L'aquariophilie pour des aquariums modernes

Définition de facteur limitant

Que signifie facteur limitant ?

Définition facteur limitant:

Un facteur limitant désigne un facteur écologique dont la carence entrave ou empêche un phénomène biologique ou la vie d'une espèce: selon la loi du minimum (établie par Justus von Liebig en 1840), lorsqu'un phénomène biologique dépend de plusieurs facteurs, si l'un d'eux est déficitaire, les autres facteurs sont ramenés à son niveau, affectant ainsi directement le facteur de croissance.

Un facteur limitant est donc un facteur écologique dont l'absence ou la faible intensité empêche la pleine croissance d'un organisme, d'une population. Un facteur de limitation limite la croissance ou le développement d'un organisme, de la population, ou d'un processus.

La sécheresse est une facteur limitant biotique:
Un facteur limitant: la sécheresse
La sécheresse est l'un des principaux facteurs limitants. Le manque d'eau (déficit hydrique) empêche les organismes végétaux de vivre. Comme les végétaux sont des producteurs primaires, toute la chaîne alimentaire est affectée.


En biologie:

Un facteur limitant , également connu sous le nom de limite de tolérance, est une ressource, une variable, un élément ou une condition d'un système qui, en raison de son caractère rare par rapport à d'autres facteurs, détermine et limite le développement et l'évolution d'un processus.

C'est un terme largement utilisé en chimie, en biologie, en écologie, en agriculture et en économie.

En biologie, un facteur limitant est une ressource ou un état ​​de l'environnement qui limite la croissance, l'abondance, la distribution, d'un organisme ou d'une population d'organismes dans un écosystème. Le concept de facteurs limitants est basé sur la loi de Liebig du minimum, ce qui indique que la croissance est contrôlée non pas par le montant total des ressources disponibles, mais par la ressource la plus rare. En d'autres termes, un facteur limitatif se présente dans le cas d'un changement dans le facteur de croissance, de la distribution ou de l'abondance d'un organisme, alors que les autres facteurs nécessaires à la vie des organismes sont valables ou optimaux. Les facteurs limitants peuvent être physiques ou biologiques.


En écologie:

Les facteurs limitants ne sont pas tous limités à la condition de l'espèce. Certains facteurs peuvent être augmentés ou réduits en fonction des circonstances. Un exemple de facteur limitant est la lumière du soleil dans la forêt tropicale, où la croissance est limitée à toutes les plantes dans les cycles circadiens sous plus ou moins de lumière, la photosynthèse étant ainsi affectée. Cela diminue un certain nombre de facteurs susceptibles d'influer sur un processus biologique, mais un seul est en effet à un seul endroit à une certaine heure. Cette reconnaissance qu'il y a toujours un seul facteur limitant est essentiel dans l'écologie, et le concept offre des parallèles dans de nombreux autres processus.

Le facteur limitant provoque également la concurrence entre les organismes de la même population d'une espèce. Par exemple, l'espace est un facteur limitant. Beaucoup de prédateurs et de proies ont besoin d'une certaine quantité d'espace entre eux afin de recevoir suffisamment de nourriture, d'eau ou autres besoins biologiques. S'il y a une trop importante population d'une espèce, ils entrent en compétition pour les besoins alimentaires. Cela impose donc qu'une partie de la population vienne à disparaître, soit par la faim, soit en quittant la zone par manque de nourriture dans l'espace disputés par les organismes.

La tolérance des espèces à différentes conditions ou niveaux de ressources varie. C'est-à-dire qu'il y a un facteur qui limite la croissance du nombre d'organismes dans une population. Certaines espèces ont une large tolérance à certains facteurs environnementaux (eurytopiques), avec une courbe de tolérance ouverte et une large gamme optimale, et peu de tolérance envers les autres (sténotopique). Les espèces qui sont eurytopiques contre de nombreux facteurs environnementaux sont appelées espèces cosmopolites. En outre, la croissance et la reproduction des espèces sont souvent réglementées par une seule ou quelques conditions ou ressources limitées.

Par exemple, les plantes ont besoin de lumière, d'éléments nutritifs du sol et d'eau. Dans les climats arides, la croissance des plantes est fortement corrélée aux précipitations; il y a assez de lumière, mais l'eau est le facteur limitant. Non seulement la rareté d'une ressource peut être limitante, mais aussi son excès (comme des inondations répétées ou longues).

Certains autres facteurs limitants dans la biologie sont météorologiques, par exemple la température ou un déficit hydrique.

Voir les synonymes de facteur limitant.
Revoir la définition facteur limitant ... La définition FACTEUR LIMITANT a été vue 36565 fois. Publié le 21/07/2008. Modifié le .
Commentaires (via Disqus):