L'aquariophilie pour des aquariums modernes

Définition de sédiment

Que signifie sédiment ?

Définition simple: En géologie, un sédiment est une accumulation par dépôt de particules de taille variable ayant subi, indépendamment les unes des autres un transport, ou provenant de la précipitation des minéraux d'un liquide. Les structures sédimentaires et la sédimentations sont étudiées en sédimentologie.

Définition sédiment:

Le sédiment est une matière solide accumulée sur la terre de surface, la lithosphère, provenant des actions des phénomènes et des processus agissant dans l'atmosphère, l'hydrosphère et de la biosphère tels que les vents, les variations de la température, les précipitations météorologiques, l'eau de ruissellement de surface ou souterrain, des déplacements massifs de l'eau dans l'environnement marin ou lacustre, les stocks d'agents chimiques, les actions des organismes vivants. La sédimentologie étudie toutes les interactions entres la structure intrinsèque du sédiment (poids et composition notamment) et les effets de la sédimentation.

Des sédiments alluvionnaires:
Des sédiments, sous forme d'alluvions
Un sédiment est une matière particulaire solide, minérale et organique, qui se dépose au fond de l'eau, par sédimentation, quand les conditions hydrologiques ne la maintiennent plus en suspension dans la couche d'eau. Les alluvions, les limons, etc., sont des sédiments.

Les sédiments peuvent rester stables pendant de longues périodes, des millions d'années pour consolider les roches. Ils peuvent aussi être déplacés par des forces naturelles telles que le vent ou le ruissellement de l'eau, soit sur la surface, immédiatement après les pluies, ou transportés par les cours d'eau. Ce mouvement des sédiments est connu comme l'érosion , l'érosion éolienne dans le premier cas, ou la dégradation des sols et l'érosion fluviale dans le second cas. Les sédiments fluviaux prennent la forme d'alluvions, de diluvions, de sables, de graviers...

Les matériaux sédimentaires, consistant en une accumulation de dépôt de particules de taille variable proviennent généralement de la précipitation des minéraux d'un liquide, ou ils proviennent soit de l'érosion de roches anciennes, soit résultent d'une activité biologique (accumulation de coquilles). Après avoir été transportés et déposés, les sédiments gorgés d'eau subissent des transformations ou diagenèses, sous l'effet du poids des épaisseurs accumulées au dessus, ils perdent alors leur eau, les particules se lient entre elles, le sédiment meuble devient une roche sédimentaire dure. Voir fossile.

Le transport fluvial peut conduire à des dépôts importants de sédiments. Par exemple dans les terrasses fluviales et terrestres où les graviers s'accumulent: ils sont une importante source de matières premières pour les carrières de gravier.

Un pédosédiment, pour lequel on trouve aussi l'écriture pédo-sédiment et celle de pedo-sediment en anglais, est un matériau sédimentaire qui a été transporté par l'eau ou le vent, en général sur des distances courtes, et qui a conservé la plupart de ses caractères pédologiques, en particulier sa couleur, mais qui a perdu son agrégation en général.

Voir les synonymes de sédiment.
Revoir la définition sédiment ... La définition SEDIMENT a été vue 28657 fois. Publié le 04/11/2009. Modifié le .
Commentaires (via Disqus):