L'aquariophilie pour des aquariums modernes

Description du genre Pterophyllum (poissons) et ses espèces

Le genre Pterophyllum (Scalaires):

vignette PterophyllumLe genre Pterophyllum décrit par Heckel en 1840, de la tribu Heroini, de la sous-famille Cichlasomatinae, des poissons, contient 3 espèces et variétés décrites dans le guide des espèces. Le nom vernaculaire français est Scalaires, Pterophyllum est un petit genre de poissons d'eau douce, des Cichlidés connus de la plupart des aquariophiles comme les scalaires ou poissons-anges d'eau douce (pour les différencier des poissons-anges marins). Le corps est gris argent avec des bandes noires et verticales et les espèces peuvent potentiellement atteindre 35 cm d'envergure.

Toutes les espèces de Pterophyllum proviennent du bassin de l'Amazone, du bassin de l'Orénoque et de divers cours d'eau du bouclier guyanais en Amérique du Sud tropicale.

Les trois espèces de Pterophyllum ont des formes extraordinaires pour des cichlidés, étant fortement comprimés latéralement, avec des corps ronds et une nageoire dorsale triangulaire allongée, de même pour la nageoire anale. Cette forme du corps leur permet de se cacher parmi les racines d'arbres et les plantes aquatiques, souvent sur une surface verticale. Les longues nageoires pelviennes transformées en filaments servent au thigmotactisme.

Les scalaires sauvages sont souvent rayés longitudinalement, une coloration qui leur fournit un bon camouflage dans leur environnement.

La différence entre les mâles et les femelles ne peut être observée, sauf lors du dépôt d'oeufs pour ces ovulipares. Les scalaires sont des poissons de banc qui vivent en troupe lâche dans leur milieu naturel. En aquarium, il est impératif de constituer un groupe de 5-6 poissons, tout comme pour leur homologues discus qui ont les mêmes exigences.

Une longueur d'aquarium d'au moins 1,20 m et une hauteur d'aquarium d'au moins 50 cm (et 60 cm est bien mieux!) doivent également être respectées avec un volume d'eau d'au moins 360 litres pour un groupe de 5.

Les illustrations suivantes traitent de la génétique des scalaires, une de mes précédentes marottes, abandonnée faute de place pour éle­ver l'abondante progéniture (avec les discus) et puis un passage vers l'aquariophilie marine. On donne ici des recettes pour obte­nir les différentes variétés commercialisées.

La génétique des scalaires en reproduction:
La génétique du scalaire
Par exemple, pour qu'une ponte fournisse 100 % de zebra, il faut croiser un parent zebra homozygote (= qui possède 2 gènes zebra) avec un parent sauvage. L'allèle zebra étant dominant sur le sauvage, tous les des­cendants seront hétérozygotes (possédant chacun 1 gène zebra et 1 gène sauvage) et de taille analogue aux alevins sauvages. Surtout ne pas utiliser un couple de zebras hétérozygotes car le résul­tat serait alors: 25 % de sauvage, 75 % de zebra dont 1/3 (25 % du total) d'homozygotes plus ou moins atteints de nanisme.


Le genre Pterophyllum appartient à la sous-famille Cichlasomatinae et la tribu Heroini. L'espèce type du genre est Pterophyllum scalare (Platax scalaris).

Liste des espèces des poissons Pterophyllum (Scalaires):

miniature Pterophyllum altum
;
Scalaire altum;
miniature Pterophyllum leopoldi
;
Scalaire de Léopold;
miniature Pterophyllum scalare
;
Scalaire;