L'aquariophilie pour des aquariums modernes

Groenlandia densa : Potamot dense, Potamogeton densus

Groenlandia densa : fiche plante aquatique pour plantation, culture, multiplication.

Description de Groenlandia densa, Potamot dense, Potamogeton densus:

Le potamot dense Groenlandia densa, anciennement Potamogeton densus, est une espèce de plante aquatique décrite à partir des régions boréales tempérées. L'épithète spécifique, densus donne une caractéristique de la plante, un feuillage dense. Cette espèce se rencontre dans les eaux stagnantes ou les cours d'eau à faible courant de l'Atlantique au centre de l'Europe.
Groenlandia densa
Groenlandia densa

Originaire d'Eurasie, l'espèce Groenlandia densa vit en immergée et sans feuilles flottantes. Ses feuilles étroites de 2-4 cm de long sur 2 de large opposées et légèrement ovales sont très décoratives mais cette espèce, qui végète l'hiver, est assez mal adaptée aux exigences des aquariophiles et reste peu courante dans le commerce. C'est dommage car c'est une très belle espèce !

Le potamot dense, P. densus est très délicate en aquarium:
Potamot dense, Potamogeton densus en aquarium
Initialement décrit sous le taxon Potamogeton densus en 1753 par Linné, le potamot dense sans feuille flottante a été reclassé dans le genre Groenlandia.

Cette espèce existe en Europe, en Afrique du Nord, au Moyen-Orient et dans le Caucase. Le potamot dense vit plus ou moins dans l'ensemble de l'Europe, de la Scandinavie vers le sud jusqu'à la péninsule ibérique et de l'est vers les États baltes et la Turquie européenne.

Fiche de culture de Groenlandia densa:

Comment planter, cultiver, entretenir, tailler, multiplier et propager Groenlandia densa (Potamot dense, Potamogeton densus)? Quel endroit choisir? Quelles autres plantes lui associer?

Plantation, culture, entretien, taille de Groenlandia densa:

Comment planter G. densa? Où, quand et comment démarrer la culture? Quel entretien effectuer et à quelle fréquence? Doit-on la tailler? Avec quelles autres plantes l'associer?Le potamot dense P. densus n'aime pas les températures élevées, une maintenance avec de la fraîcheur s'impose avec une température comprise entre 15 à 18 °C de préférence. En revanche, la demande en lumière est intense. Les autres paramètres physico-chimiques de l'eau ont une moindre importance, mais un pH légèrement basique avec une eau moyennement dure est préférable.

G. densa connaît ses meilleures croissances généralement dans des eaux peu profondes, claires et riches en bases, y compris les lacs et les rivières, mais plus souvent les cours d'eau, les canaux, les fossés et les étangs, en particulier les cours d'eau des cours d'eau calcaires. Dans tous les cas, il faut de l'eau fraîche!

Multiplication, propagation, division, bouturage de Groenlandia densa:

Comment multiplier la plante? Que faire pour la propager? Pourquoi préférer la diviser, la semer, la bouturer...? Quand et où le faire?La floraison s'étale de juin à septembre. Les fleurs sont groupées en épis sub-globuleux, portés par un pédoncule plus court que les feuilles. Le carpelle présente un bec court et recourbé. La multiplication par division fonctionne bien pour cette rhizomateuse.

Informations encyclopédiques (Potamot dense, Potamogeton densus):

Qu'est-ce que G. densa a de particulier? Y'a-t-il des utilisations spéciales?Cette espèce est considérée comme peu préoccupante en matière de conservation car, en dépit du déclin évident dans certaines parties de son aire de répartition, elle est encore répandue et abondante avec des populations apparemment stables dans le sud, en particulier la Méditerranée.

L'espèce est commune dans la région méditerranéenne, mais elle semble diminuer davantage vers le nord. Il est maintenant considéré comme éteint au Danemark et en Suède, et en Lituanie. Il est actuellement menacé en Serbie et en République tchèque où il subit des baisses significatives et survit dans une seule localité. Il a connu une baisse significative au Royaume-Uni. En Iran, le potamot dense est en voie de disparition.

Les causes comprennent l'urbanisation, l'eutrophisation et la sur-abstraction des ressources en eaux souterraines (aquifères) afin que le point où le débit dans les rivières devienne saisonnier, plutôt que permanent, se déplace en aval. Il semble également être menacé en Iran, en raison de sa portée très limitée et, d'autre part, sa dépendance à l'égard d'un habitat fragile.

Données scientifiques sur Groenlandia densa:

Classification et taxonomie de G. densa:
Classe :Liliopsida
Ordre :Najadales
Famille :Potamogetonaceae
Genre :Groenlandia
Espèce :densa
Rang :Espèce
Descripteur :Linné
Année description :1753
Nom scientifique :Groenlandia densa
Basionyme :Potamogeton densus
Synonymes :Buccaferrea densa, Potamogeton densus, Potamogeton exstipulatus, Potamogeton marinus, Potamogeton oppositifolius, Potamogeton pauciflorus, Potamogeton serratus, Potamogeton setaceus
Noms communs :(fr) Potamot dense, Potamogeton densus
(en) Opposite-leaved Pondweed
Statut de G. densa:
Statut de conservation :Préoccupation mineure (LC)
IUCN n° :164174
Origine géographique, abondance:
Habitat naturel :Europe, Asie du Nord
Continent d'origine :Eurasie (Europe, Asie)
Abondance :Rare
Maintenance de G. densa:
Maintenance :compliqué
Positionnement :Indifférent
Type :Tige
Croissance :Modérée
Éclairage :Très intense
Volume ou type :Bassin de jardin, étang, mer, océan, la nature!
Taille :30 à 40 cm
pH de l'eau :7,0 à 8,0
Dureté de l'eau :5 à 15 °GH
Température :13 à 23 °C
Auteur: anemone-clown, dernière modification le , publié le 11/08/2007. 6887 lectures.
Commentaires (via Disqus):