L'aquariophilie pour des aquariums modernes

Hydroponie : explications

Que signifie hydroponie ?

Définition hydroponie:

L'hydroponie est une culture végétale hors-sol, et la culture hydroponique est un sous-ensemble de l'hydroculture. L'hydroponie est une méthode consistant à apporter aux plantes une solution nutritive, avec des minéraux dans l'eau douce, sans sol. Elle s'oppose à l'agriculture où les plantes sont cultivées en terre.

Les plantes terrestres peuvent être cultivées avec leurs racines dans la solution nutritive minérale uniquement ou dans un milieu inerte, comme le sable, la perlite, le gravier, la pouzzolane, les billes d'argile, la laine de roche, la laine perlon. Un dérivé de l'hydroponie est l'aquaponie, laquelle est de l'aquaculture hydroponique.

La salade est propice à l'hydroponie pour sa culture:
Hydroponie avec culture de salade
L'hydroponie est une méthode d'hydroculture propice aux laitues, oignons, radis... Cette culture de plantes est réalisée sans le support d'un sol.


La culture hydroponique:

L'hydroponie est une méthode utilisée pour cultiver des plantes à l'aide de solutions de minéraux plutôt que le sol agricole. Les racines reçoivent une solution nutritive dissoute et équilibrée dans l'eau avec tous les éléments chimiques essentiels pour le développement des plantes vertes qui peuvent se développer dans une solution minérale ou seulement dans un milieu inerte tel que du sable lavé, du gravier ou de la perlite, parmi beaucoup d'autres.

Une culture hydroponique de plants de tomates:
Une culture hydroponique de tomates
Les tomates sont des fruits qui se prêtent très bien à la culture hydroponique car elles ne requièrent pas de terre pour l'assimilation des éléments nutritifs du système racinaire.

Par définition, la culture hydroponique est un système de culture de plantes, l'hydroponie, dans lequel les racines de plantes, qui sont normalement cultivées en terre, sont immergées dans un liquide nutritif ou dans un substrat inerte irrigué par une solution nutritive. La rhizosphère devient aquatique mais la laïmosphère reste aérienne.

En aquaculture, cette technologie hydroponique devient l'aquaponie, et est utilisée pour traiter l'eau de systèmes de recyclage, l'azote et le phosphore résultant du métabolisme des poissons étant ainsi partiellement éliminés. Certaines exploitations piscicoles produisent avec leurs eaux usées des plantes comme produits secondaires, les éléments nutritifs issus de la pisciculture étant recyclés par ces plantes. Les sous-produits commercialisables le plus souvent obtenus sont des laitues, des choux et des tomates.


L'hydroculture:

Une hydroculture est synonyme d'une culture en mode hydroponique, et consiste donc en une culture hydroponique, c'est à dire la culture de végétaux sur un liquide mais sans sol. Elle se distingue avec l'aquaculture hydroponique qui une hydroponie exploitant des poissons.

Une hydroculture en ferme hydroponique:
Une hydroculture de choux en ferme hydroponique
Les fermes hydroponiques exploitent les cycles des éléments minéraux essentiels comme l'azote et le phosphore. L'hydroculture apporte tous les nutriments avec un courant d'eau peu profond.

L'hydroculture est un système en boucle fermée. Les plantes absorbent ce dont elles ont besoin en nutriments et le reste est pris dans le réservoir de stockage d'eau et est utilisé à nouveau. L'hydroculture est essentiellement un système à déchets nuls, plutôt biologique si aucun engrais externe n'est apporté.


L'aquaculture hydroponique:

Une aquaculture hydroponique est une spécialisation d'une aquaculture intégrée à la production hydroponique de cultures végétales; l'aquaculture leur fournit les éléments nutritifs. L'aquaculture hydroponique est la base essentielle de l'aquaponie, une forme d'aquaculture intégrée.

Exemple d'aquaculture hydroponique:
Une hydroponie poisson, un système de culture aquaponique
L'aquaculture hydroponique, ou l'aquaponie, associe l'élevage de poissons à la culture de plantes, chacun au bénéfice de l'autre.

Histoire, recherches et évolutions:

En 1929, William Frederick Gericke de l'Université de Californie à Berkeley définit initialement l'hydroponie comme des cultures à croissance accélérée dans des solutions nutritives minérales. La culture hydroponique est un sous-ensemble de la culture hors-sol. De nombreux types de culture hors-sol n'utilisent pas les solutions nutritives minérales requises pour la culture hydroponique, par exemple en aquaponie.

Les chercheurs en physiologie des plantes ont découvertes au 19e siècle que les plantes absorbent les minéraux essentiels via des ions inorganiques dissous dans l'eau. Dans des conditions naturelles, le sol agit comme un réservoir de nutriments minéraux, mais le sol lui-même n'est pas essentiel pour la croissance de la plante en culture ou jardinage. Lorsque les nutriments minéraux dans le sol se dissolvent dans l'eau, les racines des plantes sont capables de les absorber. Lorsque les nutriments minéraux sont introduits dans l'écosystème au travers d'un approvisionnement en eau, le sol n'est plus nécessaire pour l'alimentation de la plante. Presque toutes les plantes terrestres peut se développer avec la culture hydroponique, bien que certaines sont mieux adaptées que d'autres. L'hydroponie est aussi une technique standard dans la recherche et l'éducation en biologique végétale, devenue aussi un loisir populaire.

Aujourd'hui, cette activité atteint des sommets dans les pays où les conditions de l'agriculture sont défavorables. En combinant l'hydroponie avec une bonne gestion des serres, les professionnels sont arrivés à obtenir des rendements beaucoup plus élevés à ceux obtenus dans les cultures ouvertes.


Réflexions et guide:

L'hydroponie est ainsi un moyen simple, propre et peu coûteux pour obtenir une forte croissance végétale et généralement riches en nutriments, tout en optimisant la surface au sol. Les ressources agricoles que les gens ont à portée de main à grande échelle, tels que les déchets, détritus, les espaces inutilisés et le temps libre, sont utilisées.

La culture en hydroponie a atteint des normes commerciales, et certains aliments, des plantes ornementales..., sont cultivés de cette manière pour diverses raisons qui ont trait avec le manque de sol adéquat: sols contaminés par des micro-organismes qui causent des maladies aux végétaux ou en utilisant les eaux souterraines qui dégradent la qualité de ces sols.

En n'utilisant plus le sol, un effet d'amortissement, ou un tampon, fournit un sol agricole. Cette méthode de culture a quand même quelques inconvénients, par exemple avec l'oxygénation des racines.

La classification de la culture hydroponique a plus récemment évolué vers des formes ouvertes ou fermées, selon que l'effluent réutilise, ou non, la solution nutritive. L'hydroponie biologique est une forme de protection de l'environnement, une solution de culture écologique.


L'hydroponie biologique:

L'hydroponie bio est très actuelle, notamment dans le cadre de la permaculture. Elle peut se pratiquer en intérieur, à la maison, et éventuellement avec des poissons comme source d'engrais en aquaponie bio d'intérieur.

Voir les synonymes de hydroponie.
Revoir la définition hydroponie ... La définition HYDROPONIE a été vue 4551 fois. Publié le 03/11/2014. Modifié le .
Commentaires (via Disqus):