L'aquariophilie pour des aquariums modernes

Définition de plante annuelle

Que signifie plante annuelle ?

Définition simple: Botaniquement, une plante annuelle est une plante qui germe, fleurit et succombe au cours d'une année. Les vraies annuelles ne survivent que d'année en année grâce à leurs semences (graines). Certaines plantes vivaces sont cultivées comme des annuelles par commodité quand elles ne résistent pas au climat hivernal local.

Définition plante annuelle:

Une plante annuelle complète son cycle végétatif en une seule année, sur une durée maximum de 12 mois. La germination depuis une graine, puis la croissance jusqu'à l'obtention de fleurs, et enfin le dépérissement avec la production de semences se fait en une année ou une saison. Une plante annuelle nécessite un réensemencement, généralement à chaque printemps.

La plante annuelle Gazania rigens:
La plante annuelle Gazania rigens
L'Astéracée Gazania rigens est une plante annuelle en Europe, mais plante bisanuelle ou vivace dans son pays d'origine, l'Afrique du du Sud.


Généralités et langage botanique:

Les plantes annuelles naissent, croissent et meurent toutes entières dans l'année. Quand les espèces passent l'hiver et durent deux ans, on les nomme bisannuelles (ou hapaxanthes). Une plante annuelle a pour antonyme une plante vivace ou pérenne. Parfois, en fonction de la zone climatique, certaines plantes vivaces peuvent être traitées comme des plantes annuelles, en raison des températures extrêmes de l'hiver ou l'été.

Certaines plantes sans graines peuvent aussi être considérées annuelles même si elles ne développent pas de fleur. Les plantes annuelles sont également appelées des thérophytes: seules les graines subsistent durant la plus mauvaise saison annuelle, généralement l'hiver. Aucune plante ligneuse (arbre, arbuste, arbrisseau) n'est annuelle mais les herbacées sont quasiment toutes des annuelles en climat tempéré. Les annuelles ont pour caractéristique notoire de ne pas former d'organes de persistance (ou de réserve) comme les rhizomes, les tubercules ou les bulbes. Le corps de la plante meurt complètement au bout de la période végétale.

Une plante pseudo-annuelle est une plante qui complète son cycle en une même saison, mais qui survit à l'hiver grâce à des bulbes, des tubercules, des cormes, etc. Une plante semi-annuelle précise et concerne le mode de vie de l'espèce semi-annuelle. Les plantes pluriannuelles (comme les agaves), au sens botanique, meurent après plusieurs années de croissance.

Une annuelle estivale est une plante monocarpique, dont le cycle entier de développement est terminé dans l'espace d'une période végétative. Une annuelle hivernale est plante monocarpique germant en automne et fleurissant au printemps suivant.

À noter que les vraies annuelles ne vivent pas plus d'un an si un évènement quelconque (météorologique) les empêchent de produire des graines.

En jardinage, horticulture et agriculture, l'aspect annuel se réfère souvent à une plante cultivée en plein air au printemps et en été et survivant juste pour une saison de croissance. Beaucoup de plantes alimentaires et d'herbes médicinales sont, ou sont cultivées comme, des annuelles, y compris presque toutes les céréales domestiques. Certaines vivaces et bisannuelles sont cultivées dans les jardins comme des annuelles pour plus de commodité, en particulier si elles ne sont pas considérés résistantes au froid pour le climat local.

En aquarium, de nombreuses plantes aquatiques du genre Aponogeton sont des fausses annuelles: un bulbe persiste pour faire renaître le plant après une période de dormance.

En 2008, la génétique moléculaire a permis de découvrir que l'inactivation de seulement deux gènes dans une espèce de plante annuelle conduit à la conversion en une plante vivace. Les chercheurs ont désactivé le "SOC1" et gènes "FUL" chez Arabidopsis thaliana, qui contrôlent le temps de floraison. Ce commutateur a établi des phénotypes communs dans les plantes vivaces, telles que la formation du bois.


Exemples de plantes annuelles:

Exemple de plante annuelle avec le tournesol dont la tête se dirige vers le soleil:
Une plante annuelle: le tournesol, une astéracée
Le tournesol est une plante annuelle qui aime le soleil pour son pseudanthium. Le tournesol n'est pas vivace car il meurt en hiver, il appartient donc au groupe des plantes annuelles.

