L'aquariophilie pour des aquariums modernes

Cryptocoryne crispatula var. tonkinensis

Cryptocoryne crispatula var. tonkinensis : fiche plante aquatique pour plantation, culture, multiplication.

Description de Cryptocoryne crispatula var. tonkinensis:

Préalablement décrite sous le nom d'espèce Cryptocoryne tonkinensis en 1941 par François Gagnepain (1866-1952) dans une publication intitulée "Notulae Systematicae. herbier du Muséum de Paris. Phanérogramie. Paris" provient de l'ancienne Indochine (désormais Vietnam) depuis l'ancienne province du Tonkin (une chanson a mis à l'honneur les tonkinois et les tonkinoises...:D ).
Cryptocoryne crispatula var. tonkinensis
Cryptocoryne crispatula var. tonkinensis

Toutefois, lors d'une révision complète du genre en 1991, Niels Henning Günther Jacobsen (1941-) a reclassé tonkinensis en variété donnant ainsi le véritable taxon actuel de Cryptocoryne crispatula var. tonkinensis.

Cette espèce du nord du pays depuis l'ancienne province du Tonkin est importée en provenance de Thaïlande, assez souvent, mais personne ne sait exactement où elle se développe (à l'exception de l'exportateur, bien sûr...) et il n'y a pas de données récentes concernant son habitat. N'y a-t-il des dossiers sur la culture Cryptocoryne crispatula var. tonkinensis en aquaculture? Cette espèce est caractérisée par des feuilles plus ou moins étroites, lisses, et douces au toucher. Tant en culture submergée et qu'en élevage émergé, il n'est pas facile de cultiver cette espèce. Rarement disponible, on voit surtout des spécimens d'herbier, recueillies par Balansa au Vietnam; l'habitat serait situé près de Bavi sur la rivière Bâ, mais il y a un doute sur le fait que ce lieu existe encore.

Dans tous les cas, si vous obtenez (miraculeusement) cette Cryptocoryne crispatula var. tonkinensis, il faudra un éclairage puissant, une eau légèrement acide et relativement douce, et indispensablement enrichir en fer chélate tout en conservant une eau exempte de nitrate et sans trace de phosphate car les algues épibiontes auraient tôt fait de conquérir les feuilles fragiles de cette cryptocoryne.

Ces plantes peuvent avoir un rythme saisonnier (voir aussi Cryptocoryne crispatula var. sinensis), de plus en plus immergés dans la rivière durant le rythme des niveaux de hautes eaux et de sécheresse sur les berges au niveau bas pendant des mois durant. La plante fleurit et survit avec de nouvelles petites feuilles. La collection "Balansa" a été créée entre Novembre et Février, la période sèche au Tonkin. On ne sait pas comment les plantes sont dans un état immergé.

Données scientifiques sur Cryptocoryne crispatula var. tonkinensis:

Classification et taxonomie de C. crispatula var. tonkinensis:
Classe :Liliopsida
Ordre :Alismatales
Famille :Araceae
Sous-famille :Aroideae
Tribu :Cryptocoryneae
Genre :Cryptocoryne
Espèce :crispatula
Variété :tonkinensis
Rang :Variété
Descripteur :(Gagnepain) N. Jacobsen
Année description :1991
Nom scientifique :Cryptocoryne crispatula var. tonkinensis
Origine géographique, abondance:
Habitat naturel :Vietnam
Continent d'origine :Asie
Abondance :Rare
Maintenance de C. crispatula var. tonkinensis:
Maintenance :facile
Positionnement :Indifférent
Type :Rhizome
Croissance :Lente
Éclairage :Intense
Volume ou type :Mini-aquarium
Taille :20 à 30 cm
pH de l'eau :6,0 à 7,5
Dureté de l'eau :1 à 10 °GH
Auteur: wistiti57, dernière modification le , publié le 11/08/2010. 4138 lectures.
Commentaires (via Disqus):