L'aquariophilie pour des aquariums modernes

Liste taxonomique des ordres de la classe Polychaeta

Polychaeta : les Polychètes


vignette espèce de PolychaetaLes polychètes de la classe Polychaeta sont des vers annélides, généralement marins ou estuariens, divisés en deux groupes avec des espèces sédentaires sessiles, fixées au substrat, et des espèces errantes vagiles, capables de déplacements. Le clitellum est absent.

Chaque segment de corps d'un polychète a une paire de saillies charnues appelées parapodes qui portent de nombreux poils, appelés soies, qui sont faits de la chitine. En effet, les polychètes sont parfois appelés vers poilus. Plus de 10000 espèces sont décrites dans cette classe. Des représentants communs incluent les vers arénicoles et les néréis, des vers de sable.

Polychaeta, en tant que classe, contient des animaux robustes et très répandus, avec des espèces qui vivent dans les températures les plus froides de l'océan de la plaine abyssale, à des formes qui tolèrent les températures extrêmement élevées près des bouches hydrothermales. Les polychètes existent dans tous les océans de la Terre à toutes les profondeurs, avec des formes qui vivent comme plancton près de la surface, à un spécimen de 2 à 3 cm (encore non classé) observé par une sonde-robot océanique au plus profond endroit connu dans les océans. Seules 168 espèces (moins de 2% de tous les polychètes) sont connues dans les eaux douces.

Les polychètes sont des vers segmentés, de taille généralement inférieure à 10 cm de longueur, bien qu'allant à des extrêmes de 1 mm à 3 m. Ils peuvent parfois être de couleurs vives, et irisés ou même luminescents. Chaque segment porte une paire de pattes natatoires et des parapodes très vascularisés, qui sont utilisés pour le mouvement et, dans de nombreuses espèces, agissent comme surfaces respiratoires primaires du ver.

Cependant, les polychètes varient largement à partir de ce modèle généralisé et peuvent présenter une gamme de formes corporelles différentes. Les polychètes les plus courants sont ceux qui rampent sur le fond, comme les néréides, mais d'autres se sont adaptés à de nombreuses niche-ecologique.html" title="définition niche écologique" class=mot>niches écologiques différentes, y compris dans des trous-terriers, nageurs, pélagiques, vivant dans un tube (vers tubicoles), pratiquant parfois le commensalisme et le parasitisme, nécessitant diverses modifications à leurs structures corporelles. Certains sont urticants comme le ver de feu.

La tête, ou prostomium, est relativement bien développée, par rapport aux autres annélides. La bouche se trouve vers l'avant, qui se trouve donc sur la face inférieure de l'animal. La tête comprend normalement deux à quatre paires d'yeux, bien que certaines espèces sont aveugles. Ce sont des structures assez simples, capables de distinguer seulement la lumière et l'obscurité, bien que certaines espèces ont de grands yeux avec des lentilles qui peuvent être capables de vision plus sophistiquée. La tête comprend également une paire d'antennes, des palpes tentaculaires, et une paire de trous qui semblent être des chimiorécepteurs, lesquels aident le ver à chercher de la nourriture.

Ordres de la classe Polychaeta, les Polychètes :

; ; , les sabellidés;