La carotte, le céleri et le persil sont de véritables bisannuelles qui sont généralement cultivées en culture annuelle pour, respectivement, leurs racines comestibles, les pétioles et les feuilles. La tomate, la patate douce et le poivron sont des plantes vivaces tendres habituellement cultivées dans un mode de culture annuelle.

Des exemples de véritables annuelles comprennent le maïs, le tournesol, le blé, le riz, la laitue, les pois (et petits pois), la pastèque et les melons, les haricots, le zinnia, la pensée sauvage, les soucis (souci des champs, souci des jardins), les capucines, le chanvre

La pensée sauvage Viola tricolor est une plante annuelle:
La pensée sauvage est une plante annuelle
La plante annuelle Viola tricolor, la pensée sauvage, connaît un cycle de vie au printemps et été, et disparaît à l'automne.

Effectivement, chez les plantes annuelles, une distinction est faite entre les annuelles d'été qui germent, fleurissent, produisent des semences, et meurent durant les mois chauds de l'année, au printemps ou début de l'été et viennent à échéance à l'automne de la même année, des annuelles d'hiver qui, elles, germent en automne ou en hiver, passent l'hiver, puis fleurissent en hiver ou au printemps.


Importance écologique et économique:

Les plantes annuelles d'hiver sont importantes sur le plan écologique, car elles fournissent une couverture végétale qui empêche l'érosion du sol pendant l'hiver et au début du printemps lorsqu'aucune autre couverture n'existe et, de plus, elles fournissent une végétation fraîche pour les animaux et les oiseaux qui s'en nourrissent. Les annuelles d'hiver se développent généralement au ras du sol, où elles sont habituellement à l'abri des nuits les plus froides et de la couverture de neige, et font usage de périodes chaudes en hiver pour la croissance lorsque la neige fond. Certaines annuelles d'hiver communes comprennent le lamier, le mouron des oiseaux, et le cresson d'hiver. Bien qu'elles soient souvent considérées comme des mauvaises herbes dans les jardins, ce point de vue n'est pas toujours nécessaire, car la plupart d'entre-elles meurent lorsque la température du sol se réchauffe à nouveau au début de la fin du printemps lorsque les autres plantes sont encore en dormance et ne sont pas encore en feuillaison.

Même si elles ne sont pas en concurrence directe avec les plantes cultivées, parfois, les annuelles d'hiver sont considérées comme un parasite dans l'agriculture commerciale, car elles peuvent être des hôtes pour certains insectes ravageurs ou les maladies fongiques (charbonneuses Microbotryum sp.) qui attaquent les cultures étant cultivées. Ironie du sort, la propriété qui empêche le dessèchement du sol peut également être problématique pour l'agriculture commerciale.

Un cycle de graine à graine en une année peut se produire en aussi peu que un seul mois pour certaines espèces, pour la plupart dans les derniers mois d'été. Beaucoup d'oléagineux peuvent aller de la graine à la graine en environ cinq semaines en serre sous éclairage artificiel continu. Ce style de culture est souvent utilisé dans les salles de classe pour l'enseignement. Beaucoup d'annuelles du désert sont des thérophytes, car leur cycle de vie graine à graine est seulement de quelques semaines et elles passent le plus clair de l'année sous forme de graines à survivre dans des conditions sèches.


Résumé plante annuelle vs. vivace:

Les différences entres plantes annuelles et plantes vivaces:
scientifiquehorticolecaractéristiquesgroupe
sémelpare,
hapaxanthe,
monocarpique
annuelle
(un an)
Une seule période de végétation continue jusqu'à la floraison et la formation de graines, puis mort.herbacées
bisannuelle
(deux ans)
Deux périodes de végétation, séparées par une période froide ou sèche, jusqu'à la floraison et la formation de graines, puis mort.
pluriannuelle
(plusieurs années)
Plus de deux périodes de végétation, séparées par des périodes de froid ou de sécheresse, jusqu'à la floraison et la formation de semences, puis mort.vivaces ou ligneuses
itéropare,
pollacanthe,
polycarpique
vivace,
pérenne
Formation de fleurs et de graines multiples sans mort subséquente.
Il existe un cas particulier avec les "plantes d'un an" qui sont vivaces ou pérennes, mais pas rustiques, et donc, en climat tempéré, une seule période végétative existe.

Voir les synonymes de plante annuelle.
Revoir la définition plante annuelle ... La définition PLANTE ANNUELLE a été vue 109980 fois. Publié le 12/12/2008. Modifié le .
Commentaires (via Disqus):