Que signifie allélopathie ?

Définition allélopathie:

L'allélopathie qualifie un effet direct ou indirect d'un micro-organisme ou d'une plante sur un autre organisme par la libération de composés chimiques dans l'environnement. Pour montrer qu'un organisme exerce une action allélopathique phytotoxique envers un autre, plusieurs étapes sont nécessaires. Les plantes peuvent être des algues, des phanérogames, des plantes terrestres, des plantes aquatiques, mais un corail produit aussi des substances allélochimiques. L'allélopathie positive produit un effet bénéfique tandis que l'allélopathie négative produit un effet nuisible, sur la croissance, le développement, la reproduction.

Exemple d'allélopathie entre un arbre et la prairie:
Allélopathie d'un arbre envers de l'herbe
L'allélopathie est caractéristique de certaines plantes, comme un arbre qui entre en concurrence avec les herbes dont il diminue la photosynthèse et consomme des nutriments qui seraient utiles au végétal.

L'allélopathie est donc une interaction chimique à distance entre Végétaux, induite par la présence de métabolites. Ces derniers peuvent être synthétisés par les plantes vivantes ou être issus de la décomposition en détritus toxiques d'une plante morte. Il peut s'agir d'une relation d'entraide ou d'exclusion.

Les substances allélochimiques avec des effets allélopathiques négatifs sont une partie importante de la défense des plantes contre les herbivores.

En résumé, l'allélopathie est l'ensemble des interactions biochimiques directes ou indirectes, positives ou négatives d'un organisme sur un autre. Par exemple, la juglone (racines du Noyer, Juglans sp.) inhibant le développement de nombreuses espèces.

A lire: plantes aquatiques d'aquarium.

Synonyme de télétoxie, voir aussi les phytotoxicités.

Voir les synonymes de allélopathie.
Revoir la définition allélopathie ... La définition ALLELOPATHIE a été vue 15684 fois. Publié le 06/04/2009. Modifié le .
Discuter et poser des questions sur "allélopathie"? Voir le forum langage biologique.