L'aquariophilie pour des aquariums modernes

Définition de thorax

Que signifie thorax ?

Définition simple: Le thorax est la poitrine humaine, ou la division du corps d'un animal vertébré ou d'arthropodes invertébrés (insectes) qui se trouve entre la tête et l'abdomen. Chez l'Homme, il sépare le cou de l'abdomen avec la cage thoracique (torse); chez les crustacés et araignées, il s'appelle le céphalothorax.

Définition thorax:

Le thorax existe à la fois chez les animaux vertébrés et chez les invertébrés arthropodes. Chez les mammifères, dont l'être humain, et autres quadrupèdes, le thorax se situe entre le cou et l'abdomen, accueillant principalement le coeur et les poumons dans la cage thoracique.

Chez les arthropodes, le thorax est la partie antérieur du corps, situé juste derrière la tête, et en avant de l'abdomen. Chez les insectes, le thorax supporte les trois paires de pattes et les ailes (s'il y en a). Chez les crustacés et les arachnides, le thorax est fusionné avec le céphalon (tête) et forme le céphalothorax.

Les thorax d'un homme et d'un insecte:
Les thorax (et abdomens) d'un Homme et d'un insecte
Le thorax d'un Homme et d'une fourmi sont tout à fait comparables anatomiquement et fonctionnellement.


Chez l'être humain:

Le thorax, ou la poitrine, est une région du corps située entre le cou et l'abdomen. Généralement, avec le terme thorax, toute la zone est anatomiquement identifiée, alors qu'avec la poitrine, au niveau familier, il est plus communément défini non pas la cavité thoracique, mais la surface thoracique. Il est principalement protégé et soutenu par la cage thoracique, la colonne vertébrale et la ceinture scapulaire.

Le thorax humain:
Le thorax humain et la cage thoracique
Le thorax humain est limité entre les lignes cervico-thoraciques et thoraco-abdominales.

La limite supérieure du thorax est décrite par une ligne imaginaire, appelée ligne cervico-thoracique, qui, chez l'Homme, provient de l'incision jugulaire du sternum, continue le long du bord supérieur des clavicules jusqu'à l'acromion de l'omoplate et continue jusqu'au processus épineux de la 7e vertèbre cervicale. La limite inférieure est délimitée à partir de la ligne thoraco-abdominale qui provient du sternum, elle continue le long de la marge inférieure de la 12e côte jusqu'à l'apophyse épineuse de la vertèbre 12 thoracique.

La cavité thoracique contient des organes et structures appartenant à différents appareils et systèmes:Système circulatoire: c½ur et gros vaisseaux (aorte, artère pulmonaire et ses branches, veine cave supérieure et inférieure, veines pulmonaires) veines azygos et veines hémi-azygos.Système lymphatique: canal thoracique.système respiratoire: trachée, bronches et poumons.système digestif: oesophage.Système nerveux: nerf vague.Système endocrinien: thymus.Extérieurement à la cavité: des appendices cutanés et les seins.
La vascularisation de la peau du thorax est assurée par des vaisseaux cutanés directs et par des vaisseaux musculo-cutanés perforants qui pénètrent dans les muscles principaux du thorax tels que le muscle pectoral et les muscles intercostaux, ainsi que d'autres muscles adjacents tels que le trapèze et le grand dorsal.

L'angle du sternum chez l'homme est égal à celui de la 2e côte. La pointe cartilagineuse de la 11e côte peut être sentie sur le côté, la 12e côte sur le dos. L'angle inférieur de l'omoplate se situe au niveau de la 7e côte et du 7e espace intercostal.

A l'intérieur du thorax (intrathoracique) se trouve la cavité thoracique qui est divisée par un septum (le médiastin) en deux cavités pleurales.


Chez les autres vertébrés:

Le thorax des vertébrés est dans l'anatomie une section du tronc. La paroi du thorax est formée par la colonne thoracique, le sternum et les côtes (thorax osseux) ainsi que par la musculature. Il entoure la cavité thoracique et, en raison de la forme du dôme du diaphragme, la partie supérieure (chez les animaux quadrupèdes) de la cavité abdominale. Les muscles respiratoires, qui s'attachent au thorax à l'extérieur et à l'intérieur, permettent la respiration aux vertébrés terrestres.

