L'aquariophilie pour des aquariums modernes

Liste taxonomique des familles de l'ordre Equisetales

L'ordre Equisetales (Équisétales) fait partie de la classe Equisetopsida (Équisétophytes, Sphénophytes).
Classe : Equisetopsida

   

Ordre : Equisetales

vignette espèce de EquisetalesLes Équisétales sont des plantes ptéridophytes de l'ordre Equisetales communément appelées les prêles, tant en milieu aquatique comme la prêle aquatique, qu'en milieu terrestre, mais humide, comme la petite prêle. L'ordre, le seul ordre existant de la classe des Equisetopsida, ne contient qu'une seule famille encore valide, les Équisétacées.

Les plantes de l'ordre des Equisetales sont parmi les plus anciens organismes multicellulaires de la terre: la découverte des restes fossiles de certaines de ses espèces indique qu'il s'agissait de plantes déjà répandues à la fin du dévonien (395 - 345 millions d'années). Du point de vue phylogénétique, ce sont des plantes parmi les plus primitives des angiospermes; en effet, elles n'ont pas d'organes sexuels différents, elles se propagent et se reproduisent au moyen de spores.

L'élément le plus caractéristique des espèces de cet ordre est la présence, dans les parties fertiles, de "sporophylles" blindées ou bombardées qui portent différents sporanges (générateurs de spores) fixés dans la partie inférieure des "sporophylles" eux-mêmes. La structure caractéristique des tiges (morphologie commune à tous les Equisetopsida) est une suite articulée en noeud et entre-noeud, où un verticille de feuilles et branches peut être inséré à chaque noeud.

Une autre caractéristique importante peut être observée dans les sections transversales aux n½uds et entre - n½uds. Dans la section du n½ud la structure est typique du "siphonostèle" (du "siphon": une cavité plutôt évidente au milieu de la tige); tandis que dans la section internoeudale, il y a une structure "eustélique" (c'est-à-dire qu'une partie de la cavité centrale est interrompue en plusieurs points et un anneau de cavités mineures est créé tout autour de la cavité centrale).

La surface des entre-n½uds est également recouverte de plusieurs stries longitudinales qui sont décalées d'un n½ud à l'autre (ainsi les branches, photosynthétiques, vues d'en haut, sont également décalées, de sorte que chacun peut recevoir une partie de lumière).

La diffusion maximale et le développement des plantes de cet ordre étaient à l'époque du paléozoïque (période carbonifère) et ensuite rapidement éteint (en dehors du genre Equisetum). À cette époque, la propagation était mondiale et ces plantes colossales étaient partout dans des forêts marécageuses immenses dans les climats subtropicaux et tropicaux chauds et humides.

Familles de l'ordre Equisetales, les Équisétales :

, les Équisétacées;