Suivez le portail aquariophile:

Définition de bouturage

Que signifie bouturage ?

Définition bouturage

Le bouturage qualifie une forme de multiplication, dite végétative, d'une plante à partir d'un rameau, d'une feuille, d'un surgeon, pouvant être naturelle ou artificielle. La bouture est le résultat du bouturage. Le marcottage est une forme de bouturage en prélevant un rejet, un drageon. Le bouturage est la propagation d'un organisme par voie asexuée, au contraire de la reproduction sexuée faisant appel aux graines.

Bouturer une plante par coupe d'un segment :
Le bouturage d'une plante
Le bouturage d'une plante consiste à prélever une partie d'une plante-mère puis à repiquer ou replanter le morceau obtenu, la bouture. Le bouturage permet d'obtenir une plante-fille avec les mêmes caractéristiques génétiques que la plante-mère.

Il est possible de bouturer un organisme (plante ou corail) en prélevant une bout de tige, un morceau de rameau, une partie de bulbe, un bourgeon, ou même seulement une feuille. Lorsque le bouturage concerne le rhizome ou une racine, on parlera plutôt de division. Le bouturage implique des opérations d'élagage ou d'étêtage le plus souvent.

Le bouturage, avec le marcottage et la division, est une des principales méthodes de fractionnement pour une multiplication végétative.

Une greffe utilise une bouture qui est implantée sur un porte-greffe : la bouture prend le nom de greffon.

Le terme bouturage ne concerne pas seulement les végétaux mais aussi les coraux : voir le bouturage d'un corail.

Type : nom commun. Genre : masculin.
Traduction bouturage en anglais : propagation by cuttings.
Synonyme bouturage : marcottage, multiplication végétative, surgeonnage, fragmentation.

Revoir la définition bouturage ... La définition BOUTURAGE a été vue 4957 fois. Publié le 24/07/2011. Modifié le .
Commentaires (via Disqus)