Suivez le portail aquariophile:

Définition de reproduction

Que signifie reproduction ?

Définition reproduction

La reproduction distingue la fonction par laquelle les êtres vivants se perpétuent grâce à des reproducteurs et un système reproductif. La production de nouveaux individus qui contiennent une certaine partie du matériel génétique hérité d'un ou plusieurs organismes parents est le processus physiologique de la reproduction. La reproduction est une caractéristique fondamentale de toute la vie évolutive car chaque organisme individuel n'existe qu'à la suite d'une reproduction. Il existe deux formes de reproduction : sexuée et asexuée.

Les oeufs (ici de poissons Corydoras) sont issus d'une reproduction entre mâle et femelle :
La reproduction d'animaux produit des oeufs
La reproduction chez les animaux vertébrés et invertébrés est le plus souvent sexuée, donnant lieu à la fécondation d'ovules par des spermatozoïdes conduisant à la production d'oeufs. Une reproduction est ainsi une fonction physiologique par laquelle les êtres vivants engendrent d'autres êtres vivants qui leur ressemblent. On distingue la reproduction asexuée (ou multiplication végétative ou agamie ou agamogenèse), sans intervention de cellules sexuelles, et la reproduction sexuée qui fait intervenir des cellules sexuelles appelées gamètes.

En botanique, le terme reproduction est généralement réservé à la reproduction sexuée qui implique les processus complémentaires de garnie et de réduction chromatique et donc, non seulement la formation d'un zygote mais la propagation par les spores réductionnelles et certaines autres spores nécessaires pour revenir à la génération gamétophytique comme les carpospores ou les conchospores, à l'exclusion des modes de multiplication dite végétative. Lorsque les plantes se multiplient par d'autres possibilités (clonage, bourgeonnement, division...), les termes de multiplication ou propagation sont préférés.

Il existe un large éventail de stratégies de reproduction employées par différentes espèces. Certains animaux, comme les humains, ne parviennent pas à maturité sexuelle pendant de nombreuses années après la naissance et même alors, produisent peu de petits. D'autres se reproduisent rapidement; mais, dans des circonstances normales, la plupart des descendants ne survivent pas à l'âge adulte. Par exemple, un lapin (maturité après 8 mois) peut produire 10-30 progénitures par an, et une mouche des fruits (maturité après 10-14 jours) peut produire jusqu'à 900 insectes par an. Ces deux stratégies principales sont connues sous le nom de K-sélection (peu de descendants) et R-sélection (de nombreux descendants). Quelle stratégie est favorisée par l'évolution dépend d'une variété de circonstances. Les animaux avec peu de petits peuvent consacrer davantage de ressources à les nourrir et à la protection de chaque progéniture individuelle, réduisant ainsi la nécessité d'avoir de nombreux descendants. D'autre part, les animaux avec de nombreux descendants peuvent consacrer moins de ressources à chaque progéniture individuelle; pour ces types d'animaux, il est fréquent que de nombreux descendants meurent peu après la naissance, mais suffisamment d'individus survivent généralement pour maintenir la population. Certains organismes tels que les abeilles et les mouches des fruits (drosophiles), ou encore des poissons comme les guppys, des crevettes comme la Red Cherry, conservent le sperme dans un organe appelé la spermathèque, augmentant ainsi la durée de leur fertilité.

Il existe encore d'autres cas reproductif avec la sémelparité et l'itéroparité. Des animaux polycycliques se reproduisent par intermittence tout au long de leur vie. Des organismes sémelpares ne se reproduisent qu'une seule fois dans leur vie, tels que les plantes annuelles (y compris toutes les cultures de céréales), et certaines espèces de saumon, araignée, le bambou... Souvent, ils meurent peu de temps après la reproduction. Les organismes itéropares produisent une progéniture dans les cycles successifs (par exemple, plante annuelle ou saisonnière), tels que les plantes vivaces. Les animaux itéropares survivent sur plusieurs saisons (ou état des changements périodiques).

Un stock de reproduction exprime que des spécimens ou des espèces, à l'état d'oeuf, larvaire, de juvéniles ou d'adultes, peuvent être (re)produits en captivité pour une première (et d'autres) génération, que ce soit pour l'élever en aquaculture ou pour la stocker en milieu sauvage pour y améliorer le stock.

Type : nom commun. Genre : féminin.
Traduction reproduction en anglais : reproduction.
Synonyme reproduction : multiplication, propagation.

Revoir la définition reproduction ... La définition REPRODUCTION a été vue 26631 fois. Publié le 04/10/2007. Modifié le .
Commentaires (via Disqus)