L'aquariophilie pour des aquariums modernes

Définition de rizière

Que signifie rizière ?

Définition rizière:

Une rizière est le lieu de culture du riz, un champ arable entourés de diguettes dans lesquelles de l'eau peut être maintenue pour la culture de riz ou d'une autre plante agricole. Une rizière sèche n'est pas irriguée, contrairement à une rizière humide qui dispose d'un système d'irrigation.

Une rizière découpée en parcelle:
Une rizière
Une rizière inondée en eau peu profonde, avec plusieurs parcelles séparées par des diguettes, rend la culture de plusieurs variétés de riz possible.

Une rizière est une parcelle inondée de terres arables utilisée pour cultiver du riz semi-aquatique, entourée de digues ou entourée de petites coulées de boue pour la culture du riz. Les champs sont disposés en terrasses, le cas échéant dans un paysage vallonné. Parce que le riz pousse dans l'eau, la gestion de l'eau est très importante. Les rizières sont constamment sous l'eau jusqu'à ce que le riz soit mûr et puisse être récolté. Un avantage supplémentaire de la culture immergée est le contrôle des mauvaises herbes.

La principale espèce de riz cultivé est Oryza sativa (espèce cultigène). Le riz, une céréale, n'est pas à l'origine une plante aquatique, mais s'est adapté à l'inondation des champs pendant des milliers d'années grâce à l'agriculture et à la sélection naturelle (phénotypes). De nombreuses mauvaises herbes et parasites du sol sont empêchés de croissance par l'inondation de la terre, ce qui est la principale raison de l'utilisation de l'eau dans la riziculture.

Il existe quatre types de rizières:les rizières qui dépendent de l'eau de pluie,les rizières qui peuvent être irriguées,les rizières de marais,les rizières d'eau profonde.
Cette gestion de l'eau sert non seulement à irriguer la terre au bon moment, mais empêche également l'érosion. 80% des rizières mondiales sont produites en riziculture humide, même si des rizières de riz sec sont exploitées dans les régions à faible pluviométrie ou dans les montagnes à forte humidité. La culture de riz au sec est complexe car la croissance des mauvaises herbes n'est pas inhibée par l'eau. Le riz sec est une sous-espèce de riz: Oryza sativa japonica.

Le poisson est souvent gardé dans l'eau. Le poisson sert non seulement de nourriture, mais aussi de contrôle des moustiques (paludisme). Le grand désavantage de ce paysage aquatique est qu'il ne peut garder que peu ou pas de bétail, tout au plus des buffles d'eau pour que les paysans les plus riches labourent la terre. C'est pourquoi ils utilisent aussi beaucoup d'engrais artificiels.

Voir les synonymes de rizière.
Revoir la définition rizière ... La définition RIZIERE a été vue 26412 fois. Publié le 09/01/2010. Modifié le .
Commentaires (via Disqus):