L'aquariophilie pour des aquariums modernes

Définition de fongicide

Que signifie fongicide ?

Définition fongicide:

Un fongicide est un agent phytosanitaire toxique de protection fongique qui tue les moisissures nuisibles et les champignons parasites. Si le produit phytosanitaire se contente de limiter les parasites végétaux ou empêche seulement leur croissance, il est appelé un fongistatique.

Tout fongicide, un antifongique ou anti-mousse, aussi efficace soit-il, s'il est utilisé en excès peut causer des dommages physiologiques à la plante. Comme tout produit chimique, il doit être utilisé avec précaution pour éviter tout danger pour la santé humaine, les animaux et l'environnement.

Un bidon de Cresyl, un fongicide:
Un fongicide désinfectant, du Cresyl
Le produit Cresyl en bidon est un fongicide, alliant aussi des propriétés désinfectantes plus générales.

Généralités:

Ils sont appliqués par pulvérisation, pulvérisation, enduction ou fumigation des locaux. Pour les traitements d'autres matériaux tels que le bois, le papier, le cuir... ils sont appliqués par imprégnation ou coloration. Une autre façon de l'administrer est sous la forme de médicaments (ingérés ou appliqués), dans le traitement des maladies humaines ou animales.

La plupart des fongicides à usage agricole sont pulvérisés ou saupoudrés sur les graines, les feuilles ou les fruits pour prévenir la propagation de la rouille, de la brûlure, de la moisissure, de l'oïdium, du botrytis (qui provoque une pourriture), de la mérule... (maladies des plantes).

Trois maladies graves causées par des champignons peuvent être combattues aujourd'hui au moyen de fongicides: la rouille du blé, la brûlure du maïs et la maladie de la pomme de terre, qui ont causé la famine des années 1840 en Irlande.

Les fongicides peuvent être classés selon leur mode d'action, leur composition et leur domaine d'application. Ils peuvent être complétés par des algicides, des insecticides, des pesticides, des bactéricides comme autre traitement phytosanitaire (mais évidemment pas d'herbicides...).


Histoire:

L'un des fongicides les plus anciens est la bouillie bordelaise, qui est encore utilisée aujourd'hui. Ce fongicide à base de cuivre a été inventé en 1880 dans la région de Bordeaux en France. Plus tard, au début du 20e siècle, l'iodure de potassium l'utilisation a commencé; entre les années 1940 et le début des années 1950 ont émergé des traitements topiques avec une action principalement exfoliante et kératolytique et un faible pouvoir antifongique.

Dans les années suivantes, les fongicides ont été développés pour l'usage topique et systémique (tolnaftate, haloprogine, griseofulvine, imidazoles, inhibiteurs de la synthèse des pyrimidines et des polyènes). Dans les années 1990, les triazoles ont été incorporés, l'itraconazole étant le premier fongicide oral actif sur un large spectre de champignons. Au 21e siècle, la recherche se poursuit et de nouveaux agents apparaissent périodiquement, tels que le voriconazole, la caspofungine, etc.


Types de fongicides:

Selon leur mode d'action, il existe deux grands types de fongicides:Les fongicides protecteurs, également appelés fongicides de contact, sont appliqués avant l'arrivée des spores de champignons. Ils n'agissent qu'à la surface de la plante où le fongicide a été déposé et empêchent les sporanges de germer et de pénétrer dans les cellules. Par conséquent, il est recommandé de couvrir la majeure partie de la plante avec ce type de produits.Les fongicides éradicateurs, aussi appelés systémiques ou systématiques, sont appliqués au traitement de la plante déjà malade par les champignons. Ils sont absorbés par le feuillage ou les racines et sont mobilisés dans toute la plante. D'autres produits systémiques, connus sous le nom de fongicides translaminaires, ont la capacité de se déplacer du haut de la feuille vers le bas, mais pas de la feuille vers la feuille. Les fongicides systémiques affectent plusieurs étapes de la vie du champignon.
Selon le domaine d'application:Utilisation dans les revêtements de semences.Utilisation pour la désinfection du sol.Pour application sur les plantes.

Aujourd'hui:

Les fongicides d'aujourd'hui, beaucoup plus variés que ceux d'antan, sont utilisés de manière plus sélective, pour lutter contre des champignons spécifiques dans des plantes spécifiques. D'autres fongicides couramment utilisés sont les composés organiques du mercure, qui sont efficaces dans le traitement des graines avant le semis, et les dithiocarbamates, composés contenant du soufre, et sont appliqués à une grande variété de cultures, d'arbres et de plantes ornementales. Pour les plantes médicinales, un biofongicide est appliqué comme biocide respectant certaines normes biologiques de produit bio.

Ainsi, il existe également des fongicides biologiques, tels que l'huile de neem, qui est extraite du fruit de l'arbre margousier Azadirachta indica, et qui ne sont pas toxiques pour l'homme, ni pour les animaux et qui respectent certains insectes, puisqu'il s'agit également d'insecticide. Ou le champignon Trichoderma harzianum appliqué dans les traitements foliaires, dans les graines et le sol et qui joue un rôle d'inhibiteur de croissance pour d'autres champignons.

Voir les synonymes de fongicide.
Revoir la définition fongicide ... La définition FONGICIDE a été vue 10189 fois. Publié le 15/12/2007. Modifié le .
Commentaires (via Disqus):