la plaque Caraïbe. Lorsque l'Amérique du Sud s'est connectée à l'Amérique centrale, il y a trois millions d'années, une certaine dispersion s'est produite au Sud, mais les espèces sud-américaines ne sont pas entrées en Amérique centrale.

Parmi les espèces vivantes, il existe des différences dans le mode et le degré d'aide que la femelle donne aux alevins (ou larves) en développement. De nombreux membres de la famille Poeciliidae sont considérés comme lécithotrophiques (dispositions relatives à la femelle, avec l'ovocyte ayant toutes les ressources dont il a besoin avant la fécondation, de sorte que l'oeuf est indépendant de la mère), mais d'autres sont matrotrophiques (littéralement "mère qui nourrit" : la femelle fournit la majorité des ressources à la progéniture en développement après la fécondation).

Un niveau élevé de matrotrophie permet au genre Poeciliopsis d'effectuer plusieurs couvées à différents stades de développement, un phénomène connu sous le nom superfétation. Comme l'espace pour le développement des embryons est limité, la viviparité réduit la taille des couvées. La superfétation peut compenser cette perte en gardant les embryons à divers stades et tailles pendant le développement.

Genres de la famille Poeciliidae, les Poeciliidés :

; ; , les gambusies, poissons-moustiques; ; ; ; , les micro-guppys; ; ; , les mollys, guppys; ; ; ; ; , les xiphophores;