Les vertèbres thoraciques sont également distinguées chez les oiseaux, mais pas chez les reptiles.


Chez les invertébrés:

Le thorax des arthropodes est le tagme (ou tagma) ou région du corps située entre la tête et l'abdomen. Le terme est appliqué aux crustacés et aux insectes, bien qu'ils ne soient pas des tagmes homologues. Fréquemment, la tête et le thorax fusionnent partiellement ou totalement pour former le céphalothorax, comme cela arrive chez beaucoup de crustacés et de chélicérates; chez ceux-ci, le terme approprié pour désigner le thorax stricto-sensu est le prosome (ou prosoma). Les myriapodes possèdent le corps divisé dans la tête et le tronc, de sorte qu'ils n'ont pas de thorax différencié.


Chez les insectes (hexapodes):

Chez les hexapodes comme les insectes, le thorax des insectes est composé de trois métamères ou segments (tergites), appelés prothorax (premier segment), mésothorax (deuxième segment) et métathorax (troisième segment); dans celui-ci, trois paires de pattes (une dans chaque segment) et deux paires d'ailes (mésothorax et métathorax) sont insérées. Le thorax des insectes est entièrement consacré à la locomotion (terrestre ou aérienne), généralement rempli de muscles.

Le thorax d'une guêpe:
Thorax d'une guêpe
Le thorax d'un insecte apocrite comme une guêpe est parfois relié à l'abdomen par un pétiole (l'aspect taille de guêpe). Le thorax est le support des pattes avants (9), des pattes du milieu (10) et des pattes arrières (11), en plus des ailes (20 et 21).

Chaque segment est composé de quatre groupes de plaques appelées sclérites, le dorsal est appelé notum, le ventral est le sternum et les deux latéraux forment la pleuron. En combinaison avec les trois parties thoraciques, il y a 9 sclérites:prothorax: pronotum (ou prescutum), prosternum et propleuron;mésothorax: mésonotum (ou scutum), mésosternum, mésopleuron;métathorax: métanotum (ou scutellum), métasternum, métapleuron.
Dans la pupe de certains insectes, comme les moustiques, la tête et le thorax sont fondus formant le céphalotorax.

Chez les hyménoptères apocrites (abeilles, guêpes et fourmis), le premier segment de l'abdomen fusionné avec le thorax est appelé le propode (propodeum ou propodium); l'ensemble propode et thorax s'appelle le mésosome.

Sur les deux derniers segments, les insectes ailés ont leurs ailes gauche et droite. Les mouches et les moustiques (diptères) n'ont qu'une seule paire d'ailes sur le deuxième segment; chez ceux-ci, la deuxième paire d'ailes a été modifiée en haltères (d'insectes) et a une fonction d'équilibre et de stabilisation de vol.

On a trouvé des insectes fossiles qui semblaient avoir quelques ailes sur les trois segments thoraciques; Ce n'est plus le cas des insectes modernes.


Chez les crustacés et araignées:

Chez les décapodes comme les crustacés ou les octopodes comme les arachnides (chélicérates), le thorax est souvent indifférencié de la tête (céphalon) et s'appelle le céphalothorax.

Toutefois, la plupart des crustacés ont un thorax différencié, formé par un nombre variable de segments; ces segments sont appelés péréion. Fréquemment, un ou plusieurs segments du thorax fusionnent avec la tête; l'ensemble des segments thoraciques libres, non fondus à la tête, forment le péréion, supportant les péréiopodes (pattes). Seulement si tous les segments thoraciques sont libres, le thorax et la péréion sont des termes équivalents.

Le thorax des trilobites est divisé longitudinalement en une partie centrale, appelée lobe axial, flanquée de deux plèvres; transversalement, il est divisé en segments dont le nombre est variable selon l'espèce et l'âge du spécimen.

Voir les synonymes de thorax.
Revoir la définition thorax ... La définition THORAX a été vue 432 fois. Publié le 27/02/2018. Modifié le .