Que signifie commensalisme ?

Définition commensalisme:

Le commensalisme, en écologie, consiste en une association d'espèces dont chaque individu est dit commensal. Mais cette commensalité n'est pas d'une nécessité vitale pour aucune d'entre elles. Cette association de deux organismes vivants au bénéfice de l'un et l'autre est donc aussi de l'inquilinisme.

Le rémora pratique le commensalisme avec un requin:
Un commensalisme entre des rémoras attachés à un requin
Le commensalisme, en biologie, est une forme de relations entre deux organismes d'espèces différentes où un organisme bénéficie de l'autre sans l'affecter.

Le commensal, l'espèce qui bénéficie de l'association, peut obtenir des éléments nutritifs, un abri, un soutien, ou la locomotion de l'espèce hôte, qui est sensiblement non affectée. La relation commensale a souvent lieu entre un hôte plus grand et un commensal plus petit; l'organisme hôte est non modifié, alors que les espèces commensales peuvent montrer une grande adaptation structurelle pour se conformer aux habitudes de l'hôte. Le commensalisme est parfois spécialisée comme la phorésie, l'inquilisme et la métabiose.


Différences entre commensalisme, mutualisme, amensalisme et parasitisme:

Le commensalisme se distingue du mutualisme dans lequel les deux organismes bénéficient les uns des autres, diffère de l'amensalisme où l'hôte est affecté mais réel préjudice, et le parasitisme où le commensal profite de l'autre qui est lésé.

La phorésie est un forme particulière de commensalisme ne concernant que le transport, principalement chez les arthropodes.

La métabiose est une dépendance plus indirecte, dans laquelle un organisme crée ou prépare un environnement approprié pour leur vie ou habitat.

La synanthropie est une relation commensale d'un animal avec l'Homme: les blattes, les pigeons, les souris et rats vivent auprès de l'Homme.

Pour les organismes commensaux, en biologie, la symbiose est un terme généraliste qui regroupe, sans les préciser, les différentes formes de relations de coopération, désignant à la fois le commensalisme, le mutualisme, l'amensalisme et le parasitisme.


Exemples de commensalismes:

Le rémora, associé aux requins, raies, grandes tortues marines et d'autres grands poissons, tout comme le poisson-pilote, se nourrit des restes des repas de leurs hôtes.

De nombreux oiseaux se nourrissent des insectes attirés et repoussés par les mammifères lors du pâturage: l'oiseau est alors un commensal de l'animal.

Voir les synonymes de commensalisme.
Revoir la définition commensalisme ... La définition COMMENSALISME a été vue 30225 fois. Publié le 18/11/2007. Modifié le .